chroniques-du-monde-émergé-1- Nihal est une jeune fille très étrange : oreilles pointues, cheveux bleus, yeux violets tout la distingue des autres habitants du Monde émergé. Fille d'un célèbre armurier, elle passe son temps à jouer à la guerre avec une bande de garçons. Mais la nuit, des voix plaintives et des images de mort hantent l'esprit de Nihal. Et lorsque le terrible Tyran envahit La Terre du Vent, elle comprend que ses cauchemars sont devenus réalité. L'heure du véritable combat a sonné. Nihal doit devenir une vraie guerrière et défendre la paix, à tout prix. Ses seuls alliés : Sennar, le jeune magicien, et une infaillible épée de cristal noir. -

**********

Je dédie cette chronique à ma copinaute Syl, avec laquelle j'ai eu le plaisir de découvrir le premier tome des Chroniques du Monde Émergé ! J'espère que nous aurons l'occasion de partager d'autres lectures ensemble ^_^

**********

Mon avis :

Chroniques du Monde Émergé est une saga dont j'avais entendu beaucoup de bien : une héroïne haute en couleurs et qui n'a pas froid aux yeux, une intrigue prenante et originale, un univers Fantasy bien construit... bref, ce premier tome avait tout pour me plaire ! J'ai donc proposé à Syl, du blog De la lecture, mais pas que !, une lecture commune sur Nihal de la Terre du Vent, qui s'est avéré être une lecture en demi-teinte pour toutes les deux...

Entre une histoire et un univers assez peu novateurs, une héroïne insupportable et des clichés disséminés un peu partout, voici mon avis sur le tome 1 de Chroniques du Monde Émergé, de Licia Troisi :)

**********

  • Un schéma Fantasy classique

En commençant ce premier tome, je ne m'attendais pas à découvrir une histoire qui sortait des sentiers battus, je savais que l'auteure allait plus ou moins rester dans un schéma classique et typique de la Fantasy. Mais je ne pensais pas que cet univers allait être aussi peu novateur, par rapport à tout ce que j'ai pu lire dans le genre !

Le lecteur se retrouve propulsé dans le Monde Émergé, où la guerre fait rage. Le Tyran, assoiffé de pouvoir, conquiert, les unes après les autres, toutes les terres libres de ce monde. Nihal, l'héroïne, vit dans l'insouciance de la jeunesse et ne pense qu'à se battre avec ses amis. Dans des circonstances que je ne vous dévoilerai pas, elle se liera d'amitié avec Sennar, un jeune magicien prodige, et apprendra les rudiments de la magie. En parallèle, Nihal s'entraîne au maniement de l'épée et devient une guerrière redoutable ! Jusqu'au jour où la Terre du Vent, là où vit l'adolescente, est attaquée par l'armée du Tyran, qui met la cité à feu et à sang...

S'ensuit alors une longue et périlleuse quête, qui mènera Nihal à découvrir ses véritables origines, à mieux comprendre qui elle est, à faire preuve de patience, de courage, d'obéissance, de maîtrise de soi... La jeune fille, pleine de rage et désireuse de venger tous ceux qu'elle a aimés et perdus, aura du mal à contrôler sa soif de vengeance et son irrépressible envie de tuer tout ce qui bouge !

En somme, ce schéma classique ne m'a pas tellement dérangée. C'était agréable à lire, sympathique à suivre, mais j'aurais apprécié que le scénario soit plus original, plus unique. C'est en quelque sorte du vu et du revu, l'auteure ne cherche pas vraiment à se démarquer des autres romanciers Fantasy, et c'est plutôt dommage...

**********

  • Les personnages

Second et dernier point plutôt négatif de ma lecture : les personnages. Là aussi, Licia Troisi s'enferme dans le cliché et nous sert une flopée de personnages stéréotypés, à commencer par Nihal, qui est un véritable cliché ambulant ! Nihal est assez peu féminine et adore jouer à la guerre, elle est hantée par des voix étranges et des cauchemars incessants, elle est différente physiquement, maîtrise l'épée mieux que personne, elle est courageuse, combative et déterminée, elle est plus importante qu'elle ne le croit, sa sécurité est ce qui importe le plus aux habitants des terres libres... bref, Nihal est un personnage comportant tout un tas d'éléments déjà abordés dans d'autres romans Fantasy !

De plus, elle est arrogante, puérile, égocentrique, peu réceptive et attentive aux conseils, elle n'écoute rien et n'en fait qu'à sa tête, croit tout savoir sur tout... Sa personnalité ne m'a pas vraiment plu. Elle est certes aux antipodes d'une héroïne fleur bleue et niaise à souhait, mais sa force réside dans son désir de vengeance et non dans son caractère naturel ! J'aurais aimé pouvoir m'attacher à son personnage, mais ce ne fut pas le cas.

Il y a ensuite Sennar, le second personnage principal de Chroniques du Monde Émergé, qui est peut-être moins englué dans le cliché que Nihal, mais qui reste malgré tout un protagoniste prévisible. Il est jeune, peu crédible aux yeux de ses semblables magiciens, son passé est triste et horrible, et il se lie d'amitié bien malgré lui avec Nihal, qu'il apprend à aimer et dont il tombe peu à peu amoureux.

Les autres personnages sont secondaires, cependant ils jouent un rôle assez déterminant dans la quête de Nihal. Fen est un beau et grand chevalier, Soana une magicienne de talent, Ido un gnome chevalier redoutable et insoupçonné... Ils baignent eux aussi dans une banalité affligeante !

**********

En résumé, ce premier tome de Chroniques du Monde Émergé fut pour moi une bonne lecture, mais sans plus ! Je pense toutefois que ce peut être un bon roman pour la jeunesse, avec de l'action, des héros auxquels les adolescents pourront s'identifier, une quête qui prend son temps et que l'on appréciera certainement de retrouver dans le second tome. Pour ma part, même si cette lecture est quelque peu mitigée, je lirai la suite pour voir si les choses s'améliorent, si le cliché est moins omniprésent à tous les niveaux et si les personnages gagnent en maturité et en sagesse :)

**********

Détails sur ce livre :

Chroniques du Monde Émergé - Tome 1, publié aux éditions Pocket Jeunesse

Auteur : Licia Troisi

Nombre de pages : 495 pages

**********

Je vous dis à très bientôt pour un prochain article et je vous souhaite de faire de belles lectures.

Sue-Ricette

challenge

Challenge Lire des romans en 2018 ! - 36/50 livres lus