mercredi 13 mars 2019

Les Chênes d'or

les-chenes-d-or- De la terre, Mélina a tout appris. Ses dures lois comme ses moindres énigmes. Au fil des hivers qui gèlent le cœur de la Dordogne, elle a senti et éprouvé les forces souterraines qui animent cette nature sauvage, persuadée qu'une puissance était là, qui dépassait celle des hommes. Cette magie inaccessible au commun des mortels, elle a parfois l'impression de la détenir, tant elle est liée à ce pays où l'on croit que les chemins forestiers ne mènent nulle part et qui l'a initiée aux rites de la "demoiselle noire". Dans ce monde qui porte en lui l'essentiel si l'on sait l'écouter, Mélina cherche sa vérité. Un récit intense où Christian Signol nous fait partager les secrets de la terre et du temps, poursuivant sa sensible description d'un univers soumis à des principes ancestraux. -

**********

Mon avis :

Au cours de l'année dernière, j'ai lu Les Chênes d'or, un roman écrit par Christian Signol que j'avais inclus dans ma Pile à Lire automnale. J'ai passé un magnifique moment de lecture en compagnie de ce livre plein d'émotions, de force, d'amour mais aussi de vérité !

Voici donc mon avis sur Les Chênes d'or, de Christian Signol :)

**********

  • Au coeur du Périgord...

C'est au milieu des forêts périgourdines que l'auteur situe son intrigue. Hanté par le décès de sa femme, Jean Fontanel se mure dans un silence plein de rage, mais aussi profondément triste. Sa fille, Mélina, vit dans cette ambiance faite de mystères, de secrets, et ponctuée du travail de la terre, celui des truffières. En se réfugiant dans la recherche de la Noire, Jean Fontanel semble vouloir tirer un trait sur son passé douloureux, sans pour autant oublier ce qui s'est passé. Mélina ne reste pas insensible à cette souffrance car, entre peur et amour pour son vieux père, c'est le fantôme d'une mère qu'elle n'a pas connue qui resurgit.

Sage, débrouillarde et intelligente pour son jeune âge, la petite fille aime à aider son père, à apprendre le moindre de ses secrets sur la Noire, à tirer profit de ses leçons de vie mais aussi de ce qu'elle étudie à l'école, et à respecter les silences de Jean Fontanel, cet homme meurtri, que seul le temps pourra peut-être apprivoiser... La forêt, lieu propice aux légendes et aux esprits, semble comprendre la solitude de Mélina. Le vent qui souffle dans les branches, le bruissement des feuilles, toutes ces petites choses répondent en écho à la détresse silencieuse de l'enfant.

En choisissant cette forêt, Christian Signol signe ici un roman magique, d'une magie invisible, un roman humain qui tend à percer le sens même de la vie, de la mort, tel le cycle immuable des saisons. Poétique, mélancolique, Les Chênes d'or nous dévoile une infime partie de l'universalité de toute chose. C'est une quête de vérité, un sentiment de nostalgie sereine au plus profond de notre coeur, une impression qui ne nous quitte jamais vraiment, qui a toujours été là...

**********

  • Un style unique

J'ai rarement lu des romans comme celui-ci. Les Chênes d'or se veut roman de terroir, mais il partage en réalité bien plus avec le lecteur ! Tristesse, joie, complicité, amour, bienveillance, inquiétude, rêverie... Ce sont autant d'émotions que Christian Signol véhicule à travers cette histoire, elle-même traversée par le souffle de l'Histoire, celle avec un grand H. La Seconde Guerre Mondiale frappe de plein fouet les personnages, leur retirant la moindre lueur d'espoir. La vie de Mélina est un long chemin semé d'embûches, jalonné d'obstacles, un terrain miné que l'enfant, devenue jeune femme, devra parcourir malgré les difficultés.

J'ai encore une fois adoré le style d'écriture de Christian Signol, qui m'a beaucoup émue. On y retrouve un certain lyrisme, mais aussi de la poésie, de l'amour pour cette terre du Périgord, de la passion à décrire un pan historique majeur et de la spiritualité. Peut-être pas au sens où on l'entend habituellement, mais cette âme qui vit en chacun de nous, que l'on soit homme, animal ou végétal : le respect de la vie, l'importance de profiter de chaque instant et de ne jamais renoncer, quel que soit notre parcours, quoi qu'il arrive.

Christian Signol sait jouer avec les mots comme personne d'autre ! C'est un auteur de grand talent, et peu importe le roman que l'on choisit de lire, sa plume réussit toujours à nous transporter, à nous émouvoir, et c'est cette force qui fait de lui un de mes auteurs préférés.

**********

En résumé, Les Chênes d'or est un énorme coup de ♥ pour moi ! Entre Histoire, secrets de famille, quête spirituelle, recherche de la vérité et récits de vie, c'est un roman que j'ai adoré découvrir. Un livre que je conseille à tous les amateurs de littérature de terroir, mais aussi à tous les lecteurs :)

**********

Détails sur ce livre :

Les Chênes d'or, publié aux éditions Le Livre de Poche

Auteur : Christian Signol

Nombre de pages : 315 pages

**********

Je vous dis à très bientôt pour un prochain article et je vous souhaite de faire de belles lectures.

Sue-Ricette 

116742601_o

challenge

Challenge Lire des romans en 2018 ! - 59/60 livres lus

Posté par Sue-Ricette à 06:00 - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , ,


mercredi 6 mars 2019

Le crime de l'Orient-Express

le-crime-de-l-orient-express- Alors qu'il rentre de mission et compte s'arrêter quelques jours à Istanbul, Hercule Poirot est rappelé d'urgence à Londres. On est en hiver et à cette époque de l'année, l'Orient Express roule habituellement quasiment à vide. Pourtant, sans l'aide du directeur de la compagnie, Hercule Poirot n'aurait pas trouvé de place à bord, comme si tous les voyageurs s'étaient donné rendez-vous dans ce train ! Dès la première nuit, un homme est assassiné. Le train est immobilisé par la neige qui empêche l'assassin de s'enfuir. Dans les wagons isolés du reste du monde, Hercule Poirot, au sommet de son art, mène l'enquête. Et ce ne sont pas les pistes qui manquent ! -

**********

Mon avis :

Lu dans le cadre du Cold Winter Challenge, Le crime de l'Orient-Express fut pour moi une excellente lecture ! Perspicace, génial, futé... bref, ce roman a tout bon, et ce à tous les niveaux ! Entre des personnages charismatiques et une enquête rondement menée par le célèbre Hercule Poirot, Agatha Christie promène son lecteur de soupçon en hypothèse jusqu'aux toutes dernières pages.

Voici donc mon avis sur Le crime de l'Orient-Express, d'Agatha Christie :)

**********

  • Mon premier Hercule Poirot

Nombreux sont les romans qui mettent en scène le fameux détective belge, et si ce livre-ci est le premier que je découvre, ce ne sera certainement pas le dernier ! Cependant, je dois admettre que j'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire au début, et je pensais ne pas accrocher à l'intrigue, qui est en réalité fascinante du début à la fin.

En effet, je ne suis pas familière du personnage de Hercule Poirot, c'est pourquoi les deux premiers chapitres m'ont paru un peu flous et plutôt impersonnels pour une lectrice non initiée telle que moi aux enquêtes d'Agatha Christie. Le style d'écriture m'apparaissait comme un peu trop guindé, légèrement redondant... Mais bien vite, j'ai changé d'avis !

Arrivée au troisième chapitre, me voilà embarquée dans une folle aventure, aussi rapide que l'Orient-Express jusqu'à ce qu'il se trouve bloqué par la neige. Dès cet instant, le temps s'écoule lentement pour le lecteur comme pour les personnages. L'auteure sait faire patienter son lectorat comme personne, divisant les chapitres de manière à ménager le suspens, dévoilant quelques indices sans pour autant révéler ce qui pourrait compromettre l'alibi de certains passagers...

Le tour de force de ce roman réside dans l'ingéniosité d'Agatha Christie à nous mener sur des fausses pistes tout au long de l'histoire ! Certain(e)s d'entre vous me diront que c'est le but recherché dans la plupart des romans policiers : embrouiller le lecteur, le conduire à croire qu'il connaît l'identité du coupable pour mieux le surprendre par la suite.

Ce sont là les mécanismes du polar, ces bonnes vieilles règles qui fonctionnent toujours aussi bien, quel que soit le roman. Agatha Christie est une pionnière dans le domaine du roman à suspens, et j'ai adoré découvrir Le crime de l'Orient-Express !

**********

  • Qui est le coupable ?

Comme je viens de le dire, tout au long de ce roman, tout nous porte à croire que nous connaissons le meurtrier. Cependant, l'auteure s'applique à nous mener allègrement par le bout du nez sur des hypothèses qui ne tiennent pas la route. Le roman est constitué de telle sorte, que j'ai véritablement eu l'impression de participer à l'enquête, d'être aux côtés de Poirot pour l'aider à résoudre cette éngime !

Rien n'est plus passionnant que de prendre part aux recherches, et c'est ce que nous invite à faire Agatha Christie : s'investir dans l'histoire. J'ai rarement lu des romans aussi vivants et captivants, qui donnent envie aux lecteurs d'interagir avec l'intrigue. Celui-ci en fait partie, car j'ai beaucoup aimé cette invitation à partager ce moment avec les différents protagonistes.

Il ne faut pas non plus oublier la fin, qui est totalement bluffante ! Inattendue, surprenante... Les mots me manquent pour qualifier cette chute qui, sous des allures expéditives, se veut le fruit de minutieuses observations de Poirot durant les quelques 255 pages du roman. Un dénouement que je n'avais pas vu venir et que j'ai tout simplement adoré !

**********

  • La plume de l'auteure

Comment chroniquer un roman d'Agatha Christie sans parler de son style riche et méticuleux ? Sa plume pointilleuse sert admirablement le roman, et j'ai eu plaisir à découvrir cette écriture rigoureuse et méthodique. Grâce à elle, les évènements s'enchaînent et se recoupent, le lecteur ne sent pas perdu dans les méandres des différents alibis.

**********

En résumé, si Le crime de l'Orient-Express n'est pas un coup de coeur pour moi, c'est en tout cas une très bonne lecture ! Un coup de maître, dirais-je ! Un récit plein de mystère, dans lequel il faut savoir être observateur et ne pas tirer de conclusions hâtives. Un livre que je vous recommande sans hésiter :)

**********

Détails sur ce livre :

Le crime de l'Orient-Express, publié aux éditions Librairie des Champs-Elysées

Collection : Le club des masques

Auteur : Agatha Christie

Nombre de pages : 255 pages

**********

Je vous dis à très bientôt pour un prochain article et je vous souhaite de faire de belles lectures.

Sue-Ricette

challenge

Challenge Lire des romans en 2018 ! - 68/50 livres lus

cwc-logo

Lu pour le Cold Winter Challenge, dans la catégorie "Stalactites ensanglantées"

Posté par Sue-Ricette à 06:00 - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 27 février 2019

Harry Potter - Tome 1

hp-1- Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l'emmener à Poudlard, une école de sorcellerie ! Voler en balai, jeter des sorts, combattre les trolls : Harry se révèle un sorcier doué. Mais quel est le mystère qui l'entoure ? Et qui est l'effroyable V..., le mage dont personne n'ose prononcer le nom ? Amitié, surprises, dangers, scènes comiques, Harry découvre ses pouvoirs et la vie à Poudlard. Le premier tome des aventures du jeune héros vous ensorcelle aussitôt ! -

**********

Mon avis :

J'ai ENFIN lu Harry Potter ! Du moins, le tome 1. Vingt ans après la sortie des aventures du jeune sorcier à lunettes, j'ai enfin découvert la magie de Poudlard avec le premier livre. Comme j'adore les huit films qui ont été tirés de cette saga, je ne m'attendais pas à autre chose que d'avoir un coup de coeur pour ce roman... et ce fut le cas, bien au-delà de ce à quoi je m'attendais !

Voici donc mon avis pour le moins magique sur le tome 1 de la saga Harry Potter, de J. K. Rowling :)

**********

  • Un premier tome enchanteur

Magique est sans aucun doute le premier mot qui me vient à l'esprit pour décrire ce que j'ai ressenti à la lecture de ce premier tome ! Mais se contenter d'un seul terme serait assez restrictif, et je préfère donc développer plus en avant mon propos sur cette saga bien connue de tous.

En effet, qui ne connaît pas Harry Potter, le célèbre sorcier ayant survécu à Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom ? Bien que je ne découvre les romans que maintenant, la magie a opéré et m'a transportée dans des lieux reculés connus seulement des sorciers : le Chemin de Traverse et Poudlard, la prestigieuse école de sorcellerie...

Des lieux véritablement enchanteurs, auxquels aucun lecteur, qu'il soit jeune ou plus âgé, amateur de littérature fantastique ou pas, ne pourra résister ! Le Chemin de Traverse et ses boutiques aux allures anciennes, quelque peu mystérieuses, sans oublier Poudlard, son immense plafond magique, son architecture authentique, ses dédales de couloirs, ses cours tous plus intéressants les uns que les autres, ses professeurs inoubliables et ses secrets profondément enfouis dans les murs de l'école...

C'est dans ce cadre merveilleux que Harry Potter va vivre sa toute première rentrée magique ! Et c'est aussi là que j'ai adoré suivre ce petit bout de sorcier, accompagné de ses deux amis Hermione et Ron. Tous trois forment un trio inséparable et très soudé, une équipe de choc qui, sous la plume malicieuse de J. K. Rowling, résout les énigmes les plus improbables, surmonte de nombreux obstacles et fait face à plus d'un danger.

**********

  • Du livre au film...

Alors, le film est-il fidèle au livre, ou pas ? Pour ma part, j'ai trouvé que l'adaptation cinématographique ressemblait en plusieurs points au roman, bien que le livre apporte plus de détails et de profondeur à l'histoire. Certaines scènes omises dans le film sont rapportées dans ce premier tome et nous montrent l'étendue du monde magique de J. K. Rowling, qui n'introduit pas seulement son lecteur à la sorcellerie, mais le confronte bel et bien à un univers fait de créatures extraordinaires, de sciences mystiques, d'ouvrages divers sur la connaissance du monde des sorciers (la fameuse bibliothèque de Poudlard ♥)... et tant d'autres !

De plus, les personnages sont très attachants, et les plus jeunes lecteurs qui découvrent cette saga pour la première fois ne pourront qu'apprécier la détermination de Harry, mais aussi son courage, l'intelligence hors norme de Hermione et la débrouillardise de Ron. Comme je l'ai dit plus haut, c'est un trio que j'ai pris plaisir à suivre et il me tarde de les retrouver tous les trois dans La Chambre des Secrets.

**********

En résumé, ce premier tome des aventures de Harry Potter est vraiment un gros coup de ♥ ! Je savais que je me laisserai porter par la plume joyeuse et entraînante de J. K. Rowling, mais je ne pensais pas aimer L'École des Sorciers à ce point. J'ai adoré me plonger dans ce tome plein de candeur, de joie de vivre, de découverte et d'apprentissages et je ne peux que vous conseiller de lire cette saga à votre tour, si ce n'est pas déjà fait :)

**********

Détails sur ce livre :

Harry Potter - Tome 1, publié aux éditions Folio Junior

Auteur : Joanne Kathleen Rowling

Nombre de pages : 302 pages

**********

Je vous dis à très bientôt pour un prochain article et je vous souhaite de faire de belles lectures.

Sue-Ricette

116742601_o

challenge

Challenge Lire des romans en 2018 ! - 61/50 livres lus

cwc-logo

Lu pour le Cold Winter Challenge, dans la catégorie "Flocons magiques"

Posté par Sue-Ricette à 06:00 - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 20 février 2019

Le Ventre de Paris

le-ventre-de-paris- C'est dans les Halles centrales de Paris récemment construites par Baltard que Zola situe le troisième épisode des Rougon Macquart. Après "la course aux millions" décrite dans la Curée, ce sera la fête breughelienne du Ventre de Paris, sa foule fiévreuse, tourbillonnante et bigarrée, ses amoncellements de victuailles, ses flamboiements de couleurs, ses odeurs puissantes de fermes, de jardins et de marées. Florent, arrêté par erreur après le coup d'Etat du 2 décembre 1851, s'est évadé du bagne de Cayenne après sept ans d'épreuves. Il retrouve à Paris son demi-frère qui, marié à la belle Lisa Macquart fait prospérer l'opulente charcuterie Quenu-Gradelle. Mais la place de Florent est-elle à leurs côtés ? A-t-il renoncé à ses rêves de justice ? Car si l'Empire a su procurer au "ventre boutiquier, au ventre de l'honnête moyenne,... le consentement large et solide de la bête broyant le foin au râtelier", il n'a guère contenté les affamés. -

**********

Mon avis :

Entre septembre et octobre de l'année dernière, j'ai poursuivi ma découverte des Rougon-Macquart, en lisant le troisième tome : Le Ventre de Paris. Un livre qui est encore une fois un coup de coeur, car sous l'abondance de nourriture, la prospérité et le calme apparents des Halles, ne se cache-t-il pas une misère silencieuse et insoupçonnée ?

Voici donc mon avis sur Le Ventre de Paris, d'Émile Zola :)

**********

  • Après l'aristocratie, la bourgeoisie...

Dans ce troisième tome des Rougon-Macquart, Zola, après avoir étudié dans le détail la corruption financière d'un Paris tout juste remis du Coup d'État de 1851, place sa nouvelle intrigue en plein coeur des Halles, où la nourriture abonde et forme une nature morte différente à chaque heure du jour, et où nous allons suivre le quotidien de Florent, condamné injustement au bagne et échappé depuis peu de celui-ci.

De retour à Paris, Florent vit chez son demi-frère Quenu, dans la charcuterie tenu par ce dernier et par Lisa Macquart, sa femme. Si au début, tout semble aller pour le mieux, l'ambiance va rapidement changer et Florent nourrit peu à peu des idées révolutionnaires, des sentiments vengeurs à l'encontre du Second Empire et de l'Empereur, qui l'ont condamné à une mort certaine alors qu'il était innocent !

Pour ma part, j'ai adoré le fait que Zola mette en avant ce conflit naissant opposant les puissants et les faibles, les riches et les pauvres, les Gras et les Maigres. C'est en se basant sur un tableau de Breughel, que l'auteur parvient à constituer toute cette envie, tout ce désir de rétablir la justice, quitte à recommencer comme en 1848, dans les larmes et le sang... Rien n'effraie Florent, tout cela lui semble être un juste retour des choses. 

Ce roman est un tour de force, on observe plus que l'on agit, on apprend, on écoute, on suit. Les descriptions sont encore une fois très détaillées, extrêmement précises et plantent un décor foisonnant de nourriture, de couleurs, de parfums... C'est dans ce cadre d'apparente paix que tout va se jouer, car Le Ventre de Paris est le point de départ des révoltes ouvrières, l'élément prinicpal d'un sentiment d'incompréhension naissant au sein d'une population par trop de fois méprisée. Ce troisième tome préfigure de manière grandiose les conflits à venir, laissant entrevoir L'Assommoir et Germinal...

**********

  • La condition humaine au coeur des romans de Zola

Si Honoré de Balzac et Guy de Maupassant ont déjà introduit le sujet de la misère humaine avant lui, Émile Zola va encore plus loin dans la retranscription de la réalité et fait de ses romans un véritable plaidoyer pour les peuples meurtris par la guerre, entourés par l'opulence alors qu'eux vivent dans le dénuement le plus total... Mais Le Ventre de Paris est aussi un réquisitoire contre la fatuité, contre la corruption, la puissance et la démagogie.

J'adore me plonger dans ces ouvrages complexes, où je retrouve à chaque lecture cette intemporalité des sujets traités par l'auteur. Le Ventre de Paris est un roman fort, émouvant et que je pourrais résumer par la morale de la fable Les Animaux malades de la peste, de Jean de La Fontaine :

"Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir."

**********

En résumé, ce troisième tome des Rougon-Macquart est un gros coup de ♥ pour moi ! Des sujets profonds, humains, traités avec brio par l'auteur, des descriptions minutieuses et nombreuses, que demander de plus ? Si vous n'avez pas encore lu cette saga familiale, qu'attendez vous pour vous lancer ?

**********

Détails sur ce livre :

Le Ventre de Paris, publié aux éditions Le Livre de Poche

Collection : Les Classiques de Poche

Auteur : Émile Zola

Nombre de pages : 384 pages

**********

Je vous dis à très bientôt pour un prochain article et je vous souhaite de faire de belles lectures.

Sue-Ricette

116742601_o

challenge-rougon-macquart

Challenge Rougon-Macquart - 3/20 livres lus

challenge

Challenge Lire des romans en 2018 ! - 44/50 livres lus 

Posté par Sue-Ricette à 06:00 - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 19 février 2019

Charley Davidson - Tome 1

charley-davidson-1- Charley Davidson est détective privée et faucheuse. Son boulot consiste à convaincre les morts « d’aller vers la lumière ». Mais ce n’est pas toujours si simple : parfois Charley doit les aider à accomplir quelque chose avant qu’ils acceptent de s’en aller, comme retrouver l’assassin de ces trois avocats. Ce qui ne serait pas un problème si Charley ne passait pas son temps à faire des rêves érotiques provoqués par une entité qui la suit depuis toujours… Or, il se pourrait que l’homme de ses rêves ne soit pas mort. Il pourrait même être tout à fait autre chose… -

**********

Mon avis :

Charley Davidson est une saga dont j'ai beaucoup entendu parler ! J'avais inclus le tome 1 dans ma Pile à Lire automnale l'année dernière, et si je craignais d'en attendre trop et d'être déçue, cela n'a pas été le cas. J'ai adoré ma lecture ! 

Voici donc mon avis sur le tome 1 de la saga Charley Davidson, de Darynda Jones :)

**********

  • Une héroïne spéciale

L'auteure n'y va pas par quatre chemins et nous annonce dès le début le rôle essentiel que joue Charley dans le cycle de la vie et de la mort : elle est la Faucheuse. Une mission pas toujours facile à assumer, mais c'était sans compter sur le tempérament de feu et l'humour détonant de Charlotte Jean Davidson !

Une héroïne un peu spéciale, donc, mais forte et indépendante. Elle n'a pas froid aux yeux et n'hésite pas à le prouver à maintes reprises au cours de ce premier tome. Entourée d'hommes, Charley doit faire face à un machisme flagrant et montrer qu'elle vaut autant, sinon plus, que les autres. Un roman qui met donc les femmes à l'honneur, le tout servi par une Charley sympathique, drôle, intelligente et débrouillarde !

J'ai adoré ce petit côté pimenté, un brin espiègle, avec un soupçon d'érotisme sur lequel je reviendrai un peu plus loin. Si Charley a toutes les qualités d'une femme forte, elle est en plus une détective hors pair, perspicace et très impliquée dans son travail. Aidée de Cookie, sa meilleure amie, c'est un duo explosif que nous propose ici Darynda Jones !

**********

  • Un roman bit-lit, oui mais...

Les romans bit-lit font souvent la part belle à l'érotisme, ce qui n'est pas du goût de tous les lecteurs... Moi même, je ne suis pas spécialement adepte des scènes chaudes à outrance. Le premier tome de Charley Davidson a cette particularité de n'être ni trop, ni trop peu axé sur cet aspect plutôt osé !

Si j'ai aimé Charley Davidson, c'est aussi pour Reyes, le personnage masculin principal. Sexy en diable, il l'est, et son charme ne m'a pas laissée indifférente ! ^_^ Cependant, je trouve que l'auteure l'a imaginé de telle sorte, que je n'arrive pas à mettre un visage sur son personnage et donc à le rendre plus réel...

**********

  • Plaidoyer contre la différence

Au premier abord, ce roman semble ne pas délivrer de message particulier. Pour ma part, j'ai trouvé qu'il était bien plus profond qu'il n'en avait l'air ! Charley est différente, de par le don qu'elle possède, et a du mal à se faire des amis, à nouer des relations durables... Mis à part Cookie, qui est sa meilleure amie, ses seuls compagnons de route sont son oncle Bob, son collègue Garrett (qu'elle semble apprécier, bien qu'elle n'ose pas l'avouer), et certains fantômes, tels que Ange, Rocket, sa tante Lilian ou encore Monsieur Habersham.

Victime de ses capacités, Charley culpabilise beaucoup et se sent seule. Elle éprouve des difficultés à se confier, à se livrer sur ce secret pas toujours facile à assumer, et lorsqu'elle le fait, c'est souvent pour mieux se faire rejeter et montrer du doigt... Darynda Jones nous propose donc non seulement un roman plein de pep's, mêlant habilement érotisme, enquête policière et paranormal, mais aussi un véritable plaidoyer sur la différence et nous invite à être bienveillants et tolérants vis-à-vis des personnes qui sortent du lot, qui se démarquent.

**********

En résumé, ce premier tome est assurément une excellente lecture pour moi ! Peut-être pas un coup de coeur, car il m'a manqué un petit je-ne-sais-quoi qui aurait pu faire tout la différence. Cependant, je lirai la suite avec grand plaisir ! En attendant, si vous n'avez pas encore lu Charley Davidson, lancez-vous :)

**********

Détails sur ce livre :

Charley Davidson - Tome 1, publié aux éditions Milady

Auteur : Darynda Jones

Nombre de pages : 415 pages

**********

Je vous dis à très bientôt pour un prochain article et je vous souhaite de faire de belles lectures.

Sue-Ricette

challenge

Challenge Lire des romans en 2018 ! - 51/50 livres lus 

Posté par Sue-Ricette à 06:00 - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , ,


mercredi 6 février 2019

Les Étoiles de Noss Head - Tome 4

les-étoiles-de-noss-head-4- Chaque fois que je croyais que notre vie était cousue de fil blanc, Leith et moi devions faire face à une nouvelle adversité, une nouvelle attaque. J’en venais à me demander si, un jour, nous goûterions à la paix à laquelle nous aspirions. Personne ne mesure l’immensité de sa chance quand il affirme que son existence est monotone. Personne. Aux innocents les mains pleines… C’est ce qu’on dit. Mais moi, je n’étais plus innocente du tout. Alors, que me réserverait le destin, cette fois-ci ? Que me volerait-il ? J’en avais une vague idée. J’allais devoir me préparer au pire. -

**********

Je dédie cette chronique à mon amie Lulubel, avec laquelle je n'ai pas manqué de partager mon ressenti en avant-première sur cet incroyable tome 4 ! Un tome qui m'a encore une fois chamboulée, une lecture sur laquelle j'ai été ravie d'échanger avec toi :) Je te fais plein de bisous ♥

**********

Mon avis :

Balises spoilers : ces balises seront mises en place à partir de chaque tome 2 d'une saga que je chroniquerai sur le blog. Si vous n'avez pas lu le tome 1 ou si vous n'aimez tout simplement pas vous faire spoiler, passez votre chemin lorsque vous verrez ces symboles  /!\ ... /!\ . Bonne lecture !

*********

Les Étoiles de Noss Head fait partie de ces sagas que j'adore, et j'avais choisi d'inclure le tome 4 dans ma PAL automnale l'année dernière. Bien m'en a pris, car je n'ai pas été déçue, loin de là ! J'ai encore une fois adoré ma lecture et je vous propose sans plus tarder de découvrir mon avis sur le tome 4 des Étoiles de Noss Head, de Sophie Jomain :)

**********

  • Un tome plus sombre

Ce nouveau chapitre des aventures d'Hannah est tout simplement bluffant ! Plus j'avance dans la saga et plus que je me dis que l'auteure a un talent fou pour faire monter la tension, faire évoluer ses personnages, redoubler de mystère et d'action... bref, pas le temps de s'ennuyer dans ce tome 4, qui s'avère être un des volumes les plus sombres de la série !

Si vous n'avez pas lu mes chroniques sur les tomes 1, 2 et 3, ou si vous ne vous ne souvenez plus très bien des intrigues précédentes je vous invite à cliquer ICI, ICI et . Quoi qu'il en soit, le ton est ici donné, car St Andrews, l'université où étudient Hannah et ses amis, est en proie à une série de meurtres commis dans l'enceinte des bâtiments. Qui peut bien vouloir s'en prendre à la paix, somme toute fragile, régnant entre les murs de l'école ?

De plus, Darius a disparu et Leith est injoignable. La tension monte d'un cran et personne n'a la moindre idée de qui se cache derrière ces assassinats sanglants ! Un voyage en Roumanie permettra sans doute de trouver la réponse, mais peut-être aussi de découvrir autre chose... Tous les protagonistes sont réellement sur les dents dans ce tome 4, Hannah la première, car indirectement, elle est encore une fois touchée en plein coeur, visée de plein fouet par le sort qui semble s'acharner sur elle.

Elle ne se laisse cependant pas abattre et est prête à en découdre, s'il le faut ! J'ai beaucoup aimé sa détermination, son courage, moins son entêtement, sa façon de vouloir tout assumer, tout régenter. Hannah n'est pas seule dans cette bataille, et même si je comprends qu'elle ne veuille mettre personne en péril, elle devrait prendre conscience que tout a changé autour d'elle. Je l'ai trouvée un peu trop têtue, un peu trop obstinée dans son choix de vouloir tout porter sur ses épaules...

Cependant, malgré ce petit point en demi teinte, ce tome 4 est bien plus intense, renversant, sombre et cruel que les précédents. Sophie Jomain joue la carte de mettre nos nerfs à rude épreuve, en nous invitant à véritablement plonger dans l'histoire et à suivre nos héros, quoi qu'il advienne. Je ne suis pas ressortie indemne de ma lecture, j'ai été émue tout au long des 388 pages et la fin m'a encore davantage prise au dépourvu !

**********

  • Le talent de l'auteure...

Souvenez-vous, la fin du tome 2 m'avait complètement ébranlée, et ce pendant plusieurs mois. Aujourd'hui encore, lorsque j'y repense, j'en suis encore tout retournée ! Dans ce tome 4, Sophie Jomain a encore une fois misé sur une fin inattendue, à laquelle je n'étais absolument pas préparée. Tout se joue en quelques lignes, et l'auteure annonce en peu de mots la couleur du tome 5 et scelle le destin de ses personnages.

Je ne vous spoilerai rien à ce sujet, même si j'en meurs d'envie. Tout ce que je peux vous dire est que j'ai rarement vu un cliffhanger (la fin du roman) aussi tragique que celui-ci ! 

**********

En résumé, le tome 4 des Étoiles de Noss Head est un gros coup de ♥ pour moi ! Je ne vous le répéterai jamais assez, mais lancez-vous dans cette saga, que vous aimiez la littérature fantastique ou pas. Action, humour, amour et bien plus sont au rendez-vous... en bref, une saga qu'il faut lire :)

**********

Détails sur ce livre :

Les Étoiles de Noss Head - Tome 4, publié aux éditions J'ai Lu

Auteur : Sophie Jomain

Nombre de pages : 388 pages

**********

Je vous dis à très bientôt pour un prochain article et je vous souhaite de faire de belles lectures.

Sue-Ricette

116742601_o

challenge

Challenge Lire des romans en 2018 ! - 50/50 livres lus

Posté par Sue-Ricette à 07:00 - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 15 janvier 2019

Atlas des courants invisibles (et ceux qui les parcourent)

atlas-des-courants-invisibles- Chacun d’entre nous a, un jour ou l’autre, ressenti la part d’invisible qui nous gouverne. L’intuition. Le déjà-vu. L’empathie. Les pressentiments. Et s’ils n’étaient que d’infimes fenêtres de perception sur la véritable nature du monde ? Anton est né avec un talent extraordinaire : il lit dans les pensées. Mais un talent extraordinaire, quand on ne le contrôle pas, ça peut vite virer au cauchemar. Lorsque sa bien-aimée disparaît, Anton entreprend un voyage initiatique au cours duquel il va rencontrer d’autres individus doués de talents similaires au sien. Et découvrir la menace qui pèse sur chacun d'entre eux : dans l'ombre, un homme les traque, avec le dessein d’utiliser leurs pouvoirs pour ouvrir une porte auparavant fermée à l'Humanité. -

**********

Mon avis :

Je tiens à remercier Thomas Gerbaud, l'auteur de ce roman, de m'avoir accordé sa confiance pour la lecture et la critique de son livre.

En octobre dernier, j'ai eu le plaisir de lire Atlas des courants invisibles, un roman que Thomas Gerbaud, l'auteur, m'a proposé de découvrir et qui fut pour moi un gros coup de ♥ ! Entre sciences métaphysiques, voyage, aventure et sagesse, sans oublier des personnages attachants et bien construits, voilà un livre qui, à mon sens, a tout pour plaire !

Voici donc mon avis sur Atlas des courants invisibles (et ceux qui les parcourent), de Thomas Gerbaud :)

**********

  • Sujets abstraits, histoire complexe, intrigue bien trouvée...

Le subsconsient, l'invisible, l'inconnu, l'aura, l'âme... Ce sont autant de sujets qu'il n'est pas toujours aisé d'exploiter, surtout dans un roman ! Thomas Gerbaud a pourtant réussi à concilier littérature et sciences, deux matières aussi opposées que le sont la lune et le soleil, et c'est une belle réussite.

J'ai adoré le fait que l'intrigue soit centrée autour des pouvoirs d'Anton, Tara, Roman et Justin, qui sont chacun détenteur d'un Talent, des pouvoirs extraordinaires qu'ils seront amenés à comprendre et à utiliser à bon escient s'ils veulent sauver le monde.

Thomas Gerbaud a imaginé une histoire complexe, dans laquelle les éléments se coupent et se recoupent parfaitement, les explications sont claires et efficaces, les descriptions nombreuses et riches... Tout cela permet non seulement au lecteur de s'y retrouver et de suivre avec avidité les aventure des Quatre, mais aussi de ne pas perdre le fil de cette histoire rondement menée, dont les sciences métaphysiques sont le coeur même !

Les chapitres s'imbriquent les uns dans les autres avec une précision incroyable et nous amènent à voyager aux quatre coins de la planète, à remonter le temps, à (re)découvrir des évènements qui ont marqué le XXe siècle, à s'imprégner de cet univers invisible qui nous entoure au quotidien et qui est encore si mal connu des plus grands penseurs et chercheurs...

**********

  • Les Quatre

Anton, Tara, Roman et Justin sont les héros d'Atlas des courants invisibles. Ils vont vivre une aventure rocambolesque riche d'enseignements sur la vie, l'amour, la mort, le temps qui passe, qui file inexorablement, jour après jour. Quatre personnages aux côtés desquels nous allons cheminer tout au long des 442 pages que compte ce roman, et auxquels nous nous attacherons, car sous son air bourru et vindicatif, Roman a en réalité eu une jeunesse difficile, tandis que Justin, avec son attitude timide et plutôt renfermée, a connu le deuil et le chagrin.

L'auteur a construit ses personnages de manière cohérente, leur conférant des Talents propres à la personnalité de chacun. Un quatuor que j'ai adoré suivre !

**********

  • Leçons de sagesse

Si ce roman se veut en premier lieu roman d'aventures et roman fantastique, il véhicule en second lieu un beau message sur le temps qui file à toute allure, le temps que nous ne prenons pas toujours pour nous-mêmes et pour ceux que nous aimons, le temps qui nous amène à réfléchir sur ce qui est derrière nous et sur ce qui nous attend... Autant de situations spatio-temporelles que l'auteur a su retranscrire avec émotion, justesse et sensibilité !

**********

En résumé, Atlas des courants invisibles (et ceux qui les parcourent) est une lecture coup de coeur pour moi ! J'ai tout aimé dans ce livre, que ce soit la plume de l'auteur, chantante, fluide, agréable et stylisée, son intrigue, que j'ai tout simplement adorée et dans laquelle il a su se retrouver, ses personnages... bref, un roman que je vous invite à découvrir sans tarder :)

**********

Détails sur ce livre :

Atlas des courants invisibles (et ceux qui les parcourent), auto-édité au format papier et en ebook sur Amazon

Auteur : Thomas Gerbaud

Nombre de pages : 442 pages (au format numérique)

*********

Je vous dis à très bientôt pour un prochain article et je vous souhaaite de faire de belles lectures.

Sue-Ricette

116742601_o

challenge

Challenge Lire des romans en 2018 ! - 47/50 livres lus

Posté par Sue-Ricette à 07:00 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 9 janvier 2019

Peut-on tout réparer ?

peut-on-tout-reparer- De retour de La Réunion, Reine-May semble avoir mis son histoire dans l’ordre. Léna, la bavarde, va se lier d’amitié avec la jeune solitaire. Si La Réunion est toujours présente, l’histoire se passe en Bretagne, dans cette région où se mêlent les légendes ancestrales et l’authenticité d’un patrimoine naturel préservé avec une incursion en Bourgogne. Dans les deux volets du roman, des moments de suspens, voire de mystère nous attendent. Qui entoure la jeune fille ? Comment grandit-on quand on a un passé aussi douloureux ? Peut-on tout réparer ? Les blessures, l’histoire, le passé ? -

**********

Mon avis :

Je tiens à remercier Colline Hoarau, l'auteure de ce roman, de m'avoir accordé sa confiance pour la lecture et la critique de son livre.

Après avoir lu Sois sage, Reine-May, je me suis plongée sans hésiter dans la suite des aventures de la jeune réunionnaise, et ce fut encore une fois une belle découverte ! Amour, amitié, suspens, voyages... que de choses nous attendent dans ce second opus !

Voici donc mon avis sur Peut-on tout réparer ?, de Colline Hoarau :)

**********

  • Voyages et traditions au rendez-vous !

Dans Sois sage, Reine-May, dont vous pouvez retrouver ma chronique ICI, l'auteure s'attachait à nous faire découvrir tout un pan des deux cultures qui ont bercé son enfance et rythmé son quotidien : La Réunion et la Bretagne. Dans ce second tome, Colline Hoarau s'applique encore une fois à nous immerger en plein coeur des traditions bretonnes et réunionnaises, et ce, quel que soit le domaine.

J'ai adoré suivre Reine-May à travers sa connaissance des plantes, qu'elles soient destinées à la consommation ou à un usage médicinal, son amour pour sa terre natale et les souvenirs qu'elle en a, et son affection pour sa terre d'adoption, pour Tad Kozh et Mamm Gozh...

