vendredi 11 août 2017

Moby Dick

image- Lorsque Ishmaël embarque à bord du Péquod, c'est pour partir à l'aventure et découvrir les océans. Il ne s'attendait certainement pas à tomber nez à nez avec le capitaine Achab et sa traque incessante de Moby Dick, la baleine blanche qui lui a arraché sa jambe... Une vengance, une lutte, un combat de tous les instants entre l'homme et la nature. -

**********

Mon avis :

Ma première lecture classique sur le blog, et un très bon moment passé en compagnie de l'équipage du Péquod. J'ai adoré lire Moby Dick, ce roman d'aventures dépeignant l'acharnement d'un être humain face au monde sauvage qu'est la nature.

Tout commence avec Ishmaël, un jeune homme plein de bonne volonté, rêvant de voguer sur les mers. Il cherche un bateau sur lequel embarquer pour devenir matelot. Le Péquod, un baleinier, se présente comme une occasion en or d'accomplir son rêve mais aussi de découvrir les animaux peuplant les océans.

Ishmaël embauché, le bateau quitte le port et part à la chasse aux cachalots. Le navire sillonne les eaux des quatre coins du globe, la chasse est bonne. Les jours passent et le Péquod ne rentre pas à destination. Il est sous la direction d'Achab, un capitaine froid et hostile, dont le seul but est de tuer Moby Dick.

Moby Dick, la baleine blanche la plus redoutée de tous les marins...

**********

Moby Dick n'est pas seulement un roman : c'est en quelque sorte un guide pratique. Il pourrait aussi bien s'appeler "Guide de bord du bon baleinier" ! J'ai trouvé cet aspect très intéressant, l'auteur nous met face à un documentaire. Documentaire, c'est le mot. Avec son personnage principal, Herman Melville nous invite à partager le quotidien des hommes sur un bateau, leurs fonctions, leurs outils de travail... mais aussi à mieux connaître l'océan.

Le lecteur va découvrir des termes de navigation et le parler des matelots. Il va aussi prendre part aux parties de chasse, en descendant les chaloupes, en harponnant les bêtes... Moby Dick est un ouvrage initiatique sur la mer ! C'est formidable d'avoir réussi à concilier l'action et l'information.

**********

Herman Melville fut un homme tourmenté toute sa vie, obsédé par l'océan. Il démissionna de son poste d'instituteur pour s'engager sur un baleinier. Et c'est avec son esprit tiraillé entre le bien et le mal qu'il écrivit Moby Dick. La confrontation entre Achab et la baleine blanche est épique ! Par moments, elle devient très intense, comme si le capitaine communiquait par la pensée toute sa haine et sa rage à Moby Dick...

Parlons-en, du capitaine Achab. Il dirige le Péquod d'une main de fer, malgré sa jambe manquante remplacée par une jambe en ivoire. Il est animé par son désir de voir ce cachalot blanc sombrer au fond des mers, harponné en plein coeur. Achab est un homme cruel, tourmenté par son passé (comme celui qui créa son personnage), très peu bavard et autoritaire.

Et c'est à travers les yeux d'Ishmaël que l'on fait la connaissance de cet homme, mystérieux et intrigant. Pourtant, le capitaine Achab n'est pas une si mauvaise personne. Le doute finit par s'installer au sein de l'équipage, et lui-même n'y échappe pas. Est-ce que tout ceci a un sens ? Pourquoi s'entêter à poursuivre cette maudite baleine qui n'apporte que le malheur ? Même Starbuck, son second, tente de le dissuader de courir tout droit vers la mort. Mais rien n'y fait.

J'ai trouvé le personnage d'Achab très intéressant, avec sa part d'ombre et de lumière. C'est un être humain, il a du coeur ; mais son ambition et sa détermination l'empêchent d'abandonner ! Sous cette carapace d'hostilité et de rancoeur, se cache un homme avec ses points forts et ses points faibles.

**********

Je me suis beaucoup attardée sur le capitaine Achab, mais les autres personnages sont tout aussi bien travaillés. Herman Melville a créé une atmosphère pesante et inquiétante, où Moby Dick peut surgir à tout moment. Et sur ce plan, la crainte de l'équipage devient peu à peu la nôtre ! Ishmaël, le personnage principal, incarne plusieurs traits de caractère à lui seul : la joie de vivre, le bonheur, la curiosité... Grâce à lui, l'aspect de "guide pratique" s'impose au lecteur.

La plume de Herman Melville est fluide, comme si on volait au dessus de l'océan. Moby Dick est un superbe roman d'aventures, dans lequel on trouve également une petite touche d'humour et une belle leçon sur le respect de la vie. Je ne me suis jamais ennuyée au cours de ma lecture, et mon seul regret est d'avoir déjà quitté l'immensité océane et l'air pur !

**********

Détails sur ce livre :

Moby Dick, publié aux éditions Hemma Éditions

Auteur : Herman Melville

Nombre de pages : 156 pages

**********

Je vous dis à très bientôt pour un prochain article et je vous souhaite de faire de belles lectures.

Sue-Ricette

Posté par Sue-Ricette à 15:41 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :