pour-un-moment- Tout va bien dans le meilleur des mondes pour Lady Stirvek. Alors que son meilleur ami, le roi Siegfried, vit désormais une belle idylle avec la reine Arela, c’est à son tour d’avoir droit au bonheur ! Fiancée au très beau Lord Perfax, elle pense enfin avoir trouvé l’homme parfait, celui qu’elle épousera par amour et qui deviendra le père de ses enfants. Toutefois, quand ce dernier trouve la mort dans des conditions peu glorieuses, la jeune femme s'effondre. Son cœur se brise et ses espoirs de bonheur sont anéantis.

Quand le roi Siegfried lui demande de bien vouloir épouser un Lord qu’elle n’a jamais rencontré afin d’assurer au royaume un avantage tactique face au Royaume de Lumière, elle accepte sans sourciller, trop abattue et désabusée pour attendre quoi que ce soit de la vie. Sa seule demande : avoir le droit de se retirer de la Cour pour retourner vivre sur ses propres terres.

Cependant, lorsque Lady Stirvek rencontre l’homme qu’elle doit bientôt épouser, elle se rend vite compte que, comme elle, il a déjà beaucoup perdu. Peut-être sont-ils faits pour s’entendre finalement… -

**********

Mon avis :

Je tiens à remercier Liv Fox, l'auteure de ce roman, de m'avoir accordé sa confiance pour la lecture et la critique de son livre.

Dernière histoire complétant le merveilleux cycle Pour une Romance composé par Liv Fox, et dont l'intégrale sortira prochainement, Pour un moment nous offre un ultime et somptueux voyage au coeur de l'amour, dans un pays glacé où le bonheur se croise parfois au détour d'une neige inattendue...

**********

  • Une quête de sens

Un roman brumeux, une atmosphère étrange, comme glaciale, qui nous plonge dans la tourmente amoureuse d'Evie Stirvek. Femme de caractère, lady sûre d'elle, ce personnage impose le respect et l'admiration par sa détermination, son impétuosité et son manque brut de considération pour les convenances. Elle est énergique, franche et sincère, mais reste avant tout sensible et émotive, cachant ce qui, à ses yeux, ressemble à un aveu de faiblesse vis-à-vis de sa personnalité atypique. C'est en quelque sorte une protection, un moyen de défense pour contrer la mesquinerie et les faux-semblants qui pullulent à la Cour du roi Siegfried. Partisane d'un humour ironique et taquin, d'une répartie désinvolte et libérée, lady Stirvek ne trouve du réconfort qu'auprès du souverain du Royaume du Froid, son meilleur ami. Marié à la belle Arela, dont nous avons découvert l'histoire juste ICI, Siegfried irradie de bonheur auprès de son aimée, tout comme celle-ci lui témoigne son affection et son amour démesuré.

Pourtant, tandis qu'il se dégage du couple royal une chaleur bienveillante, Evie se noie dans le chagrin du passé, les remords, la tristesse et la mélancolie de ce bonheur qui, pour elle, reste insaisissable. Le résumé parle de lui-même et l'histoire nous plonge dans le désarroi profond qui assaille le coeur de lady Stirvek. Plus par amour que par peur des rumeurs et autres commérages incessants au sein de la Cour, elle se réfugie dans la détresse de son âme, inondant son esprit de chimères heureuses et de souvenirs ingrats, douloureux... Malgré sa force de caractère, Evie est troublée, bien plus, en tout cas, que son attitude distante et ses manières neutres ne le laissent entrevoir. Personnellement, j'ai beaucoup aimé son personnage, car il se trouve aux antipodes de l'héroïne fragile qui se laisse simplement couler dans la dépression. Lady Stirvek, bien qu'anéantie par ce bonheur envolé, reste droite et garde la tête sur les épaules : si elle ne peut être véritablement comblée dans la vie, au moins pourra-t-elle mener son existence comme elle l'entend, quand bien même devrait-elle se marier sans amour !

Il est peu fréquent de voir passer dans la littérature des protagonistes qui balaient d'un revers de main la naïveté énamourée et la sempiternelle crédulité des sentiments. Ici, lady Stirvek fait fi des paillettes et des codes qui l'entourent, sa vie n'appartient qu'à elle et personne ne peut décider à sa place du rôle qu'elle souhaite ou non s'attribuer. J'ai apprécié cette indépendance caractérielle qui, cependant, masque une faille, celle du coeur. Evie comble donc ce manque par l'indifférence, la froideur et l'autorité qui la définissent si bien, et en même temps, la condamnent à la solitude et aux pleurs. Impossible de la détester pour ses jeux de mots un peu salaces ou ses remarques parfois déplacées ou inconvenantes pour une femme de son rang ! On ne peut que se délecter de la voir évoluer dans un monde qui ne lui sied guère et se joue d'elle, tendant au loin, telle une perche, une félicité inaccessible, aussi lointaine que les étoiles dans le ciel.

