des-oiseaux-sur-la-branche- Fabrice est désespérément amoureux d'Isabelle. C'est un adolescent bercé par des lectures romantiques. Sa quête d'un amour absolu est-elle vouée à l'échec ?

Roman en partie autobiographique, cette histoire mêle amour, humour et drame social. -

**********

Mon avis :

Je tiens à remercier Brice Milan, l'auteur de ce roman, de m'avoir accordé sa confiance pour la lecture et la critique de son livre.

Revivre ses jeunes années au fil des pages... Se souvenir, se rappeler l'insouciance d'autrefois, la jeunesse envolée, les rêves brisés, les illusions perdues. Se raccrocher au présent, à la réalité, tout en contemplant ce qui fut le nous d'hier. Se replonger dans le passé, observer son existence et se dire que le meilleur, malgré tout, reste à venir.

**********

  • Un saut dans le temps

Au détour d'une centaine de pages, Brice Milan nous emmène dans les méandres de son adolescence. Période compliquée s'il en est, la vie de tout un chacun se construit pourtant différemment d'une personne à l'autre, et d'aucuns diront que leurs jeunes années ne subirent pas le moindre accroc et filèrent à la vitesse de l'éclair dans un enthousiasme notoire ! C'est là la magie de l'être humain et de son existence : le monde n'est ni mauvais ni bon, ni tout noir ou tout blanc. Rien n'est jamais facile, mais le quotidien, aussi lourd puisse-t-il être à supporter parfois pour certain(e)s, peut se voir allégé de bien des façons...

L'auteur s'applique ainsi à nous embarquer aux côtés du jeune homme timide mais rebelle qu'il était alors, timoré mais imprévisible, sensible mais volontaire. Les incessantes interrogations existentielles inévitablement liées à l'adolescence font partie de ses journées rythmées par les cours au lycée, les amitiés, les découvertes, une famille atypique et les premiers émois amoureux... Fasciné par Isabelle, une fille de son établissement, le jeune Fabrice en perd presque la raison et ne voue ses journées qu'à sa rébellion intérieure et à l'étendard rouge passion brandi fièrement par son coeur envoûté, mais maladroit.

Car oui, la puberté est une période difficile, émotionnellement parlant, et certain(e)s vont mieux la vivre que d'autres. Les changements bouleversent notre perception des choses, notre corps, notre façon d'être, nos sentiments... C'est un chamboulement à nul autre pareil que l'auteur va, de son côté, vivre comme une deuxième naissance. Pour lui, son adolescence est synonyme d'apprentissages, de remises en question, de compréhension, d'objectifs à atteindre, de questionnements parfois nombreux et interminables... C'est une sorte de renouveau interne, tant sur le plan intellectuel, que spirituel ou encore sentimental. Brice Milan va ainsi aller à la rencontre de son moi du passé, il va presque dialoguer avec lui, lui souffler les bons mots, les bonnes réactions, lui donner l'impulsion nécessaire, la force, la motivation, le courage d'affronter ses peurs et d'aller au devant de ses sentiments les plus profonds.

C'est un voyage dans le temps, une rencontre spatiale et temporelle pleine d'émotion qui, à sa manière, nous permet de grandir, de mûrir, de poser sur notre propre existence, passée ou présente, un regard neuf, plus averti et réfléchi. L'auteur nous offre la possibilité de confronter notre point de vue actuel à celui de notre jeunesse, à ce que nous étions hier, pour pouvoir faire le point avec nous-mêmes, par rapport à ce que nous sommes devenu(e)s aujourd'hui. Avons-nous suivi nos rêves ? Nos attentes d'autrefois sont-elles comblées ? Sommes-nous heureux ? Autant de questions qui, lorsque nous regardons en arrière, nous apparaissent de manière limpide ou un peu floue...

**********

  • La force de l'écrit

Face à ses innombrables tourments de jeune homme, Brice Milan cherche un exutoire, une passion alternative à son amour fou pour la belle Isabelle. Il trouve donc refuge dans la poésie, la contemplation lyrique, la plainte romantique, la mélancolie rêveuse, le charme doux, sensuel, mais toujours passionnel et puissant, rocambolesque même. S'adonnant corps et âme à l'écriture, il se perd en rimes, strophes, alexandrins et autres caractéristiques poétiques... Sa fébrilité décuple son coup de foudre pour sa camarade de classe, saisit à bras le corps son irréductible désir, embrase ses sens et enveloppe son coeur d'une aura tout à la fois tendre et sauvage. Il brûle de déclarer sa flamme, bouillonne de l'intérieur d'embrasser celle qui lui fait déraisonnablement tourner la tête ! Y parviendra-t-il ? Ou bien, au contraire, va-t-il chuter du haut de ses nuages cotonneux dans lesquels il se perdait, se noyait, s'abrutissait d'un amour peut-être voué à ne jamais exister ? Qui sait...

À travers ce roman, l'on retrouve ainsi la plume vivante et visuelle de Brice Milan, son style interrogatif et plaisantin, taquin, coquin parfois. Des oiseaux sur la branche se lit l'esprit léger, laissant naître aux coins des lèvres des petits sourires mutins à la lecture des bêtises de l'auteur, de ses bévues d'adolescent étourdi, de ses frasques aussi étonnantes qu'improbables...

**********

En résumé, Des oiseaux sur la branche est une très bonne lecture pour moi ! C'est drôle, c'est frais et plaisant, intelligent et bien construit. Une petite lecture à lire pour découvrir les tribulations d'un jeune homme éperdu d'amour, de rêves grandioses, épris de liberté, de sensations fortes, en quête de bonheur, d'un idéal insaisissable, peut-être fantasmagorique, mais toujours à la poursuite d'un moi intérieur profond et véritable...

**********

Détails sur ce livre :

Des oiseaux sur la branche, autoédité en ebook

Auteur : Brice Milan

Nombre de pages : 136 pages (au format numérique)

**********

Je vous dis à bientôt pour un prochain article et je vous souhaite de faire de belles lectures.

Sue-Ricette