2040-coquelicots-bleuets- Entre la Bretagne et la Réunion, Mahavel cherche les traces de son histoire familiale...
Au cœur de la société française de 2040, Mahavel, une jeune femme de 20 ans, fait une rencontre qui risque de définitivement bouleverser sa vie. Jour après jour, elle est amenée à se questionner sur son passé, son présent et son avenir, mais aussi à voyager entre sa région natale, la Bretagne, et sa terre d’origine, l’île de la Réunion. À travers un cadre spatio-temporel à la fois historique et futuriste, Mahavel nous emmène à la découverte de son histoire familiale.

Des nouvelles technologies à la santé, en passant par l’éducation et l’alimentation, Mahavel fait un bond dans le temps qui nous fait réfléchir et prendre conscience des enjeux majeurs actuels. -

**********

Mon avis :

Je tiens à remercier Colline Hoarau, l'auteure de ce roman, de m'avoir accordé sa confiance pour la lecture et la critique de son livre.

Que sera notre monde dans vingt ans ? À quoi ressemblera-t-il ? La société telle que nous la connaissons sera-t-elle la même demain ? Les enjeux majeurs de notre présent seront-ils finalement endigués dans le futur, ou bien seront-ils, au contraire, encore pire ? Colline Hoarau se propose de répondre à ces questionnements à travers une courte histoire d'anticipation et de réflexion, où le voyage entre ses deux terres de coeur, la Bretagne et La Réunion, invente et réinvente l'Histoire humaine...

**********

  • Et si...

Choisirions-nous de vivre dans un monde presque entièrement remodelé et basé sur la prédominance technologique ? Accepterions-nous d'être identifiés, suivis en temps et en heure, où que nous allions ? Que notre mode de vie, notre santé, nos besoins, nos interdits et tant d'autres choses, soient connus de tous, analysés, scannés, conservés et que nos préférences orientent, guident et dictent notre vie de tous les jours ? Une éducation presque totalement numérique, et ce, dès le plus jeune âge ; un conditionnement mental et physique adapté à chacun(e) en fonction de ses capacités, une surveillance accrue et optimale du développement intellectuel, de la croissance et de nombreux autres facteurs... Limitation des contacts humains, tracking, restrictions sanitaires, omnipotence des machines, sont autant de détails qui émaillent la vie en 2040. L'auteure présente ainsi un monde refait, quelque peu désabusé, mais qui a su se relever et faire face aux différents enjeux planétaires de notre époque actuelle. Qu'ils soient d'ordre social, sociétal, politique, environnemental, éducationnel, médical ou autre, les sujets abordés par Colline Hoarau sont nombreux, variés et traités avec sérieux et créativité.

Comment, en effet, se figurer la France de 2040 alors que nous voilà tout juste à l'aube des années 2020 ? C'est un pari risqué, et ce roman ose se frotter à l'inconnu, il ose imaginer, émettre, supposer, inventer, créer... Si la plupart des éléments mis en place rendent le tout très concret, presque palpable, il en est qui demeurent assez introductifs, peu exploités en profondeur. Là où la romancière s'applique à donner vie à son univers futuriste, à le rendre aussi réel que possible, narrant au lecteur l'histoire d'une France en perdition entre 2020 et 2040, vingt années de combats, de révoltes, de rébellions, de manifestations, de cris d'alarme, ses personnages principaux, Mahavel et Ferdinand, restent plutôt en retrait. Bien que l'on découvre d'où ils viennent et qui ils sont, certains passages les concernant semblent bâclés, presque écrits sans s'appesantir sur les faits transmis par l'intrigue. Je pense notamment à la fin de ce livre qui, sans vous spoiler quoi que ce soit, aurait mérité, à mon sens, de se voir prolongée, mieux expliquée pour que celui ou celle qui se plonge dans cette histoire n'en ressorte pas avec une saveur douce-amère en bouche...

Il en découle des émotions mitigées, un ressenti en demi-teinte, une impression de manque, de rapidité indéniable au bout des quelques cent cinquante pages que comporte l'ouvrage. L'on se retrouve ainsi légèrement frustré(e)s, notre curiosité n'est pas satisfaite, il y a comme un trou béant, comme une crevasse au coeur même de l'intrigue. Colline Hoarau nous présente les faits, et j'ai par moments regretté ce sentiment tenace et inflexible d'être confrontée à un essai ou un documentaire, plus qu'à un roman de fiction qui, pourtant, se veut réaliste. Je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages, une sorte de barrière invisible m'empêchait de réellement les apprécier. Mahavel m'a par exemple fait un peu tiquer : elle est au coeur de l'histoire, mais semble totalement transparente, insipide, sans personnalité déterminée. J'ai trouvé cela dommage, car 2040 : Coquelicots et bleuets possède un véritable potentiel en tant que roman d'anticipation et de réflexion... Mais à mon sens, son côté futuriste empiète trop sur ses qualités humaines qui, malheureusement, transparaissent trop peu au fil des pages.

**********

  • Savoir apprivoiser sa lecture

Malgré tout, 2040 : Coquelicots et bleuets est un livre qui vaut le détour pour sa vision des choses quelque peu hors norme, son sens aigu de la créativité, sa revalorisation historique, son côté initiatique et spirituel, ses démarches engagées et nombreuses, ses idées... Le concept imaginé par l'auteure est très intéressant, et même si j'ai passé un bon moment de lecture, au cours de laquelle j'ai découvert notre potentiel avenir, j'aurais apprécié une ligne directrice qui soit moins sérieuse, plus sentimentale, moins documentaire et plus lyrique, davantage porteuse d'émotions, pour donner vie à une histoire aussi constructive que vibrante, aussi rationnelle que fascinante ! J'en serais, je pense, ressortie bien plus grandie, bien plus touchée par le destin de Mahavel, par ses racines, ses origines, son passé...

Mais ce ne fut pas le cas et c'est pour moi le point noir de cette lecture. Tout va trop vite, tout est présenté et rédigé tel un exposé aux allures complexes, et l'auteure ne laisse pas le temps au récit de se développer, de mûrir, d'emmagasiner le flux de ses protagonistes pour ne pas seulement les faire interagir, mais aussi, et surtout, qu'ils vivent, qu'ils respirent, qu'ils apprennent, qu'ils dégagent une once d'humanité, pour ne pas uniquement se contenter de déballer des anecdotes historiques, familiales, géographiques, etc. C'est là mon seul regret, car à mes yeux, cela dénature les messages bienveillants délivrés par ce roman.

**********

En résumé, 2040 : Coquelicots et bleuets est une bonne lecture, mais sans plus. J'aurais aimé pouvoir dire que j'ai été happée par le récit de la première à la dernière page, mais tout transparaissait de manière trop rigoureuse, quasi robotique. Le style est assez incisif par moments, laissant peu de place, je trouve, au rêve et à l'évasion... Dommage, car oui, les idées ne manquent pas, elles sont là et ne demandent qu'à être retravaillées pour conférer à l'histoire son potentiel véritable.

**********

Détails sur ce livre :

2040 : Coquelicots et bleuets, publié aux éditions NomBre7

Auteure : Colline Hoarau

Nombre de pages : 164 pages

**********

Je vous dis à bientôt pour un prochain article et je vous souhaite de faire de belles lectures.

Sue-Ricette