**********

  • Une fin ouverte...

Second point positif de ma lecture : la fin. Aucun spoil concernant la chute, rassurez-vous, mais je souhaitais en parler plus en détails, car j'ai beaucoup aimé le fait que ce soit une fin ouverte ! L'auteure nous laisse ainsi la possibilité d'imaginer une suite, d'envisager ce qui pourrait advenir de Reine-May, Léna et les autres, mais nous permet également d'entrevoir un troisième tome, ce qui, pour ma part, ne serait pas pour me déplaire ! ^_^

**********

En résumé, si Peut-on tout réparer ? n'est pas un coup de ♥ pour moi, c'est néanmoins une excellente lecture ! Dépaysement, retour aux sources, traditions, légendes et souvenirs garantis, sans oublier des personnages bien construits, un style d'écriture moderne et assez immersif.... bref, un livre que je vous recommande :)

**********

Détails sur ce livre :

Peut-on tout réparer ?, publié aux éditions Dédicaces

Auteur : Colline Hoarau

Nombre de pages : 154 pages

**********

Je vous dis à très bientôt pour un prochain article et je vous souhaite de faire de belles lectures.

Sue-Ricette

challenge

Challenge Lire des romans en 2018 ! - 45/50 livres lus

Posté par Sue-Ricette à 07:00 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 8 janvier 2019

Les Fragments Perdus - Tome 1

les-fragments-perdus- L’armée de Morgaste assiège la capitale des Terres d’Eschizath au cœur de l’hiver. Face à cet adversaire implacable, les membres du conseil des Trente décident de dépêcher trois messagers chargés de quérir des renforts auprès du royaume mitoyen des Hisles. Mais le Prince Noir, en quête de mystérieux fragments, lance à leur trousse ses troupes de Maraudeurs impitoyables. L’inexpérimenté Alceste, la belle et farouche Oriana et le fidèle garde de l’Ordre, Horst, vont devoir franchir le lac Gelé, traverser la forêt d’Eslhongir et gravir les monts Dunhevar. En chemin, ils s’allieront à Ulva, la Meneuse de loups… -

**********

Mon avis :

Je tiens à remercier Brice Milan, l'auteur de ce roman, de m'avoir accordé sa confiance pour la lecture et la critique de son livre.

Grâce à Simplement Pro, j'ai eu la chance de pouvoir renouer avec ma littérature de prédilection, la Fantasy, et de découvrir un roman qui vaut vraiment le détour ! Malgré quelques défauts, Les Fragments Perdus est une saga prometteuse, pleine de rebondissements et de retournements de situation inattendus...

Voici donc mon avis sur le tome 1 de la saga Les Fragments Perdus, de Brice Milan :)

**********

  • Un univers assez original

Certains diront que l'univers imaginé par l'auteur ne sort pas des sentiers battus, que l'on retrouve ce que proposent de nombreux autres ouvrages du même genre... Cependant, il y a un petit je-ne-sais-quoi qui a fait toute la différence pour moi ! Bien que j'ai trouvé le schéma assez classique dans les mécanismes employés, je me suis véritablement prise au jeu de ce roman.

L'auteur a imaginé un univers Fantasy que j'ai trouvé original, créatif, assez unique par certains côtés. J'ai beaucoup aimé les noms imaginés par l'auteur pour les différents lieux propices à l'évolution de son intrigue : Espélia, Dunhevar, les Hisles et bien d'autres encore !

Les Terres d'Eschizath, bien qu'en proie à une terrible guerre, sont verdoyantes et accueillantes, elles respirent le bon air pur des montagnes et l'on peut admirer de magnifiques châteaux se dressant au loin... bref, c'est un monde riche, fourmillant de bonnes idées et vraiment bien construit ! 

**********

  • Une bonne intrigue de base

Du début à la fin, Brice Milan ne perd pas le fil, il ne s'embrouille pas dans les méandres de son histoire, qui est pour le moins passionnante, et réussit à captiver son lecteur. Pas le temps de s'ennuyer à la lecture de ce premier tome ! Le rythme est soutenu, voire même haletant, tant les aventures vécues par les personnages sont rocambolesques à souhait ! Nos jeunes héros vont de Charybde en Scylla, et peinent à trouver le repos, car l'auteur ne leur laisse aucun répit.

Plus l'histoire avance et plus l'action est présente, se faisant permanente jusqu'aux toutes dernières pages. Impossible pour moi de souffler, de lâcher ce livre, car je voulais connaître la suite ! La narration est addictive, fluide, épique, immersive et très agréable à suivre, nous offrant ainsi un véritable page turner. J'ai adoré cette avalanche de péripéties toutes plus éprouvantes et dangereuses les unes que les autres, qui mettent les personnages à rude épreuve tout au long des 346 pages que compte le roman !

L'intrigue de base est parfaitement maîtrisée, l'univers étant assez imposant de par ses nombreux recoins et personnages. Brice Milan réussit même à inclure des histoire à tiroirs au sein même de son récit originel, nous entraînant, tel un film de cape et d'épée, dans les pensées du plus vil des protagonistes, jusqu'aux actions d'une adorable petite fille. Se faisant à la fois narrateur et héros, l'auteur nous invite véritablement à plonger au coeur de cette histoire rocambolesque, à la frontière entre le roman de chevalerie et la Fantasy pure et dure.

De plus, que serait une bonne histoire sans de bons personnages ? Chacun d'eux, et ils sont plusieurs, apporte profondeur et charisme au récit, ainsi que force, indépendance, humanité, bonté, courage, honnêteté... Aucun n'a réellement attiré mon attention, mais tous sont essentiels à la bonne marche de l'histoire, donnant le ton, par la seule force de leur caractère, aux différents chapitres. Brice Milan fait vivre son intrigue à travers ses personnages, et non l'inverse, et je trouve que c'est un point positif non négligeable !

**********

  • Les points négatifs

Passons maintenant aux points négatifs de ma lecture ! Si j'ai bien aimé les personnages dans leur construction, j'ai moins apprécié les relations qu'ils entretiennent, notamment celle d'Oriana et Alceste, qui me semble peu crédible. La jeune femme est plutôt revêche et ne se laisse pas facilement apprivoiser par les hommes, suite à une expérience traumatisante dans son enfance. Cependant, Oriana tombe très rapidement dans les bras du jeune homme, ce qui m'a paru assez incohérent...

Par ailleurs, le rythme, bien que soutenu, demande, à mes yeux, à être retravaillé sur certains points, pour ménager malgré tout le lecteur. Pour ma part, j'aurais apprécié quelques cinquante à cent pages supplémentaires pour développer de manière plus crédible la relation d'Oriana et Alceste, et aussi pour décrire davantage les Terres d'Eschizath, que j'aurais souhaité mieux connaître. Ce sont là deux points importants, car j'ai trouvé que tout évoluait un peu trop rapidement, ce qui ne me permettait pas de découvrir de manière approfondie l'univers imaginé par l'auteur.

**********

En résumé, le tome 1 des Fragments Perdus est une bonne lecture, malgré les quelques défauts relevés ici et là ! Un habile mélange d'imaginaire et de Moyen-Âge, où la fiction côtoie la réalité, le tout servi par des personnages charismatiques, sans oublier une plume épique et fluide, doublée d'une narration rocambolesque... Que vous aimiez ou pas la Fantasy, c'est un roman que je vous invite à découvrir sans tarder :)

**********

Détails sur ce livre :

Les Fragments Perdus - Tome 1, auto-édité en ebook

Auteur : Brice Milan

Nombre de pages : 346 pages (au format numérique)

**********

Je vous dis à très bientôt pour un prochain article et je vous souhaite de faire de belles lectures.

Sue-Ricette

challenge

Challenge Lire des romans en 2018 ! - 70/50 livres lus

Posté par Sue-Ricette à 08:34 - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 2 janvier 2019

L'empreinte du passé

l-empreinte-du-passé- Camille est une jeune infirmière qui partage son temps entre son travail à l’hôpital et ses visites à ses grands-parents : Émile, qui vit seul dans son petit appartement, et Suzanne, atteinte de la maladie d’Alzheimer et placée dans un centre adapté. En quelques mois, son existence va être totalement bouleversée : belle rencontre, chagrins, révélation de secrets de famille… -

**********

Mon avis :

Je tiens à remercier Ninon Amey, l'auteure de ce roman, de m'avoir accordé sa confiance pour la lecture et la critique de son livre.

Inscrite depuis peu sur le site Simplement Pro, qui met en relation des auteurs et des éditeurs avec des chroniqueurs, j'ai tout de suite été séduite par le résumé de L'empreinte du passé, un roman contemporain dans lequel Ninon Amey nous propose une histoire passionnante librement inspirée de faits réels ! 

Voici donc mon avis sur L'empreinte du passé, de Ninon Amey :)

**********

  • Une histoire vraie

Ce roman se base sur des faits tangibles, comme l'explique l'auteure dans la préface. En 2016, une lettre datant de 1922 est découverte dans un bâtiment en chantier à Nice. Il s'agit d'une lettre d'amour, écrite par une certaine Antoinette à l'attention de son cher et tendre Ernest. Une trouvaille fort intéressante, puisqu'elle inspira par la suite Ninon Amey pour écrire L'empreinte du passé.

Si les noms des personnages ont été changés dans le roman, voire totalement inventés pour certains, l'auteure se prête au jeu de nous livrer une des versions possibles du vécu de cette lettre. Un passé pour le moins romantique et mystérieux, entouré par des secrets de famille auxquels la romancière a su donner une touche de tendresse, un soupçon de tragique, pour nous livrer de beaux messages sur l'amour, la famille, le temps qui passe...

Dès le début, j'ai adoré savoir que ce livre contenait une part de réel. J'ai également beaucoup aimé le fait d'imaginer ce qui a pu conduire à la rédaction de cette lettre, découvrir une de ces possibilités au travers de la fiction, et je me propose de vous dévoiler mon ressenti sur cet ouvrage riche en émotions !

**********

  • L'amour et la famille

Ce sont les deux grandes thématiques que je retiens de ma lecture. Ninon Amey met en scène des personnages très touchants, une famille soudée que j'ai eu plaisir à suivre tout au long de ces quelques 182 pages. De Camille, en passant par Émile et Paul, ou encore Jeanne et Suzanne, tous les protagonistes sont attentionnés, patients, aimants, compréhensifs... Leur existence n'est pas des plus faciles, car ils se voient confrontés au deuil, aux accidents, au doute qui assaille leur esprit, mais ce sont là des enseignements fort intéressants sur le courage qu'il faut pour surmonter les obstacles qui jalonnent notre parcours, l'amour et la bienveillance qu'il faut dispenser chaque jour aux personnes qui en ont besoin, et la présence réconfortante qu'il faut savoir offrir à nos proches vieillissants, malades...

C'est une magnifique leçon de vie que nous donne ici Ninon Amey, une leçon qui nous montre l'importance de la vie, de profiter de chaque instant et de montrer autant que possible aux autres que nous les aimons, qu'ils comptent pour nous et que nous ne les oublions pas. L'amour se trouve sous différentes formes, ce peut être le grand amour, celui que l'on découvre parfois là où l'on s'y attend le moins, ce peut être aussi l'amour de nos proches, d'un petit enfant, d'un animal... bref, si nous savons où regarder, l'amour n'a pas besoin que nous le cherchions, car c'est plutôt lui qui vient à nous !

**********

  • Ninon Amey : une belle découverte livresque

L'empreinte du passé est le premier roman de Ninon Amey que je lis, et ce ne sera sûrement pas le dernier ! Sa plume fluide et tout en nuances m'a conquise. J'ai adoré sa mobilité face aux différentes époques traitées dans son livre, la souplesse et la richesse de son écriture, les émotions qui s'en dégagent. C'est un style unique, auquel elle a su conférer une certaine authenticité, car il est le mélange astucieux d'une littérature fraîche et moderne, et d'une autre plus ancienne et classique.

**********

En résumé, L'empreinte du passé vient se rajouter à la liste de mes coups de ♥ de cette année 2018 ! Si vous êtes à la recherche d'un petit roman sans prétention, à la lecture duquel vous souhaitez passer un bon moment, découvrir des secrets de famille, faire connaissance avec des personnages sympathiques et attachants, et vous plonger dans une intrigue basée sur des faits réels, ce livre est fait pour vous :)

**********

Détails sur ce livre :

L'empreinte du passé, publié aux éditions Librinova

Auteur : Ninon Amey

Nombre de pages : 182 pages (au format numérique)

**********

Je vous dis à très bientôt pour un prochain article et je vous souhaite de faire de belles lectures.

Sue-Ricette

116742601_o

challenge

Challenge Lire des romans en 2018 ! - 69/50 livres lus

Posté par Sue-Ricette à 07:00 - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , ,