mercredi 14 mars 2018

Belle

belle- Belle était loin d'être aussi jolie que ses sœurs. À quoi bon ? Aux soirées mondaines, aux robes somptueuses, elle préférait les chevaux et les auteurs anciens. Quand son père se trouva ruiné, elle en fut réduite à aller avec sa famille habiter une pauvre maison, dans un village au fond des bois. Tous auraient pu vivre ainsi, heureux d’une existence loin du luxe et des lumières de la ville, mais le destin s’acharna une fois encore sur eux. Quand son père revint au foyer avec l’histoire d’un château magique et de la terrible promesse qu’il avait dû faire à la Bête qui y vivait, Belle partit de son plein gré affronter le monstre et sa question sans cesse répétée : « Belle, voulez-vous… ? » Ceci est son histoire… une histoire d’amour et de rêve. -

**********

Je dédie cette chronique à ma copinaute Lizelandre, avec qui j'ai lu Belle en lecture commune. J'ai beaucoup aimé lire ce livre avec toi, même si nos avis divergent un peu :)

**********

Mon avis :

Je vous avais montré ce livre dans le Book Haul de mes 18 ans juste ICI, et je n'ai pas tardé à le sortir de ma bibliothèque, puisque je l'ai lu en janvier. Ma copinaute Lizelandre, du blog Lizelandre's Bookshelf, l'avait dans sa PAL, alors je lui ai proposé que nous le lisions ensemble en lecture commune.

Si nos avis ne sont pas tout à fait les mêmes sur ce roman, nous avons beaucoup aimé lire Belle, surtout moi, puisque ce fut mon premier coup de ♥ littéraire de l'année ! Je vous propose donc sans plus tarder de découvrir mon avis sur Belle, de Robin McKinley :)

**********

  • Une magnifique réécriture de contes

En lisant le résumé, vous aurez certainement deviné que Belle est une réécriture du célèbre conte de La Belle et la Bête. Mais si Robin McKinley a repris l'idée de base de l'histoire imaginée par Madame Leprince de Beaumont, elle a innové et proposé de nouvelles idées, que j'ai trouvées très intéressantes !

Il y a tout d'abord les personnages et le travail que l'auteure a fait dessus, mais j'en parlerai un peu plus tard. J'ai par exemple beaucoup aimé les paysages, les voyages et les descriptions que l'auteure fait pour nous présenter les lieux. Cela m'a fait penser au tome 1 de La Passe-Miroir, de Christelle Dabos (ma chronique ICI), car j'ai retrouvé cet aspect élégant mais pas trop redondant non plus dans sa plume.

Robin McKinley a su donner un nouveau souffle au conte originel de La Belle et la Bête, et bien que le roman soit court (260 pages environ), le temps s'arrête pendant un moment, on se perd dans les magnifiques descriptions savamment dosées, on suit les personages chaque jour et dans chaque action qu'ils entreprennent, on espère voir naître l'histoire d'amour que nous connaissons tous... bref, les idées de l'auteure sont incroyables et vraiment innovantes !

**********

  • Des personnages attachants et bien travaillés

Si Lizelandre n'a pas vraiment apprécié les personnages et leur caractère, je me suis au contraire attachée à eux. J'ai adoré les suivre, comme je le disais juste avant, leur façon de penser m'a énormément plu, chacun pèse le pour et le contre de ce qui est en train de leur arriver, mais ils ne sont ni trop terre à terre, ni trop léger dans leur jugement et c'est un point que j'ai su apprécier.

Belle est sans doute le personnage que j'ai préféré, et tout comme Ophélie dans La Passe-Miroir, elle fait partie de mes personnages féminins favoris ! Belle a le sens de l'honneur, elle est douce, attentionnée, intelligente... Ses soeurs, contrairement au conte de Madame Leprince de Beaumont, ne sont pas de petites pestes hautaines et vaniteuses, mais bien de jeunes filles sensibles, raisonnées, aimant le faste certes, mais pas puériles et dépourvues de bonté ! Toutes les trois forment ainsi, avec leur père et les autres membres de la famille, un clan soudé et uni jusque dans les moments les plus difficiles.

Robin McKinley a su travailler ses personnages avec tact et sensibilité : on ne tombe jamais dans la mièvrerie romantique, mais l'histoire n'est pas non plus rigide. Certains protagonistes sortent même tout droit de son imagination, un autre point que j'ai beaucoup aimé !

**********

  • Un mot sur la plume de l'auteure : sublime !

J'en ai rapidement parlé plus haut, mais la plume de l'auteure est tout simplement sublime ! Lorsque je lisais Belle, j'ai pu comparer le style d'écriture de Robin McKinley à celui de Christelle Dabos, l'auteure de La Passe-Miroir. Car oui, j'ai trouvé que les deux romancières avaient une écriture magique, fluide, élégante mais jamais trop soutenue, les descriptions sont bien intégrées à l'histoire et ne gênent pas la narration et les dialogues... bref, il y avait des similitudes entre les romans des deux auteures, et j'ai beaucoup aimé retrouver cette atmosphère et cette plume dans les deux livres !

**********

En résumé, Belle est une lecture coup de ♥ pour moi, et je vous la recommande chaudement ! Si vous avez lu et aimé La Passe-Miroir, vous apprécierez sans aucun doute Belle. Les personnages sont tous très attachants, bien imaginés et travaillés tout au long de l'histoire, les idées de Robin McKinley sortent des sentiers battus et cette réécriture du conte de La Belle et la Bête est à découvrir, tout simplement :)

**********

Détails sur ce livre :

Belle, publié aux éditions Pocket

Auteur : Robin McKinley

Nombre de pages : 256 pages

**********

Je vous dis à très bientôt pour un prochain article et je vous souhaite de faire de belles lectures.

Sue-Ricette

116742601_o

challenge

Challenge Lire des romans en 2018 ! - 1/50 livres lus

Posté par Sue-Ricette à 07:53 - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , , ,


vendredi 22 décembre 2017

The Mortal Instruments - Tome 2

tmi_tome_2- Le Monde Obscur est en émoi depuis le meurtre mystérieux d'un loup-garou survenu devant le Hunter's Moon, l'un des repaires de lycanthropes les plus fréquentés de New York. Du côté des Chasseurs d'Ombres, l'Inquisitrice, une femme insensible et austère, est dépêchée par l'Enclave pour s'emparer de l'Institut : Valentin est de retour et une guerre sanglante se prépare. Pris dans la tourmente des événements, écartelés entre cœur et raison, Clary et Jace se lancent à corps perdu dans un combat entre les forces du Bien et du Mal, qui les mènera des souterrains de la Cité Silencieuse aux eaux sombres de l'East River... -

**********

Je dédie cette chronique à ma copinaute cocomb, avec qui j'ai lu le tome 2 de The Mortal Instruments en lecture commune. J'ai beaucoup aimé lire ce roman avec toi, et je suis impatiente qu'on se lance dans le tome 3 ! :)

**********

Balises spoilers : ces balises seront mises en place pour chaque tome 2 d'une saga que je chroniquerai sur le blog. Si vous n'avez pas lu le tome 1 ou si vous n'aimez tout simplement pas vous faire spoiler, passez votre chemin lorsque vous verrez ces symboles  /!\ ... /!\ . Bonne lecture !

**********

Mon avis :

J'ai lu le tome 1 de The Mortal Instruments en septembre, et j'avais assez bien aimé ma lecture. Certains éléments m'avaient déçue, notamment au niveau des personnages, mais cette histoire avait du potentiel.

Au mois de novembre, mon amie cocomb, du blog Critiques d'une lectrice assidue, m'a proposé de faire une lecture commune sur le tome 2 de la saga écrite par Cassandra Clare. À travers nos deux chroniques, vous verrez que nos avis se rejoignent sur plusieurs points :)

**********

  • Clary : le point noir de The Mortal Instruments

Je vous en avais parlé dans ma chronique du tome 1 (juste ICI), mais Clary est et restera le point noir de cette série. Elle est l'héroïne, le personnage central de l'histoire, et pourtant l'auteure lui prête des traits de caractères énervants et un rôle plutôt secondaire

Cassandra Clare met son lecteur face à une jeune fille de 16 ans (un an s'est écoulé entre les deux tomes) qui, même si elle grandit, reste assez immature et pleurnicharde. Clary essaie de comprendre le monde qui l'entoure, l'univers des Chasseurs d'Ombres et des Créatures Obscures, mais jamais de sa propre initiative, et j'ai trouvé que cela rendait son personnage mou, inactif et assez inintéressant.

Clary a réussi à s'intégrer à ce nouveau monde, elle est parvenue à se faire accepter d'Alec et Isabelle, des loups-garous et des vampires. Malgré tout, n'ayant jamais fréquenté de Chasseurs d'Ombres jusqu'à maintenant, un entraînement lui est nécessaire pour qu'elle sache se défendre. Or, à aucun moment la jeune fille n'est préparée au combat contre les démons et autres créatures maléfiques...

Le personnage de Clary n'a pas bougé d'un iota : on en est toujours au même point ! Elle se plaint très souvent, laisse les autres se battre à sa place, s'énerve et se demande qui, de Jace ou de Simon, elle doit choisir (un triangle amoureux qui m'a fait lever les yeux au ciel plus d'une fois). Je l'ai cependant davantage appréciée dans ce tome 2, je l'ai trouvée par moments plus mûre et réfléchie.

**********

  • L'intrigue : à quand la guerre ?

Dans The Mortal Instruments, l'auteure nous annonce dès le tome 1 qu'une guerre est en préparation et qu'elle va éclater d'un moment à l'autre. Avec cocomb, nous avons remarqué que la guerre se préparait toujours dans le tome 2. Cette bataille annoncée est censée être très importante dans l'univers imaginé par Cassandra Clare, mais quand va-t-elle arriver ?

Le tome 3 ne laisse rien présager de plus mouvementé, le résumé nous a fait comprendre qu'il y aurait encore pas mal de blablatages, de déchirement amoureux agaçant et de lenteur au niveau de l'intrigue. Parce que oui, l'attente de cette guerre prévue dès les premier tome n'est qu'une partie de l'intrigue... qui n'avance pas !

L'histoire stagne, on tourne en rond, on revient toujours au point de départ : la guerre se prépare, il faut trouver une solution pour l'empêcher et contrecarrer les plans de Valentin, mais entre-temps on échoue, alors on reprend tout à zéro, on réfléchit et on se dit que si Jocelyne, la mère de Clary, n'était pas dans le coma, tout serait beaucoup plus simple...

En gros, le tome 2 retourne les mêmes idées tout au long des 524 pages que compte le livre. C'est assez lassant au final, parce qu'on s'accroche à l'histoire, pensant que tout peut basculer en quelques pages, mais cocomb et moi avons été déçues de ce point de vue-là.

Vers la fin du roman, une bagarre décisive a lieu, et Jace, Clary et leurs amis doivent régler leurs comptes avec Valentin, qui a capturé Simon et une jeune loup-garou. Nos deux protagonistes principaux vont réussir à voir Valentin, mais à quel prix ?! Ce dernier lâche sur eux une armée de monstres et de démons très difficiles à vaincre. S'engage alors une bataille longue et riche en descriptions, un combat plutôt inutile qui ne fait que rallonger l'histoire... et qui n'apporte aucun nouvel élément !

**********

  • Une histoire qui prend son temps, mais qu'on aime bien :)

J'ai trouvé que ce tome 2 était quand même mieux que le premier volume. Tant au niveau des personnages, qui ont un peu gagné en maturité (un peu Clary, surtout Jace), qu'au niveau de l'intrigue : elle stagne encore beaucoup trop à mon sens, l'auteure cherche à maintenir le lecteur dans une ambiance mystérieuse, pleine de surprises et de rebondissements, mais je pense que tout devrait commencer à s'accélérer à partir du tome 3.

Dans La Cité des Cendres, on a quelques surprise pour le moins inattendues, comme celle-ci :

/!\ Vers la moitié du roman, Simon, le meilleur ami de Clary, devient un... ... Et non, je ne vous dirai rien ! (je n'aime pas spoiler, mais il faut bien jouer le jeu, non ? ^^) /!\

**********

En résumé, j'ai bien aimé ma lecture du tome 2 de The Mortal Instruments. Cassandra Clare a des idées intéressantes, une imagination débordante, mais son envie de ménager le suspens dissipe le mystère et rend l'histoire un peu ennuyeuse. L'intrigue évolue trop lentement, et les mêmes idées se répètent assez souvent au cours des différents chapitres. Les personnages sont cependant plus attachants, mûrs et réfléchis que dans le tome 1, surtout Jace, car Clary reste le gros problème de cette saga.

Cocomb et moi avons d'ores et déjà prévu de lire le tome 3 ensemble, parce que nous avons envie de connaître le fin mot de cette histoire et parce qu'on a pris énormément de plaisir à lire La Cité des Cendres ensemble. Je te fais plein de bisous si tu passes par ici, n'hésitez pas à lui rendre visite sur son blog Critiques d'une lectrice assidue

**********

Détails sur ce livre :

The Mortal Instruments - Tome 2, publié aux éditions Pocket Jeunesse

Auteur : Cassandra Clare

Nombre de pages : 524 pages

**********

Je vous dis à très bientôt pour un prochain article et je vous souhaite de faire de belles lectures.

Sue-Ricette

Posté par Sue-Ricette à 08:27 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 18 octobre 2017

Miss Peregrine et les enfants particuliers - Tome 1

miss-peregrine- Jacob Portman, 16 ans, se souvient qu'il adorait écouter les histoires de son grand-père étant plus jeune. La Seconde Guerre Mondiale, l'orphelinat au Pays de Galles, Miss Peregrine Faucon, les enfants particuliers... Jusqu'au jour où son grand-père l'appelle, paniqué. Jake vient le voir au plus vite et le découvre blessé à mort. Le jeune garçon entr'aperçoit le visage effrayant d'une créature présente sur les lieux, et pour comprendre les dernières paroles de Abe, son grand-père, il va partir à la recherche des enfants particuliers... -

**********

Je dédie cette chronique à Loulou et à mes ami(e)s Livraddictien(ne)s, avec qui j'ai lu le premier tome de Miss Peregrine et les enfants particuliers :) Merci à toutes et tous, c'était vraiment chouette !

**********

Mon avis :

J'ai lu ce roman dans le cadre d'une lecture commune sur Livraddict, et j'ai beaucoup aimé ma lecture. Nous sommes sur un roman Fantasy/fantastique, avec une intrigue originale et prenante ! Miss Peregrine et les enfants particuliers est une très bonne histoire, seuls deux éléments ont fait baisser ma note. Je vous propose de détailler tout ça avec moi :)

  • Jacob : entre héros et personne lambda

Je vais commencer par un des deux points négatifs de ma lecture, à savoir le personnage principal : Jacob. Pour moi, il n'est ni héros, ni Monsieur-tout-le-monde. Sa vie bascule du jour au lendemain, son grand-père meurt dans d'étranges conditions et il doit comprendre ce qui s'est passé.

Je suis d'accord avec l'auteur au premier abord : en allant au Pays de Galles, on ne s'attend pas vraiment à découvrir des enfants particuliers doués de capacités extraordinaires, ni à faire des voyages dans le temps ! Mais j'ai trouvé Jacob trop terre à terre pendant une bonne partie de l'histoire.

Il se croit en plein rêve jusqu'à la moitié du roman environ. Il y a un mieux à partir de là, mais on retombe rapidement dans l'état d'esprit de ce garçon qui n'arrive toujours pas à y croire. Sans vous spoiler quoi que ce soit, vers la fin du livre, Jacob a découvert beaucoup de choses sur le passé de son grand-père. Il est comme lui, mais se refuse à cette idée : lui veut vivre une vie normale.

C'est une facette de ce personnage que j'ai trouvée agaçante. Découvrir une chose à laquelle on ne s'attendait pas du tout suscite toujours l'étonnement et le doute. Mais une fois que l'on a tous les éléments en main, que la vérité s'est imposée à nous, comment peut-on encore rejeter ce que l'on a devant les yeux ?

De plus, Jacob est un personnage assez plat. Avec lui, je n'ai pas ressenti autant d'émotions que le roman de Ransom Riggs voulait en faire passer. À certains moments, il m'a fait penser à Clary dans The Mortal Instruments : plus observateur, que héros. Je trouve qu'il faut savoir doser le niveau d'action dans un roman. Trop de rebondissements, et tout va trop vite. Pas assez, la lecture n'avance pas et le rythme est lent.

