dimanche 18 novembre 2018

Beatrice Ryan Designs - Mystery Afghan 2016 (Partie 1)

Source: FlickrBonjour à toutes et tous,

Je vous retrouve aujourd'hui pour un article un peu spécial ! Comme vous le savez, j'ai terminé il y a peu la Pink Square Blanket. Je ne savais pas dans quoi me lancer après cet ouvrage de grande ampleur, j'avais envie d'un autre ouvrage au long cours, pas trop ambitieux cependant. Je me suis souvenu que j'avais participé en 2016 à un CAL organisé sur le blog Beatrice Ryan Designs, et que j'avais beaucoup aimé le modèle proposé pour ce challenge :)

**********

Chaque année, un CAL mystère est organisé sur ce blog (en anglais), où de nouvelles instructions sont données chaque semaine pour réaliser l'ouvrage. Et chaque année, bien entendu, l'ouvrage n'est jamais le même et n'est dévoilé dans son intégralité qu'une fois terminé ! 

J'ai donc repris le modèle du CAL 2016, qui est un plaid crocheté avec trois couleurs différentes. Ce mois-ci, j'ai confectionné la première partie. Pour le moment, il ne s'agit que d'une bande crochetée, vouée à devenir un plaid à la fin. Comme cette bande est un peu grande, je ne l'ai pas photographiée entièrement, juste un petit bout pour vous montrer ce que j'ai déjà fait.

Pour ce plaid, j'ai choisi d'utiliser de la Charly grise, de chez Phildar, et de la RUBIS marron et écru, ainsi qu'un crochet 4,5 mm.

IMG_5184

**********

Voilà les ami(e)s, c'est tout pour aujourd'hui ! Si vous vous débrouillez assez bien dans la langue de Shakespeare, n'hésitez pas à aller fureter sur le blog Beatrice Ryan Designs, il y a de chouettes modèles. En attendant, je vous retrouve le mois prochain pour vous montrer la deuxième partie de ce joli plaid :)

Je vous dis à très bientôt pour un prochain article.

Sue-Ricette

Posté par Sue-Ricette à 07:00 - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags :


samedi 17 novembre 2018

Mes blogs préférés - Babeth tricote (mais pas que...)

Source: FlickrBonjour à toutes et tous,

Je vous retrouve aujourd'hui pour un nouvel article Bla bla ! Ce matin, j'ai envie de mettre à l'honneur un nouveau blog, celui de Babeth, une copinaute tricoteuse et lectrice :)

**********

Si Babeth adore lire et tricoter, elle aime également la nature, la cuisine, nous parler de son quotidien, de ses animaux, de sa famille... Un blog qui respire la bonne humeur, le partage en toute simplicité ! Je l'ai découvert il y a plusieurs mois de cela sur le blog de Cathy, dont je vous ai présenté l'univers le mois dernier ICI, à la suite d'un sympathique petit concours organisé par Babeth.

Babeth tricote (mais pas que...), c'est la bulle de Babeth, c'est son petit coin à elle, où elle partage tout ce qu'elle aime et tout ce qui la rend heureuse chaque jour avec ses lecteurs. Je suis vraiment contente de la connaître et j'espère que vous serez nombreux et nombreuses à aller lui rendre visite en cliquant juste :)

**********

Je vous embrasse toutes et tous bien fort, et vous dis à très bientôt pour un prochain article.

Sue-Ricette

giphy

Posté par Sue-Ricette à 09:20 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 14 novembre 2018

Chroniques du Monde Émergé - Tome 1

chroniques-du-monde-émergé-1- Nihal est une jeune fille très étrange : oreilles pointues, cheveux bleus, yeux violets tout la distingue des autres habitants du Monde émergé. Fille d'un célèbre armurier, elle passe son temps à jouer à la guerre avec une bande de garçons. Mais la nuit, des voix plaintives et des images de mort hantent l'esprit de Nihal. Et lorsque le terrible Tyran envahit La Terre du Vent, elle comprend que ses cauchemars sont devenus réalité. L'heure du véritable combat a sonné. Nihal doit devenir une vraie guerrière et défendre la paix, à tout prix. Ses seuls alliés : Sennar, le jeune magicien, et une infaillible épée de cristal noir. -

**********

Je dédie cette chronique à ma copinaute Syl, avec laquelle j'ai eu le plaisir de découvrir le premier tome des Chroniques du Monde Émergé ! J'espère que nous aurons l'occasion de partager d'autres lectures ensemble ^_^

**********

Mon avis :

Chroniques du Monde Émergé est une saga dont j'avais entendu beaucoup de bien : une héroïne haute en couleurs et qui n'a pas froid aux yeux, une intrigue prenante et originale, un univers Fantasy bien construit... bref, ce premier tome avait tout pour me plaire ! J'ai donc proposé à Syl, du blog De la lecture, mais pas que !, une lecture commune sur Nihal de la Terre du Vent, qui s'est avéré être une lecture en demi-teinte pour toutes les deux...

Entre une histoire et un univers assez peu novateurs, une héroïne insupportable et des clichés disséminés un peu partout, voici mon avis sur le tome 1 de Chroniques du Monde Émergé, de Licia Troisi :)

**********

  • Un schéma Fantasy classique

En commençant ce premier tome, je ne m'attendais pas à découvrir une histoire qui sortait des sentiers battus, je savais que l'auteure allait plus ou moins rester dans un schéma classique et typique de la Fantasy. Mais je ne pensais pas que cet univers allait être aussi peu novateur, par rapport à tout ce que j'ai pu lire dans le genre !

Le lecteur se retrouve propulsé dans le Monde Émergé, où la guerre fait rage. Le Tyran, assoiffé de pouvoir, conquiert, les unes après les autres, toutes les terres libres de ce monde. Nihal, l'héroïne, vit dans l'insouciance de la jeunesse et ne pense qu'à se battre avec ses amis. Dans des circonstances que je ne vous dévoilerai pas, elle se liera d'amitié avec Sennar, un jeune magicien prodige, et apprendra les rudiments de la magie. En parallèle, Nihal s'entraîne au maniement de l'épée et devient une guerrière redoutable ! Jusqu'au jour où la Terre du Vent, là où vit l'adolescente, est attaquée par l'armée du Tyran, qui met la cité à feu et à sang...

S'ensuit alors une longue et périlleuse quête, qui mènera Nihal à découvrir ses véritables origines, à mieux comprendre qui elle est, à faire preuve de patience, de courage, d'obéissance, de maîtrise de soi... La jeune fille, pleine de rage et désireuse de venger tous ceux qu'elle a aimés et perdus, aura du mal à contrôler sa soif de vengeance et son irrépressible envie de tuer tout ce qui bouge !

En somme, ce schéma classique ne m'a pas tellement dérangée. C'était agréable à lire, sympathique à suivre, mais j'aurais apprécié que le scénario soit plus original, plus unique. C'est en quelque sorte du vu et du revu, l'auteure ne cherche pas vraiment à se démarquer des autres romanciers Fantasy, et c'est plutôt dommage...

**********

  • Les personnages

Second et dernier point plutôt négatif de ma lecture : les personnages. Là aussi, Licia Troisi s'enferme dans le cliché et nous sert une flopée de personnages stéréotypés, à commencer par Nihal, qui est un véritable cliché ambulant ! Nihal est assez peu féminine et adore jouer à la guerre, elle est hantée par des voix étranges et des cauchemars incessants, elle est différente physiquement, maîtrise l'épée mieux que personne, elle est courageuse, combative et déterminée, elle est plus importante qu'elle ne le croit, sa sécurité est ce qui importe le plus aux habitants des terres libres... bref, Nihal est un personnage comportant tout un tas d'éléments déjà abordés dans d'autres romans Fantasy !

De plus, elle est arrogante, puérile, égocentrique, peu réceptive et attentive aux conseils, elle n'écoute rien et n'en fait qu'à sa tête, croit tout savoir sur tout... Sa personnalité ne m'a pas vraiment plu. Elle est certes aux antipodes d'une héroïne fleur bleue et niaise à souhait, mais sa force réside dans son désir de vengeance et non dans son caractère naturel ! J'aurais aimé pouvoir m'attacher à son personnage, mais ce ne fut pas le cas.

Il y a ensuite Sennar, le second personnage principal de Chroniques du Monde Émergé, qui est peut-être moins englué dans le cliché que Nihal, mais qui reste malgré tout un protagoniste prévisible. Il est jeune, peu crédible aux yeux de ses semblables magiciens, son passé est triste et horrible, et il se lie d'amitié bien malgré lui avec Nihal, qu'il apprend à aimer et dont il tombe peu à peu amoureux.

Les autres personnages sont secondaires, cependant ils jouent un rôle assez déterminant dans la quête de Nihal. Fen est un beau et grand chevalier, Soana une magicienne de talent, Ido un gnome chevalier redoutable et insoupçonné... Ils baignent eux aussi dans une banalité affligeante !

**********

En résumé, ce premier tome de Chroniques du Monde Émergé fut pour moi une bonne lecture, mais sans plus ! Je pense toutefois que ce peut être un bon roman pour la jeunesse, avec de l'action, des héros auxquels les adolescents pourront s'identifier, une quête qui prend son temps et que l'on appréciera certainement de retrouver dans le second tome. Pour ma part, même si cette lecture est quelque peu mitigée, je lirai la suite pour voir si les choses s'améliorent, si le cliché est moins omniprésent à tous les niveaux et si les personnages gagnent en maturité et en sagesse :)

**********

Détails sur ce livre :

Chroniques du Monde Émergé - Tome 1, publié aux éditions Pocket Jeunesse

Auteur : Licia Troisi

Nombre de pages : 495 pages

**********

Je vous dis à très bientôt pour un prochain article et je vous souhaite de faire de belles lectures.

Sue-Ricette

challenge

Challenge Lire des romans en 2018 ! - 36/50 livres lus

Posté par Sue-Ricette à 07:00 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 11 novembre 2018

TAG #23 - Tag PKJ de Novembre

tagBonjour à toutes et tous,

Je vous retrouve aujourd'hui pour un nouveau TAG ! Le mois de novembre a commencé depuis quelques jours maintenant, et les éditions Pocket Jeunesse nous proposent de le mettre à l'honneur en répondant à quelques questions :)

**********

1. Un livre qui se passe en automne.

J'ai dû un peu réfléchir pour cette première question, mais je dirais le tome 3 de la saga Le Journal de Gurty, de Bertrand Santini, qui s'intitule Marrons à gogo. C'est une série de romans qui me tente beaucoup, car je n'en ai entendu que du bien !

le-journal-de-gurty

 

2. Un livre où l'histoire débute à la page 11.

Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas... Joker, je passe mon tour ! ^_^

 

3. Un livre qui traite de la Première Guerre mondiale.

Pour l'avoir déjà lu il y a quelques années de cela, je vais répondre Frères de guerre, de Catherine Cuenca. Un sympathique roman jeunesse, qui aborde le sujet de la Première Guerre Mondiale avec justesse et sensibilité.

freres-de-guerre

 

4. Un livre avec une couverture qui représente un animal.

Sans hésiter, La rencontre, de Allan W. Eckert ! Un autre roman jeunesse que j'avais beaucoup aimé lorsque je l'avais lu la première fois, et dont la couverture représente un blaireau.

la-rencontre

 

5. Un livre avec une couverture aux couleurs automnales.

Rien de bien difficile pour cette question, puisque ma lecture en cours arbore une couverture automnale à souhait ! Il s'agit du tome 1 de la saga Lucy Valentine, Follement, de Heather Webber.

lucy-valentine

 

6. Une histoire qui met en avant un grand-père.

Pour cette question-ci, je vous présente un livre que je n'ai pas encore lu : Le secret de grand-père, de Michael Morpurgo.

le-secret-de-grand-père

 

7. Le titre d'un livre qui commence par la lettre "N".

Même si le titre officiel commence par "Le Monde de...", je pense que vous ne m'en voudrez pas de répondre simplement Narnia à cette question...

narnia

 

8. Un livre que vous aimeriez relire.

Parmi les livres que j'aimerais relire, figure bien évidemment L'Épouvanteur, mais aussi la saga des Étoiles de Noss Head, de Sophie Jomain, dont il me reste seulement le tome 5 à lire. J'adorerais redécouvrir cette série depuis le début et revivre ce que j'ai vécu aux côtés de Hannah, Leith et les autres !

image

Les trois premiers tomes... Chronique du tome 4 à venir prochainement !

 

9. Votre dernier achat.

Depuis quelques temps, je dois dire que j'ai réussi à calmer ma boulimie livresque. Mon dernier achat en date est un petit recueil de nouvelles écrit par Marcel Proust : La fin de la jalousie et autres nouvelles.

la-fin-dela-jalousie

 

10. Le dernier auteur découvert.

Il s'agit plus particulièrement d'une auteure, et son roman a failli être un coup de coeur pour moi ! Darynda Jones m'a fait passer un excellent moment de lecture en compagnie de Charley Davidson, l'héroïne qu'elle a créée et dont j'aurai plaisir à suivre les prochaines aventures.

charley-davidson-1

**********

Voilà les ami(e)s, c'est tout pour aujourd'hui ! Encore un petit TAG bien sympathique, avec des questions en adéquation totale avec l'Automne et le mois de novembre. N'hésitez pas à me dire dans les commentaires ce que vous auriez répondu de votre côté, ou bien à me partager le lien de votre article si vous avez repris ce TAG sur votre blog ! ^_^

Je vous dis à très bientôt pour un prochain article.

Sue-Ricette

Posté par Sue-Ricette à 07:00 - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags :

samedi 10 novembre 2018

Le coin Musique #17 - Un artiste coup de ♥ !

Source: FlickrBonjour à toutes et tous,

Je vous retrouve aujourd'hui pour un nouvel article Le coin Musique ! Ce mois-ci, j'ai envie de vous présenter un artiste que j'aime beaucoup : Soprano. Un rappeur français plein de pep's, respirant la joie de vivre et défendant de belles valeurs :)

*********

Dans son album L'Everest, datant de l'année dernière, Soprano interprète Le Diable ne s'habille plus en Prada, une chanson que j'adore pour ses paroles pleines de sens !

 

Toujours dans son album L'Everest, le rappeur chante En feu, une chanson rythmée, idéale pour faire la fête et prolonger l'été...

**********

Voilà les ami(e)s, c'est tout pour aujourd'hui ! Soprano est un artiste que j'apprécie beaucoup, et j'espère que ces deux titres vous auront donné envie de découvrir sa discographie, qui est vraiment géniale :)

Je vous dis à très bientôt pour un prochain article.

Sue-Ricette

116742601_o

Posté par Sue-Ricette à 07:00 - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : ,


mercredi 7 novembre 2018

La Curée

la-curée- La France de Napoléon III vue par Zola : "À cette heure, Paris offrait, pour un homme comme Aristide Saccard, le plus intéressant des spectacles. L'Empire venait d'être proclamé... Le silence s'était fait à la tribune et dans les journaux. La société, sauvée encore une fois, se félicitait, se reposait, faisait la grasse matinée, maintenant qu'un gouvernement fort la protégeait et lui ôtait jusqu'au souci de penser et de régler ses affaires. La grande préoccupation de la société était de savoir à quels amusements elle allait tuer le temps. Selon l'heureuse expression d'Eugène Rougon, Paris se mettait à table et rêvait gaudriole au dessert... L'Empire allait faire de Paris le mauvais lieu de l'Europe." -

**********

Mon avis :

Comme vous le savez, je participe au Challenge Rougon-Macquart sur Livraddict, et j'ai décidé de lire un tome par mois de ce grand classique de la littérature française ! Si vous n'avez pas encore lu ma chronique sur le tome 1, La Fortune des Rougon, je vous invite à cliquer ICI, et vous propose sans plus tarder de pénétrer dans l'univers sombre et perfide de La Curée, d'Émile Zola :)

**********

  • La démesure à outrance

Dans ce tome 2, nous suivons Aristide, un des personnages de la série déjà présent dans La Fortune des Rougon, dans la nouvelle vie qu'il tente de se construire après les mésaventures survenues précédemment. Une vie qu'il ne pourra s'offrir qu'à l'aide de son penchant pour le mensonge, la fourberie et la tromperie ! Sans oublier l'aide de son frère Eugène, sans qui cet homme pétri de haine et de ressentiment à l'encontre de cette famille, qu'il a laissée derrière lui sans aucun regrets, ne serait pas parvenu à s'élever comme il l'a fait.

Une fois son confort financier et matériel assuré, Aristide fait dans la démesure, l'excès ! Rien n'est trop cher pour qu'il ne puisse se le payer, aucune des fêtes qu'il organise ne se ressemble et chacune d'elles est encore plus fastueuse que la précédente, aucune résidence n'est trop belle pour qu'il ne puisse spéculer dessus... Pour autant, sa sournoiserie grandit un peu plus chaque jour et l'empoisonne inexorablement.

Zola nous dépeint ici l'outrageuse tendance de l'aristocratie du Second Empire à étaler ses richesses, à asseoir sa supériorité financière entre ducs, marquis, ministres, sénateurs et autres personnes influentes de la haute société. Un roman dans lequel la fatuité, l'opulence, le luxe et les démonstrations toutes plus grandioses et ridicules les unes que les autres pour prouver que chacun a sa place au sein de cette élite, sont retranscrits avec autant de méticulosité que dans le tome 1 !

À travers cette histoire, Zola ne se fait pas l'avocat du diable, bien au contraire ! Il joue la carte de mettre en scène les parvenus égoïstes et tributaires de l'argent, pour mieux valoriser la misère des faubourgs parisiens et de la province. Avec le personnage d'Aristide, qui a la chance de réussir sa vie, il met en opposition le quotidien austère du peuple français et les folles journées de la haute bourgeoisie, où les dépenses inconsidérées sont le lot des femmes, comme des hommes.

