nos-amours-impossibles-1- À dix-huit ans, Sofia s’apprête à passer le bac. Consciente de ne pas pouvoir assouvir sa passion pour la danse, elle espère toutefois avoir l’occasion d’entreprendre des études secondaires. Mais le décès brutal de son frère va considérablement modifier ses plans. Contrainte de trouver un emploi sous peine d’être mariée de force par son père, elle se retrouve obligée de tenir compagnie tout l’été à Stanislas, un élève de son lycée condamné à purger une peine de prison en étant assigné à résidence. Or, Stanislas n’est pas seulement le garçon dont Sofia est tombée amoureuse quelques années plus tôt, c’est également celui qui lui a fait subir sa plus grosse humiliation. Entre rancœur et incompréhensions, la cohabitation entre les deux adolescents va s’avérer épineuse... -

**********

Mon avis :

Je tiens à remercier Ninon Amey, l'auteure de ce roman, de m'avoir accordé sa confiance pour la lecture et la critique de son livre.

Il est des auteurs dont le travail me charme dès le début, sans avoir seulement lu une page de leurs écrits... Leurs manuscrits me touchent profondément, font naître en moi des émotions que la lecture seule sait transmettre, et véhiculent dans tout mon être une impatience indéfinissable oscillant entre l'excitation pure et la joie teintée de larmes à l'idée de plonger dans un nouvel univers, de découvrir de nouveaux personnages et de renouer avec le style de l'auteur, ces particularités narratives qui font toute la beauté, la puissance et la magie de chacune de ses histoires. Ils sont pour moi le réconfort, le refuge douillet de mes sentiments, la forteresse imprenable des sensations que leurs récits me procurent...

**********

  • Ninon Amey ou le secret des romances

Je ne sais pas comment aborder cette chronique, comment trouver les mots justes qui seraient capables de rendre justice à cet ouvrage. Ninon Amey, auteure autoéditée que j'affectionne tout particulièrement et dont j'ai parlé à de nombreuses reprises sur le blog, signe aujourd'hui Nos amours impossibles, son nouveau livre, un roman young adult qui se verra divisé en deux tomes (ou plus), et dont la suite est prévue d'ici quelque temps. Une lecture dont j'ai apprécié chaque moment passé en compagnie de Sofia et Stanislas, les deux héros, et qui, une fois n'est pas coutume, permet à l'auteure de mettre en lumière des sujets que l'on préfère généralement taire, car tabous ou plutôt délicats à aborder. La sensibilité qui se dégage de la plume de Ninon Amey tend ainsi à introduire de la manière la plus douce et la plus réaliste possible la thématique du mariage forcé. D'autres points sont également évoqués pour rendre cohérent l'ensemble du récit, comme la condition des femmes dans les sociétés patriarcales, le mensonge, la drogue, les violences familiales... C'est un roman qui a du cran, un roman qui ose et qui va loin, qui redéfinit le sens premier du mot liberté : être libre de s'exprimer, de raconter, de faire part à ceux qui le souhaitent des connaissances dont ils ignorent peut-être l'existence, pour que le silence et la peur ne soient pas les maîtres tout-puissants de la pensée humaine. Si le défi semble quelque peu risqué au premier abord, après lecture, il est totalement inenvisageable pour moi de taire mon ressenti ici, sur mes pages, et de ne pas vous livrer mon avis sur ce petit bijou de la romance contemporaine qu'est Nos amours impossibles !

Je ne saurais définir clairement la rage, la peine et l'incompréhension qui côtoient dans la plus belle forme de romantisme qui soit l'amour véritable, les sourires et les confidences silencieuses qui s'éparpillent au fil des pages et rythment les chapitres, telle une symphonie mélodique sur laquelle Sofia, l'héroïne, s'épanouirait sans le moindre accroc. Il y a du désespoir, de la peine, de la colère aussi, des cris sourds, de la détresse, des angoisses réelles qui compriment le coeur, prêtes à le briser, à le faire exploser en mille morceaux... Et pourtant, au milieu de cette haine douloureuse, dans l'oeil même du cyclone de tourments qui assaillent Sofia, un rayon de soleil perce à travers les nuages noirs qu'elle a pour seul horizon, une trouée lumineuse qui ne s'apparente en rien à une solution ou un salut quelconque : c'est sa raison d'être, sa raison de vivre, de respirer, d'exister pour ce qu'elle aime véritablement et celui que, dans le silence timide de son coeur, elle désire plus que tout au monde. Chaque ligne de ce livre renferme une poésie aussi triste que paisible, aussi chagrine que sereine, et confine en elle cette part de bonheur auquel chacun(e) de nous aspire. Sofia et Stanislas sont les Roméo et Juliette des temps modernes, liés par un amour impossible, inavouable, un amour que la vérité seule peut réunir et combler ou, au contraire, séparer dans la souffrance et l'égarement.

Je me suis attachée tant aux personnages qu'aux problématiques, actuelles et malheureusement trop peu soulevées dans nos sociétés qui s'idéalisent, car Ninon Amey possède dans son écriture cette simplicité bienveillante qui développe de manière respectueuse et pacifique sa perception du monde, des codes qui le régissent et qui redessinent l'humanité comme une notion d'indifférence et de mépris social. S'il ne néglige pas le côté romantique de l'histoire, ce premier tome est avant tout un livre qui joue cartes sur table : comme son héroïne, l'auteure s'affranchit, se réinvente, choisit d'écrire pour ses lecteurs, pour le ou la romantique qui sommeille en eux, mais surtout pour libérer sa parole, pour que sa voix porte et ne reste pas dans l'obscurité des tiroirs de l'oubli, par seule et unique crainte d'être submergée par une vague d'intolérance, d'incompréhension, et par la négativité collective.

**********

  • Un nouveau cap

Avec Nos amours impossibles, c'est une toute nouvelle route qui se trace pour la romancière. Une voie d'engagements manuscrits et posés sans jugement, sans valeur moralisatrice. Libre à nous, lecteurs, de prendre conscience ou pas de tout ce qui nous entoure, de notre mode de fonctionnement, des savoirs que nous inculquons à nos enfants et que eux-mêmes transmettront plus tard à leur tour. Au travers de cette histoire, il y a un réel apport littéraire et culturel que je trouve essentiel de partager pour que le décalage entre passé, présent et avenir ne soit pas une fatalité, mais plutôt un bienfait qui nous aiderait à avancer dans le respect de chacun(e). Sur fond de romance, Ninon Amey a écrit un magnifique plaidoyer qu'une citation de la chanteuse Aretha Franklin illustre, à mon sens, parfaitement :

"Nous exigeons et voulons tous le respect, homme ou femme, noir ou blanc. C'est notre droit humain fondamental."

**********

En résumé, Nos amours impossibles s'impose comme un coup de ♥ ! Comment pourrais-je qualifier autrement cet ouvrage ? Je ne peux pas, tout simplement, car c'est ce qu'il est : un coup de coeur qui s'ignore. Chacun des romans de Ninon Amey fut pour moi une lecture inoubliable, intense et merveilleuse, mais celui-ci est sans aucun doute le plus abouti et le plus riche de toute sa bibliographie. Le charme opère à chaque page, nous transportant tantôt dans les inquiétudes et la douleur de Sofia et Stanislas, tous deux extrêmement attachants, tantôt dans leur combat acharné, leur lutte quotidienne pour s'aimer malgré les interdits, envers et contre tout.

**********

Détails sur ce livre :

Nos amours impossibles - Tome 1, autoédité en ebook (existe aussi au format papier)

Auteur : Ninon Amey

Nombre de pages : 386 pages (au format numérique)

Sortie le 10 juillet 2020

**********

Je vous dis à bientôt pour un prochain article et je vous souhaite de faire de belles lectures.

Sue-Ricette

coup de coeur