Dans Miss Peregrine et les enfants particuliers, le rythme est bien jaugé. L'auteur a réussi à me prendre au jeu de son histoire, tout en ménageant les révélations inattendues ! Pourtant, le personnage de Jacob est parfois trop plat vis-à-vis de certaines situations : il ne réagit pas, ou alors assez tardivement, ou encore pas comme il aurait fallu...

Si mon amie Plouf (je te fais plein de bisous si tu passes par ici ♥) était là, elle dirait : "C'est un personnage intéressant, parce qu'il ne passe pas d'une personne comme toi et moi, au héros invincible, qui sait déjà comment se battre et qui a une mentalité à toute épreuve !". Et je suis d'accord, Jacob a au moins ça pour lui qu'il reste humain malgré tout, avec ses peurs, ses doutes, ses points forts et ses points faibles...

**********

  • La fin du roman : pas une chute en soi...

Rassurez-vous, je ne vais pas vous dévoiler les dernières pages de Miss Peregrine et les enfants particuliers ! :) Je tenais simplement à éclaircir ce point, qui me semble un peu bâclé par l'auteur. Alors oui, les toutes dernières lignes nous laissent présager un très bon second tome, mais j'ai eu l'impression d'un cheveu sur la soupe. J'aurais aimé avoir une fin plus étoffée, avec une phrase clôturant ce premier tome.

Je pense que l'auteur aurait pu la travailler davantage : faire planer le doute du lecteur sur le tome 2, mais ne pas laisser le tome 1 en suspens. En bref, je suis un peu restée sur ma faim !

**********

  • L'intrigue et les personnages

On passe aux points positifs de cette lecture, avec tout d'abord l'intrigue. Ransom Riggs nous propose un roman au titre assez accrocheur et à l'intrigue pour le moins originale ! Miss Peregrine et les enfants particuliers est ce genre de livres que j'apprécie énormément, avec des thèmes inhabituels et/ou peu exploités d'ordinaire dans la littérature Fantasy/fantastique.

Avec le livre de Ransom Riggs, nous restons dans notre monde. Seuls les décors, les lieux et le temps changent. La traversée du temps est le thème que j'ai préféré dans cette histoire ! C'est vraiment bien imaginé, à aucun moment l'auteur ne s'emmêle dans ses explications de boucles, de futur et de passé... Bref, j'ai adoré !

Je vous ai parlé plus haut de Jacob, mais les enfants particuliers sont de loin les personnages que je préfère dans ce roman. Millard, le garçon invisible, est drôle, sensible et ce serait super sympa d'avoir un ami comme lui ; Bronwyn, c'est un peu le garçon manqué de la bande : sous sa force surhumaine, se cache une petite fille au grand coeur ; il y aussi Claire, Hugh, Fiona, les Jumeaux, Olive, Enoch et Emma, que j'ai su apprécier à mesure que l'histoire avançait.

J'ai beaucoup aimé aussi le fait que des photos soient incluses sur certaines pages, cela donnait un côté vrai et authentique au roman. Elle représentent pour la plupart les enfants particuliers, mais aussi des lieux, des souvenirs... J'ai trouvé très agréable d'avoir un support pour mieux imaginer l'univers de ce livre.

**********

En bref, j'ai passé un très bon moment de lecture ! Si vous êtes amateur de Fantasy et/ou de littérature fantastique, je vous recommande chaudement Miss Peregrine et les enfants particuliers. Et si vous n'aimez pas particulièrement ces genres littéraires, je vous le conseille également ^^ Mis à part Jacob, qui est parfois énervant et un peu décevant, l'histoire est top !

**********

Détails sur ce livre :

Miss Peregrine et les enfants particuliers - Tome 1, publié aux éditions Le Livre de Poche Jeunesse

Auteur : Ransom Riggs

Nombre de pages : 436 pages

**********

Je vous dis à très bientôt pour un prochain article et je vous souhaite de faire de belles lectures.

Sue-Ricette

117325945

Lu pour le Pumpkin Autumn Challenge, dans la catégorie Creepy, Spooky, Halloween

Posté par Sue-Ricette à 08:12 - Commentaires [47] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 24 juin 2017

PAL - Été 2017 / Lecture commune

IMG_4633Bonjour à toutes et tous,

L'été est bien là ! Et avec lui, le soleil, la chaleur et le chant des cigales. Je suis un peu comme toutes celles qui crochètent et/ou tricotent, j'ai les mains moites et cela devient difficile de travailler la laine. Mes ouvrages avancent, mais au ralenti... ;)

Alors, pour occuper le temps que je ne consacre pas à mes réalisations, je lis. Et quoi de mieux que la lecture pour s'évader et oublier la chaleur ?! Je vous présente aujourd'hui ma PAL pour l'été 2017, mais aussi deux défis livresques auxquels j'ai eu envie de participer.

**********

La Pile à Lire permet au lecteur de choisir les lectures qu'il souhaite découvrir en priorité. Le problème, c'est que les amoureux des livres n'arrivent pas toujours à freiner leur soif de mots. On suit des blogs littéraires, on note des titres qui nous plairaient de lire, on fait un craquage...

La PAL s'agrandit, mais diminue assez rarement selon les cas. On voudrait tout lire en même temps, et pourtant ce n'est pas possible ! Pour ma part, je n'ai jamais constitué de Pile à Lire. Enfin, jusqu'à aujourd'hui ! Au final, c'est un système que je trouve ingénieux : si la PAL reste de taille raisonnable, c'est l'occasion de se plonger dans de nouvelles lectures.

Si je le peux, j'essaierai de me constituer une PAL par saison. Et tout de suite, je démarre avec l'été ! J'ai choisi sept livres, sur le thème de l'eau. J'ai beaucoup de possibilités pour élargir ce thème : bleu, mer, océan, coquillages, animaux marins... Ces lectures vont être très rafraîchissantes, je pense. Je vais également lire un roman dont le titre m'a bien plu ; ce livre n'a rien à voir avec le thème de l'eau, mais grignoter des tomates cerises en été, c'est délicieux ! ;)

  • L'histoire de Pi, de Yann Martel ;
  • Moby Dick, de Herman Melville ;
  • L'odeur de la mer, de Philippe Barbeau ;
  • Bulle ou la voix de l'océan, de René Fallet ;
  • Le dragons des mers, de Dick King Smith ;
  • Histoire d'une mouette et du chat qui lui apprit à voler, de Luis Sepúlveda ;
  • La petite poule qui voulait voir la mer, de Christian Jolibois et Christian Heinrich ;
  • Un clafoutis aux tomates cerises, de Véronique De Bure.

IMG_4630

IMG_4631

IMG_4632

clafoutis-aux-tomates-cerises

Pour lire ces livres, je me laisse jusqu'au 22 septembre, jour de l'automne. Il me tarde de les découvrir, et de les chroniquer sur le blog au fur et à mesure. Maintenant, on reste dans les livres, mais je vais vous parler d'un challenge bien sympathique.

**********

Tout se passe sur Livraddict, donc n'hésitez pas à aller jeter un coup d'oeil. Au mois d'août, je participe à une lecture commune. Le principe est simple : les participants lisent tous le même livre en même temps. Le concept m'a fait penser aux CAL/KAL, qui se déroulent aussi en commun... Donc, j'ai immédiatement accroché à cette idée !

**********

Petite mise à jour : finalement, je ne participerai pas à la lecture commune sur le tome 2 de "Percy Jackson". N'ayant pas le premier volume dans ma bibliothèque et ne l'ayant pas lu, je prefère attendre de l'acquérir pour découvrir l'univers créé par Rick Riordan.

**********

Au mois d'août, j'ai organisé une lecture commune. J'ai proposé de lire le tome 1 de la série Foxcraft, écrite par Inbali Iserles : "Foxcraft - Les possédés". Les dates de lecture vont du 1er au 31 août.

Les-possedes

Là aussi, je chroniquerai cette lecture sur le blog. Cet été va être chaud bouillant ! ;)

**********

Et vous, avez-vous une Pile à Lire ? Est-ce qu'elle contient différents genres littéraires ? Comment l'organisez-vous ?

Je vous souhaite à toutes et tous un bel été, et vous dis à très bientôt pour un prochain article.

Sue-Ricette

IMG_4628

Posté par Sue-Ricette à 14:54 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,