le-monde-déviant- À vivre au-dessus des nuages dans un monde déliquescent, Sam Hartley a fini par se croire à l’abri de la colère divine. Le destin, sous la forme d’un message qui ne lui était pas destiné, bouleversera sa vie préservée de « lécheur de ciel ». Une femme et son enfant l’entraîneront vers des contrées insoupçonnées où l’amour se mérite. Le courage de Sam sera mis à rude épreuve : l’existence même de son monde est en jeu. -

**********

Mon avis :

Je tiens à remercier Brice Milan, l'auteur de ce roman, de m'avoir accordé sa confiance pour la lecture et la critique de son livre.

Sortons des sentiers battus, allons au devant de l'inconnu, partons sur les chemins littéraires de l'autoédition... Brice Milan, dont je vous ai déjà parlé sur le blog au travers de plusieurs chroniques, rompt, le temps d'une histoire, avec le genre de la fantasy. Direction la science-fiction ! De la SF sombre, futuriste à souhait, dans un monde en proie à la désolation où seule une faible lueur d'espoir brille encore dans le ciel de l'humanité.

**********

  • La déchéance de l'homme

La science-fiction est une littérature vers laquelle je me tourne finalement assez peu. J'ai du mal à m'y retrouver et à apprécier pleinement les concepts qui y sont proposés. Pourtant, certains ouvrages font exception et me permettent de temps à autre de sortir de ma zone de confort. Le Monde déviant, premier roman SF écrit par Brice Milan, m'a ainsi plongée dans un monde à mi-chemin entre la pointe techno-scientifique du futur et l'apocalypse dans sa définition la plus primaire. Rien n'est plus délicieusement ambigu que cet univers qui se veut utopique, idéal, mais qui cache en réalité la misère des sociétés opprimées et soumises à l'autorité de minorités toutes-puissantes. La cité imaginaire de New-Rop, dernier joyau et rempart d'une peuplade en plein effondrement, abrite en son sein les secrets d'une époque lointaine et oubliée de tous, une ère ancienne qui vit renaître des cendres du passé les ailes d'un phoenix porteur d'espoir et de promesses... Naïves illusions qui conduisent ainsi l'auteur à s'impliquer, à se fondre dans le décor qu'il a créé pour mieux le modeler et l'aider à évoluer vers sa ruine finale.

J'ai adoré suivre ce cheminement de pensée, cette manière d'appréhender, par le biais d'un avenir que nous ne connaîtrons certainement jamais, les enjeux géopolitiques, sociétaux, sociaux, environnementaux et humains que le romancier définit dans un cadre anarchique pour mieux solliciter l'attention de son lecteur. Cette forme habile de caricature implicite de nos sociétés mondiales actuelles qui se désagrègent progressivement est vraiment judicieuse, car la fiction sert véritablement le récit qui, s'il fait la part belle à un univers des plus incertains sur la forme, s'inscrit dans un contexte tout ce qu'il y a de plus contemporain sur le fond. Le Monde déviant est un roman plus profond et réfléchi qu'il ne semble au premier abord, on le découvre véritablement à mesure que les chapitres se succèdent et nous entraînent au coeur d'une aventure tout à la fois palpitante, inquiétante et soigneusement étudiée du début à la fin par son créateur.

Il y a un réel raisonnement, une approche éthique, responsable, solidaire, respectueuse de l'homme et de son environnement. Brice Milan compare, analyse, cherche et explique une philosophie de vie qui nous a déjà échappé et que nous ne semblons plus reconnaître. La stabilité mondiale d'aujourd'hui sera-t-elle la déviance universelle de demain ? L'auteur pose ce constat, simple et efficace, et donne, sous forme de pure fiction littéraire, des pistes envisageables pour redonner sa beauté et sa pureté d'antan à notre chère planète Terre.

***********

  • Un récit qui s'apprivoise

De prime abord, l'histoire peut paraître quelque peu ardue à exploiter et à comprendre. Comment s'y retrouver dans une intrigue aussi dense et riche d'un point de vue scientifico-littéraire ? Les personnages contribuent fortement au bon déroulement du récit. Ils sont nombreux, certes, mais leur rôle bien défini leur permet de s'insérer avec une logique parfaite dans les différentes parties de l'histoire. Sam, le héros, est en quelque sorte le fil rouge qui les relie les uns aux autres, créant ainsi des relations de toutes sortes dont je tairai la nature pour éviter tout risque de spoil ! Je ne vous parlerai pas des autres protagonistes, car je pense que les découvrir au fil des pages s'avère bien plus enrichissant et intéressant que de les énumérer ici en s'attardant sur leur construction cohérente et approfondie. Tout ce que je peux dire, c'est que Brice Milan n'a pas ménagé ses efforts pour faire d'eux ce qu'ils sont et le rendu global est vraiment satisfaisant, plaisant à lire et très immersif.

**********

En résumé, Le Monde déviant est une excellente lecture ! Je devrais plus souvent me pencher sur la littérature SF, qui renferme tout autant que la fantasy des pépites insoupçonnées. Ce roman, le premier du genre pour son auteur, signe une belle entrée en matière pour une histoire qui a punch et un fort potentiel littéraire que tout amateur de science-fiction se doit de découvrir.

**********

Détails sur ce livre :

Le Monde déviant, autoédité en ebook

Auteur : Brice Milan

Nombre de pages : 286 pages (au format numérique)

**********

Je vous dis à bientôt pour un prochain article et je vous souhaite de faire de belles lectures.

Sue-Ricette