**********

  • Les sujets tabous

Si La Curée aborde avec ferveur le sujet de l'argent, il met également en lumière des thèmes dont il est toujours difficile de parler : l'inceste, la prostitution, l'homosexualité... Ce sont autant de thématiques sur lesquelles Zola s'est exprimé ouvertement, imaginant la relation incestueuse entre une belle-mère et son fils adoptif, les lieux dédiés aux infidélités des hommes, les jardins luxuriants, propices à la volupté et au désir... 

Le lecteur se retrouve donc confronté à tout un flot de sujets tabous, décrits avec talent et passion par l'auteur ! Des sujets dans lesquels il a su mettre toutes sortes d'émotions : doute, extase, amour, détresse, chagrin... Si Zola a choisi de mettre en lumière ces thèmes fort peu courants dans les conversations d'hier et d'aujourd'hui, c'est pour nous montrer combien l'argent ne peut combler le coeur des hommes.

Ces derniers ne sont jamais satisfaits de ce qu'ils possèdent, ils ne voient pas le bonheur qu'ils ont devant eux, mais sont, tels des chiens affamés se disputant les entrailles de la bête, assoiffés de pouvoir, d'argent et d'un plaisir charnel insatiable ! 

**********

  • La Curée ou comment un roman peut transporter son lecteur

Si j'ai adoré La Fortune des Rougon, j'ai encore plus apprécié La Curée ! J'ai adoré l'ambiance sombre et la négativité qui s'en dégagent, ainsi que le mépris de l'auteur pour tout ce faste exhibé par la haute société sous le Second Empire. L'écriture de Zola est toujours aussi merveilleuse, elle m'a encore une fois transportée, ce coup-ci en plein coeur d'un Paris chamboulé par les travaux d'agrandissement, de démolition, de reconstruction...

Un roman audacieux, authentique et unique, qui nous permet de comprendre à quel point nos possessions matérielles peuvent ne pas forcément nous rendre heureux au quotidien, mais au contraire nous pousser à vouloir toujours plus, à nous rendre cupides, à faire dans la démesure et à nous conduire peu à peu vers la déchéance.

**********

En résumé, La Curée est un énorme coup de ♥ pour moi ! Je ne peux que vous recommander de le lire sans tarder, de vous plonger dedans les yeux fermés. Je conçois que les longues descriptions d'Émile Zola peuvent ne pas plaire à tout le monde, mais laissez-vous porter par la puissance et la beauté des mots soigneusement choisis pour nous immerger dans cette histoire forte et pleine de sens :)

**********

Détails sur ce livre :

La Curée, publié aux éditions Le Livre de Poche

Collection : Les Classiques de Poche

Auteur : Émile Zola

Nombre de pages : 416 pages

**********

Je vous dis à très bientôt pour un prochain article et je vous souhaite de faire de belles lectures.

Sue-Ricette

116742601_o

challenge-rougon-macquart

Challenge Rougon-Macquart - 2/20 livres lus

challenge

Challenge Lire des romans en 2018 ! - 35/50 livres lus

Posté par Sue-Ricette à 07:00 - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 4 novembre 2018

M.A.V. - Les Châtaignes

Source: FlickrBonjour à toutes et tous,

Je vous retrouve aujourd'hui pour un nouvel article M.A.V. ! Quelle merveilleuse saison que celle de l'Automne, et quoi de mieux que d'aller faire une balade dans les bois pour ramasser des châtaignes :)

**********

Autrefois consommée par les pauvres, la châtaigne est un aliment polyvalent plein de bienfaits pour notre organisme. Voici quelques-unes de ses propriétés, ainsi que certaines de ses utilisations :

  • La châtaigne est riche en minéraux, tels que le fer, le phosphore, le cuivre... mais aussi en vitamines B et C. Elle contient également de l'amidon dit "résistant", car la châtaigne remplit l'estomac et donne ainsi une impression de satiété, sans entraîner de pic glycémique. 
  • La châtaigne peut aussi bien s'utiliser comme légume, que dans les desserts. Cuite à la vapeur, en purée, grillée, en crème de marrons, en flocons ou alors en farine dans les gâteaux et les crêpes, elle apportera un délicieux petit goût, qui enchantera petits et grands !

**********

Pour ma part, j'adore manger des châtaignes grillées à la poêle, mais aussi dans la soupe dont je vous ai donné la recette ICI, ainsi que mélangée à une autre farine, plus neutre, dans des gâteaux et autres préparations sucrées. Un aliment que vous pouvez trouver en magasin BIO ou chez un producteur local, si vous habitez dans une région propice à la culture de ce fruit.

**********

Voilà les ami(e)s, c'est tout pour aujourd'hui ! J'espère que cet article vous aura donné envie de cuisiner la châtaigne, salée comme sucrée. Par cette saison, quoi de mieux qu'un bon plat chaud et réconfortant ? ^_^

Je vous dis à très bientôt pour un prochain article.

Sue-Ricette

Posté par Sue-Ricette à 07:00 - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags :

samedi 3 novembre 2018

Update Movie #16 - Le Jour d'après

le-jour-d-après- Bienvenue aux nouveaux/nouvelles abonné(e)s ! Vous êtes maintenant 112 à suivre le blog. Vous êtes de plus en plus nombreux à suivre mes aventures sur la blogosphère, j'espère sincèrement que mon petit univers vous plaira. MERCI ♥ -

**********

Bonjour à toutes et tous,

Je vous retrouve aujourd'hui pour un nouvel Update Movie, la revue cinéma du blog ! Après vous avoir parlé de Hunger Games le mois dernier, je vous propose ce matin de découvrir mon avis sur un film que j'adore : Le Jour d'après. C'est parti :)

**********

- Le climatologue Jack Hall avait prédit l'arrivée d'un autre âge de glace, mais n'avait jamais pensé que cela se produirait de son vivant. Un changement climatique imprévu et violent à l'échelle mondiale entraîne à travers toute la planète de gigantesques ravages : inondations, grêle, tornades et températures d'une magnitude inédite. Jack a peu de temps pour convaincre le Président des Etats-Unis d'évacuer le pays pour sauver des millions de personnes en danger, dont son fils Sam. À New York où la température est inférieure à - 20° C, Jack entreprend une périlleuse course contre la montre pour sauver son fils. (Synopsis Allociné) -

**********

Le Jour d'après est un film réalisé par Roland Emmerich et sorti en 2004. À travers un scénario de fin du monde très réaliste, ce film fait partie de mes préférés ! Je le regarde de temps à autre et je ne me lasse pas de voir encore et encore cette catastrophe planétaire qu'est celle du Jour d'après.

**********

  • Le changement climatique

Le Jour d'après est un film catastrophe que j'apprécie beaucoup, et ce pour les messages qu'il véhicule. Le réchauffement climatique est un sujet d'actualité qui nous concerne tous, et Roland Emmerich a su ici parfaitement restituer les enjeux écologiques sur lesquels repose le bon équilibre de la Terre. Dans Le Jour d'après, le monde connaît une nouvelle ère glaciaire et c'est une catastrophe environnementale tout à fait plausible, du fait de l'évolution des conditions climatiques. Un changement auquel nous ne pouvons pas rester insensibles, car c'est tout un écosystème qui est en train de disparaître !

Les glaciers fondent, le niveau des mers augmente, la température se réchauffe... Le Jour d'après n'a rien inventé et nous confronte à un scénario qui pourrait devenir réalité un jour ou l'autre. 

**********

  • Un film à haute tension

Accrochez-vous bien, parce que vous n'aurez pas le temps de vous ennuyer en regardant ce long métrage ! Action, rebondissements inattendus, catastrophes en tous genres... c'est tout un programme que nous offre Roland Emmerich ! Des tornades, en passant par les inondations et la pluie de grêle, jusqu'au froid polaire recouvrant la partie Nord des États-Unis, nos héros auront à braver bien des dangers s'ils veulent rester en vie.

De ce côté-là, rien à redire non plus, car le tout est servi par des effets spéciaux à couper le souffle, qui rendent vraiment bien à l'écran. 

**********

La bande annonce du film Le Jour d'après

**********

Voilà les ami(e)s, c'est tout pour aujourd'hui ! J'espère que cet Update Movie vous a plu et qu'il vous aura donné envie de voir ou de revoir Le Jour d'après, un film catastrophe culte, que je vous recommande sans hésiter :) Et vous, l'avez-vous vu ? Qu'en pensez-vous ? Dites-moi tout dans les commentaires ! ^_^

Je vous dis à très bientôt pour un prochain article.

Sue-Ricette

Posté par Sue-Ricette à 07:00 - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 31 octobre 2018

Bilan #15 - Octobre 2018

Source: FlickrBonjour à toutes et tous,

Je vous retrouve aujourd'hui pour le bilan du mois d'octobre ! Nous voilà déjà en novembre, bientôt l'hiver, les fêtes qui approchent... Mais en attendant, retour sur mon mois d'octobre, avec les articles parus sur le blog, mes lectures et mes petits bonheurs :)

**********

Au niveau du blog, j'ai publié 16 articles ce mois-ci (15 + le bilan aujourd'hui). Je suis très contente d'avoir réussi à maintenir un tel rythme de publication, et comme d'habitude, les billets ont été assez variés : le Défi Automne 2018, la Pink Square Blanket, le Méli-Mélo d'ouvrages, cinq chroniques de livres, deux posts Bla bla, un article M.A.V., un Update Movie, un post Le coin Musique, un TAG et les Poussières de Fils.

Si vous n'avez pas encore lu certains de ces articles, je vous invite à cliquer sur les liens juste en dessous.

**********

Ce mois-ci, j'ai lu six livres :

  • Le Ventre de Paris
  • Peut-on tout réparer ?
  • Fables
  • Atlas des courants invisibles (et ceux qui les parcourent)
  • Le Château des Carpathes
  • La Controverse de Valladolid

lectures-octobre

Un mois riche en lectures, avec deux coups de ♥, trois très bonnes lectures et une sympathique (re)découverte ! Tout d'abord, j'ai lu Le Ventre de Paris, que j'ai adoré, puis j'ai lu, en partenariat ave l'auteure, Peut-on tout réparer ?, de Colline Hoarau, que j'ai beaucoup aimé, tout comme Le Château des Carpathes, de Jules Verne. Ensuite, un second partenariat pour une lecture coup de coeur, avec Atlas des courants invisibles (et ceux qui les parcourent), de Thomas Gerbaud. J'ai également passé un bon moment à la lecture des Fables, de Jean de La Fontaine, et j'ai adoré découvrir La Controverse de Valladolid, de Jean-Claude Carrière !

**********

Mes petits bonheurs du mois d'Octobre

Ce mois-ci, je n'ai vu aucun film, donc je n'ai rien à vous présenter de ce côté-là. Par contre, le 26 octobre, j'ai fêté mes 19 ans ^_^ Et oui, une année de plus au compteur ! J'ai passé une très bonne journée, entourée de ceux que j'aime, j'ai fait un bon repas, j'ai reçu plein de messages de la part de mes ami(e)s et j'ai été bien gâtée... 

Nicole, du blog Cheznous62, m'a envoyé une jolie carte, ainsi qu'un ballotin de chocolats, avec lesquels je me suis régalée. Cathy, du blog Histoires de roses, m'a envoyé une carte virtuelle, et Mafalda, du blog Les 4 saisons de Mafalda, m'a adressé cette mignonne ATC, ainsi qu'un gentil mot.

IMG_5180

 

Même si mon anniversaire avait officiellement lieu le 26 octobre, j'ai reçu des cadeaux tout au long du mois. Il y a eu les achats au Festival du Livre, les cadeaux de mes parents, de ma belle soeur, de ma soeur et de mon frère... bref, je ne savais plus où donner de la tête ! Voici les livres que j'ai reçus :

  • La Passe-Miroir - Tome 1 : Les Fiancés de l'Hiver, de Christelle Dabos
  • Le Noir est ma couleur - Tome 1 : Le pari, d'Olivier Gay
  • Harry Potter : À la découverte de l'histoire de la magie
  • Flocons d'amour, de John Green, Lauren Myracle & Maureen Johnson
  • L'Épouvanteur - Tome 4 : Le combat de l'Épouvanteur, de Joseph Delaney
  • Rebecca Kean - Tome 1 : Traquée, de Cassandra O'Donnell
  • L'Apiculteur, de Maxence Fermine

IMG_5179

MERCI à toutes et tous pour vos voeux d'anniversaire, vos gentils mots, messages et petites attentions, qui m'ont mis du baume au coeur ♥ 19 ans, c'est un nouveau cap pour moi :)

**********

Voilà les ami(e)s, c'est tout pour aujourd'hui ! Encore un mois derrières nous, un autre qui commence... bref, le temps passe trop vite ! Et vous, qu'avez-vous fait en octobre ? Comment avez-vous occupé votre mois ? Dites-moit tout en commentaires !

Je vous dis à très bientôt pour un prochain article.

Sue-Ricette

Posté par Sue-Ricette à 12:49 - Commentaires [40] - Permalien [#]
Tags :

L'île des oubliés

l-ile-des-oubliés- Alexis, une jeune Anglaise, ignore tout de l'histoire de sa famille. Pour en savoir plus, elle part visiter le village natal de sa mère en Crète. Elle y fait une terrible découverte : juste en face du village se dresse Spinalonga, la colonie ou l'on envoyait les lépreux... et où son arrière-grand-mère aurait péri. Quels mystères effrayants recèle cette île des oubliés ? Pourquoi la mère d'Alexis a-t-elle si violemment rompu avec son passé ? La jeune femme est bien décidée à lever le voile sur la bouleversante destinée de ses aïeules et sur leurs sombres secrets... -

**********

Je dédie cette chronique à ma copinaute Céline, avec qui j'ai lu ce magnifique roman ! J'espère que nous aurons l'occasion de faire d'autres lectures communes ensemble ^_^

**********

Mon avis :

Lecture estivale par excellence, L'île des oubliés m'a fait voyager à travers la Crète et découvrir le destin bouleversant des habitants de l'île de Spinalonga. Des hommes, des femmes et des enfants qui n'ont pas été épargnés par une maladie qui, pendant longtemps, fut considérée comme un fléau...

Voici donc mon avis sur L'île des oubliés, de Victoria Hislop :)

**********

  • Un voyage en Crète

Ce roman est une véritable invitation au voyage, il nous emmène aux côtés d'Alexis, qui passe ses vacances en Grèce et cherche à comprendre pourquoi sa mère, Sofia, a voulu tirer un trait sur son passé. Accompagnée par son petit ami, la jeune femme part seule pour la Crète, dans le village de Plaka, non loin de l'île de Spinalonga, où elle doit rencontrer Fotini, une amie de sa mère qui lui racontera tout ce qu'elle doit savoir sur sa famille et son passé plutôt houleux...

Un roman qui nous entraîne dans les collines bordées d'oliviers et sur les belles plages crétoises, région où la pêche est tout un art de vivre, où la bonne cuisine est reine et où le soleil offre des étés chauds, voire caniculaires ! Des paysages méditerranéens que j'ai adoré découvrir, un cadre où il fait bon vivre, des personnages chaleureux, bienveillants et à travers lesquels c'est une partie de l'Histoire, celle avec un grand H, que nous découvrons.

Mais si L'île des oubliés est un très beau roman sur la Grèce et plus particulièrement la Crète, c'est également, comme le dit le quatrième de couverture, un émouvant plaidoyer sur la tolérance, l'amour, la paix et contre l'exclusion, un récit tout en émotions qui nous livre des secrets de famille profondément enfouis dans le coeur des personnages.

**********

  • Le récit d'une vie

Le roman se divise en trois parties, dont la seconde est consacrée au passé de la famille d'Alexis. Aux environs de 1940, Eleni est envoyée à Spinalonga, une île où vivent de nombreux lépreux... Elle laisse à Plaka un mari et deux petites filles, qui devront apprendre à avancer sans elle. Leur séparation est une déchirure, et bien qu'Eleni soit déterminée à combattre jusqu'au bout la maladie, elle ne se remettra jamais vraiment d'avoir quitté sa famille.

Victoria Hislop a écrit un roman dans lequel elle dénonce l'injustice dont sont victime les lépreux, les bruits qui courent à leur sujet, elle dédramatise cette maladie si mal vue à l'époque, en nous expliquant combien la vie à Spinalonga est agréable et presque similaire à la vie sur le continent ! Un thème fort, traité avec sensibilité et justesse, compassion et empathie, amour et tolérance.

**********

  • Les personnages

Tous les personnages de L'île des oubliés m'ont plu, avec une mention spéciale pour Maria et Fotini ! Le plus détestable à mes yeux est sans aucun doute celui d'Anna, qui m'a révulsée de par ses agissements plein d'orgueil, de vanité, de perversité... À l'inverse, Maria est intelligente, dévouée, simple, gentille, attachante et humble, et Fotini est pleine de joie de vivre, de bonne humeur, un brin excentrique et très sympathique !

Tout comme dans La Fortune des Rougon, le destin prend un malin plaisir à s'acharner sur les différents protagonistes de ce roman. Les évènements malheureux s'enchaînent et déversent un flot de tristesse sur le quotidien de chacun d'entre eux, mais contrairement au premier tome des Rougon-Macquart, une véritable lueur d'espoir fait son apparition, jusqu'à devenir réalité.

**********

En résumé, L'île des oubliés fut pour moi une excellente lecture ! Un récit plein de douceur, assez tragique par moments, idéal à lire en été pour voyager sans bouger de son canapé, un plaidoyer riche en émotions sur l'ouverture d'esprit et contre le rejet dont nous faisons preuve à l'encontre de ceux qui sont différents de nous. Un livre que je vous recommande sans hésiter !

**********

Détails sur ce livre :

L'île des oubliés, publié aux éditions Le Livre de Poche

Auteur : Victoria Hislop

Nombre de pages : 520 pages

**********

Je vous dis à très bientôt pour prochain article et je vous souhaite de faire de belles lectures.

Sue-Ricette

challenge

Challenge Lire des romans en 2018 ! - 34/50 livres lus

Posté par Sue-Ricette à 07:00 - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : ,