9782266244299- Lorsque Clary voit le plus beau garçon de la soirée tuer un homme sous ses yeux, rien ne laissait présager qu'elle se retrouverait impliquée dans une guerre ancestrale opposant des entités maléfiques aux Chasseurs d'Ombres, des hommes traquant monstres et autres forces démoniaques. Clary apprendra à ses dépens qu'elle est bien plus importante que ce qu'elle pensait, et qu'elle a un rôle fatal à jouer dans cette histoire... -

**********

Mon avis :

J'adore lire de la Fantasy ! Certaines séries sont pour moi des coups de coeur, tandis que d'autres sont de bonnes lectures, sans plus... C'est ce qui s'est passé avec la saga The Mortal Instruments, dont j'ai lu le premier tome il y a quelques temps.

Dans cette histoire, nous allons faire la connaissance de Clary, une adolescente de 16 ans. Elle mène une vie tranquille, avec Jocelyne, sa mère, Luke, son beau-père, et Simon, son meilleur ami. Un soir, la jeune fille veut s'amuser et décide d'aller faire la fête dans un club de nuit.

L'endroit est étrange, les gens aussi. Clary aperçoit deux adolescents, à peu près du même âge qu'elle, emmener un garçon dans une pièce éloignée de la piste de danse et qui semble invisible aux yeux de tout le monde. Poussée par la curiosité, elle les suit et découvre qu'ils sont en train de tuer le garçon...

Clary n'en croit pas ses yeux ! Elle prévient aussitôt Simon, qui la rejoint mais ne voit absolument rien : ni adolescents meurtriers, ni corps sans vie... La jeune fille ne le sait pas encore, mais elle vient de pénétrer dans un monde qu'elle seule arrive à voir, et se retrouve impliquée dans un conflit millénaire entre les forces du mal et les Chasseurs d'Ombres.

**********

The Mortal Instruments est une saga que l'on voit pas mal circuler sur les blogs, chaînes YouTube et réseaux sociaux. J'avais envie de me faire mon propre avis, et je dois dire que ma lecture de ce premier tome est mitigée. Aujourd'hui, je vous propose de découvrir les plus et les moins de La Cité des Ténèbres :)

  • L'intrigue et l'univers

The Mortal Instruments suit le schéma habituel d'une saga Fantasy : un monde (imaginaire ou réel) peuplé de créatures magiques, un héros/une héroïne dont le destin a été modifié suite à une légende, prophétie, ou menace, et un personnage malveillant cherchant à obtenir le pouvoir par la terreur et les pires coups bas... D'une série à l'autre, ce qui fait la différence est la complexité de l'intrigue et de l'univers imaginé par l'auteur.

Dans ce roman, l'Amérique et ses rues servent de décor. Par rapport à tout ce qui arrive à Clary, le choix de Cassandra Clare de situer son histoire dans des quartiers assez sombres et inquiétants, de placer des lieux stratégiques avec une connotation religieuse et légendaire est intéressante. Le lecteur est rapidement immergé dans cet univers plutôt addictif.

La mythologie des créatures et les légendes qui gravitent autour des Chasseurs d'Ombres sont bien imaginées. Ces petites anecdotes rapportées tout au long des 571 pages du livre donnent un certain réalisme à l'histoire. Le récit est prenant, l'intrigue évolue avec les personnages et le lecteur... c'est un point que j'ai vraiment apprécié ! Cassandra Clare a créé cet ensemble magique et mystérieux pour que le lecteur en fasse partie.

  • Les personnages et le rythme

Là où l'intrigue et l'univers m'ont bien plu, les personnages et le rythme de l'histoire m'ont un peu déçue. J'ai trouvé que tout s'enchaînait très rapidement, trop même. Alors oui, c'est prenant et les pages défilent sous nos yeux... mais si j'aime beaucoup les rythmes effrénés et haletants, il ne faut pas confondre vitesse et précipitation ! Dans La Cité des Ténèbres, les informations arrivent les unes après les autres, sans que le lecteur aie le temps d'intégrer ce qu'il vient de lire. 

C'est plutôt dommage, compte tenu de l'imagination dont l'auteure fait preuve vis-à-vis de son histoire et de tout ce qui gravite autour. 

Passons maintenant aux personnages. Clary, qui est pourtant le protagoniste principal, m'a énervée ! C'est une héroïne naïve, niaise, têtue et au final pas si utile que ce que le résumé du premier tome laisse entendre... Sans vous spoiler quoi que ce soit, Clary a un rôle important à jouer, elle est centrale. Et malgré tout, j'ai l'impression qu'elle ne fait pas grand chose tout au long de l'histoire. Pour moi, elle est plus observatrice qu'héroïne.

Jace, le second personnage principal, est assez arrogant, prétentieux, un peu casse-cou... Même si on apprend peu à peu à mieux le connaître, son caractère froid, distant et hautain m'a pas mal tapé sur les nerfs ! C'est un garçon malheureux, son passé est triste, mais je trouve que son attitude n'arrange pas les choses.

Il reste les autres protagonistes et les antagonistes. Ces personnages sont vraiment très secondaires, aussi bien la mère de Clary, que Luke, ou encore Valentin. Seul Simon semble un peu plus important, son aide sera précieuse dans la guerre qui oppose les Chasseurs d'Ombres aux forces maléfiques. Malgré tout, je pense que Cassandra Clare aurait pu raccourcir son roman en enlevant certaines scènes et donc en laissant de côté certains personnages.

**********

Cette chronique est presque terminée, et pour conclure je dirais que je ne sais pas si je lirai la saga dans son intégralité. En tout cas, je lirai le tome 2 pour être totalement fixée. Dans ce roman, il y a eu des bons et des mauvais points, surtout au niveau des personnages : je trouve que beaucoup d'entre eux n'ont pas forcément leur place, ou alors l'auteure aurait pu mieux travailler leur personnalité et leur psychologie. Pour moi, ce tome 1 est malgré tout un quiproquo intéressant entre les éléments de base et la construction des héros.

**********

Détails sur ce livre :

The Mortal Instruments - Tome 1, publié aux éditions Pocket Jeunesse

Auteur : Cassandra Clare

Nombre de pages : 571 pages

**********

Je vous dis à très bientôt pour un prochain article et je vous souhaite de faire de belles lectures.

Sue-Ricette