À l'opposé de lady Stirvek, il y a lord Huckle. Comment ne pas l'évoquer ? Tout à la fois charmant, séduisant, mystérieux, patient, indomptable et ténébreux, il est, tout comme son homologue féminin, brisé, détruit. Là encore, on ne peut que s'attacher à lui ! Pour autant, il ne s'agit pas de pitié ou de compassion de notre part, car l'écriture de Liv Fox parvient à rendre le récit vivant et crée en nous une personnalité unique, comme si s'ouvrait devant nous une porte, un passage vers cet univers enchanteur et romantique. On suit littéralement les personnages dans leur peine et leur incompréhension, non pas comme un lecteur extérieur, mais plutôt comme quelqu'un qui, bien qu'invisible aux yeux des héros, chemine à leurs côtés pour apaiser leurs craintes et libérer leur coeur des lourdes chaînes de doutes et de peurs qui les empêchaient de battre.

La lecture se trouve être ici une participation silencieuse, chatoyante, et relève d'une sorte d'interactivité entre les héros, le lecteur et cette entité tantôt malicieuse, tantôt cruelle, que l'on appelle le destin. Et, insidieusement, une question, une seule, se pose : l'infortune et les malheurs de notre vie ne sont-ils pas en réalité le chemin qui nous conduira, tôt ou tard, vers la joie, la chaleur, la lumière et les sourires de jours meilleurs ? C'est, je pense, une réflexion nécessaire pour mieux comprendre et aborder cette histoire, qui ne se résume pas à une romance érotique tout ce qu'il y a de plus banal. Au contraire, c'est une psychologie bien détaillée oscillant entre haine et amour, entre espoir et désillusions, laissant une multitude de sentiments contradictoires affluer dans notre esprit, se chamailler pour mieux s'apprivoiser et, finalement, peut-être chanter la véritable mélodie du coeur.

**********

  • L'évolution d'une plume

Romancière d'amour, Liv Fox compte déjà six histoires à son actif. Depuis que j'ai découvert sa série Pour une Romance, je me suis à chaque fois laissée embarquer par sa plume et son univers coloré, magique, intrigant, romantique à souhait, original et bien construit de bout en bout. À chaque fois, je me surprenais à attendre avec impatience sa prochaine parution, car la littérature sentimentalo-érotique est un genre que, de base, je lis peu. Pourtant, au fur et à mesure que je lisais chacune de ces romances, je me plaisais à suivre ces personnages, à les découvrir, les comprendre et les apprécier tels qu'ils sont, sans chercher à vanter leurs qualités ou, au contraire, à leur trouver mille et un défauts stéréotypés.

Ces ouvrages ont pour moi été des petits plaisirs littéraires, ils font partie de ces lectures qui nous coupent du monde extérieur et nous offrent une bulle hors du temps, rien qu'une heure ou deux, tout au plus, pour profiter d'une évadée romantique, sensuelle et merveilleusement belle. À quelques exceptions près, les romances (New Adult ou autres) qui mettent en scène de façon plus ou moins explicite les relations sexuelles des deux héros ne sont pas légion dans mes bibliothèques, car ce n'est pas une littérature vers laquelle je vais me tourner de prime abord... Mises à part certaines fois, où j'ai besoin d'une lecture légère, sans prise de tête et qui me fasse rêver, autrement ce n'est pas un genre littéraire que j'affectionne particulièrement. Pourtant, Liv Fox et ses romances ont su me convaincre de donner une chance à la littérature érotique, car en vérité, ce sont des romans que l'on sous-estime et qui renferment souvent bien davantage que ce que l'on croit...

**********

En résumé, Pour un moment est un adorable coup de coeur ! J'apprécie toujours autant le style d'écriture de l'auteure et la manière qu'elle a d'imaginer et de décrire tant les liens qui unissent ses personnages, que les sentiments qui les rapprochent ou bien les éloignent. C'est une magie subtile et intense, un rayon de soleil dans la grisaille environnante, une bouffée d'oxygène dans ce monde saturé, épuisé, un moment qui n'appartient qu'à nous et nous emmène loin au-dessus des nuages...

**********

Détails sur ce livre :

Pour un moment, autoédité en ebook

Auteur : Liv Fox

Nombre de pages : 175 pages (au format numérique)

**********

Je vous dis à bientôt pour un prochain article et je vous souhaite de faire de belles lectures.

Sue-Ricette

coup de coeur