couv5950272- Ce premier volet de la saga des Crèvecœur commence en 1914, lorsque la belle Édith est mariée bien malgré elle à Romain Crèvecoeur, un cordonnier fétichiste aux habitudes étranges, pour sauver l’affaire familiale. La guerre 14-18 éclate et la jeune femme y voit l’occasion de fuir le désastre de son mariage. Amours secrètes et interdites, obsessions dangereuses et ambitions démesurées, le couple Crèvecoeur donnera néanmoins naissance à un enfant, Germain, qui bouleversera leur existence. Enfant sensible et conscient de sa différence, Germain puisera dans l’amour inconditionnel de sa mère et la folie de son père toute la force de son génie créatif et partira à la conquête des pieds des femmes. Bayeux, Paris, la découverte de la sensualité, la création de sa première collection de chaussures féminines, plus rien n’arrête Germain dans sa quête de l’élégance féminine. Mais jusqu’où peut-on vraiment fuir les secrets de notre famille ? -

**********

Mon avis :

Je tiens à remercier Antonia Medeiros, l'auteure de ce roman, de m'avoir accordé sa confiance pour la lecture et la critique de son livre.

Les découvertes ne manquent pas sur Simplement Pro ! Au cours du mois de janvier, j'ai eu le plaisir de lire le tome 1 de la saga des Crèvecoeur, écrite par Antonia Medeiros, et je dois dire que ce fut une belle lecture, un peu étrange par certains côtés, mais regorgeant de sujet forts et intéressants.

Voici donc mon avis sur le tome 1 de la saga Les Crèvecoeur, d'Antonia Medeiros :)

**********

  • La naissance d'une passion

Ce premier tome nous amène à découvrir l'enfance, ainsi que l'adolescence, de Germain Crèvecoeur. À travers des lettres léguées à son fils dans des boîtes à chaussures, le célèbre bottier, bien que fictif, retrace son parcours et dresse en quelque sorte le bilan de son existence. Partagé entre une mère débordante d'amour et un père froid et inexistant, le petit Germain Crèvecoeur grandit au milieu de milliers de paires de chaussures pour femmes !

Bien que descendant d'une longue et grande lignée de bottiers, cette passion pour la chaussure n'arrivera chez lui que tardivement. Les drames surviennent, les amours se font et se défont, la Première Guerre Mondiale arrive et ravage tout sur son passage, emportant avec elle le peu d'espoir qui subsistait au sein de la famille Gervais-Crèvecoeur... Au milieu de toute cette noirceur et de cette tristesse, le petit garçon apprend de la vie, de son père, de sa mère, de ses deux parents que tout oppose et desquels Germain saura tirer les bons atouts pour devenir un homme.

Le temps passe, la magnifique Tapisserie de Bayeux, narrant les combats épiques menés par Guillaume le Conquérant, voit venir presque tous les jours Édith et Germain, deux âmes profondément blessées, que ce soit physiquement pour la première ou moralement pour le second. Un jour cependant, Germain découvre sa véritable passion : être bottier pour dames, voilà ce qu'il veut faire de sa vie !

Toutefois, à l'inverse de son père, le jeune Germain, plein d'ambition et de fougue, ne veut pas se contenter de réparer les chaussures, il veut les créer, les façonner, les confectionner de A à Z, les voir se modeler sous ses doigts habiles, les observer prendre forme et devenir plus qu'une simple paire de chaussures, mais bel et bien une oeuvre d'art, un objet sur lequel tous les regards se poseront et qui ne pourra que séduire ! Germain fait de cette passion une obsession, un besoin vital, une nécessité, créer est son moteur, son oxygène, sa source inépuisable d'inspiration, dont il déborde. Mais Germain parviendra-t-il à vivre de cette passion ? Qu'adviendra-t-il de lui et de sa mère ?

Pour le savoir, je vous invite à plonger les yeux fermés dans ce roman historique, également saga familiale et quelque peu féministe. J'ai beaucoup aimé suivre le parcours de cet enfant, de cet adolescent, de ce jeune homme éprouvé par la vie. À la fois timide et déterminé, Germain est un être humain avant tout. Il n'a pas choisi d'être le fils d'un père qui les a toujours haïs, lui et sa mère, il n'a pas choisi d'être un Crèvecoeur, ce nom dur, guttural, à couper au couteau, et dont la simple évocation fait frémir les personnes qui l'entendent. Et pourtant, malgré toutes ces difficultés quotidiennes, malgré ces nombreux obstacles, Germain reste droit, sincère, honnête et ne s'écarte jamais de la voie qu'il a choisi d'emprunter.

Antonia Medeiros a inventé un personnage auquel on ne s'attache pas forcément dès les premières pages, mais que l'on apprend à aimer à mesure que l'on découvre son histoire, à mesure que l'on remonte le temps. Sa passion pour le soulier féminin, qui peut sembler étrange au premier abord au lecteur, change progressivement d'aspect pour devenir plus qu'un simple passe-temps, mais bel et bien un exutoire, qui permettra non seulement à Germain de vivre sa passion, mais aussi de ne jamais vraiment tirer un trait sur son passé houleux.

" On ne choisit pas ses parents, on ne choisit pas sa famille..."

**********

  • Un roman à lire

Les Crèvecoeur est une saga traversée par le souffle de l'Histoire, celle avec un grand H, nous proposant ainsi un voyage dans le temps, où l'amour se mêle à la haine, la joie à la tristesse, le bonheur au désespoir... Tout est très complémentaire dans ce roman, et l'auteure réussit à immortaliser cette première moitié du XXe siècle, invitant le lecteur à partager cette aventure aux côtés de ses personnages, à découvrir une épopée familiale dont les femmes sont le coeur même !

Un roman aux allures féministes, qui met en avant le rôle prépondérant des femmes à cette époque, leur désir d'émancipation et de reconnaissance de la part des hommes, le travail, bénévole ou pas, qu'elles accomplissent chaque jour, et l'envie qu'elles ont de se faire une place dans cette société parfois un peu trop machiste. J'ai adoré découvrir ces femmes non seulement séductrices, mais aussi fortes, intelligentes, débrouillardes et déterminées à prouver qu'elles valent autant, sinon plus, que les hommes ! Antonia Medeiros a l'art et la manière de mettre en lumière les femmes, faisant de son roman un véritable hymne à la féminité.

**********

En résumé, le tome 1 des Crèvecoeur est une très bonne lecture pour moi ! J'attends de voir ce que me réserve le tome 2, car je suis curieuse de découvrir la suite des aventures de Germain et aussi de savoir ce qu'il adviendra de Raphaël. Un roman que je vous invite à lire pour les thèmes forts qu'il aborde et le style d'écriture poétique de l'auteure :)

**********

Détails sur ce livre :

Les Crèvecoeur - Tome 1, publié en ebook aux éditions Silk Thread Publing

Auteur : Antonia Medeiros

Nombre de pages : 305 pages (au format numérique)

**********

Je vous dis à très bientôt pour un prochain article et je vous souhaite de faire de belles lectures.

Sue-Ricette