mercredi 9 janvier 2019

Peut-on tout réparer ?

peut-on-tout-reparer- De retour de La Réunion, Reine-May semble avoir mis son histoire dans l’ordre. Léna, la bavarde, va se lier d’amitié avec la jeune solitaire. Si La Réunion est toujours présente, l’histoire se passe en Bretagne, dans cette région où se mêlent les légendes ancestrales et l’authenticité d’un patrimoine naturel préservé avec une incursion en Bourgogne. Dans les deux volets du roman, des moments de suspens, voire de mystère nous attendent. Qui entoure la jeune fille ? Comment grandit-on quand on a un passé aussi douloureux ? Peut-on tout réparer ? Les blessures, l’histoire, le passé ? -

**********

Mon avis :

Je tiens à remercier Colline Hoarau, l'auteure de ce roman, de m'avoir accordé sa confiance pour la lecture et la critique de son livre.

Après avoir lu Sois sage, Reine-May, je me suis plongée sans hésiter dans la suite des aventures de la jeune réunionnaise, et ce fut encore une fois une belle découverte ! Amour, amitié, suspens, voyages... que de choses nous attendent dans ce second opus !

Voici donc mon avis sur Peut-on tout réparer ?, de Colline Hoarau :)

**********

  • Voyages et traditions au rendez-vous !

Dans Sois sage, Reine-May, dont vous pouvez retrouver ma chronique ICI, l'auteure s'attachait à nous faire découvrir tout un pan des deux cultures qui ont bercé son enfance et rythmé son quotidien : La Réunion et la Bretagne. Dans ce second tome, Colline Hoarau s'applique encore une fois à nous immerger en plein coeur des traditions bretonnes et réunionnaises, et ce, quel que soit le domaine.

J'ai adoré suivre Reine-May à travers sa connaissance des plantes, qu'elles soient destinées à la consommation ou à un usage médicinal, son amour pour sa terre natale et les souvenirs qu'elle en a, et son affection pour sa terre d'adoption, pour Tad Kozh et Mamm Gozh...

**********

  • Une fin ouverte...

Second point positif de ma lecture : la fin. Aucun spoil concernant la chute, rassurez-vous, mais je souhaitais en parler plus en détails, car j'ai beaucoup aimé le fait que ce soit une fin ouverte ! L'auteure nous laisse ainsi la possibilité d'imaginer une suite, d'envisager ce qui pourrait advenir de Reine-May, Léna et les autres, mais nous permet également d'entrevoir un troisième tome, ce qui, pour ma part, ne serait pas pour me déplaire ! ^_^

**********

En résumé, si Peut-on tout réparer ? n'est pas un coup de ♥ pour moi, c'est néanmoins une excellente lecture ! Dépaysement, retour aux sources, traditions, légendes et souvenirs garantis, sans oublier des personnages bien construits, un style d'écriture moderne et assez immersif.... bref, un livre que je vous recommande :)

**********

Détails sur ce livre :

Peut-on tout réparer ?, publié aux éditions Dédicaces

Auteur : Colline Hoarau

Nombre de pages : 154 pages

**********

Je vous dis à très bientôt pour un prochain article et je vous souhaite de faire de belles lectures.

Sue-Ricette

challenge

Challenge Lire des romans en 2018 ! - 45/50 livres lus

Posté par Sue-Ricette à 07:00 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,


mardi 8 janvier 2019

Les Fragments Perdus - Tome 1

les-fragments-perdus- L’armée de Morgaste assiège la capitale des Terres d’Eschizath au cœur de l’hiver. Face à cet adversaire implacable, les membres du conseil des Trente décident de dépêcher trois messagers chargés de quérir des renforts auprès du royaume mitoyen des Hisles. Mais le Prince Noir, en quête de mystérieux fragments, lance à leur trousse ses troupes de Maraudeurs impitoyables. L’inexpérimenté Alceste, la belle et farouche Oriana et le fidèle garde de l’Ordre, Horst, vont devoir franchir le lac Gelé, traverser la forêt d’Eslhongir et gravir les monts Dunhevar. En chemin, ils s’allieront à Ulva, la Meneuse de loups… -

**********

Mon avis :

Je tiens à remercier Brice Milan, l'auteur de ce roman, de m'avoir accordé sa confiance pour la lecture et la critique de son livre.

Grâce à Simplement Pro, j'ai eu la chance de pouvoir renouer avec ma littérature de prédilection, la Fantasy, et de découvrir un roman qui vaut vraiment le détour ! Malgré quelques défauts, Les Fragments Perdus est une saga prometteuse, pleine de rebondissements et de retournements de situation inattendus...

Voici donc mon avis sur le tome 1 de la saga Les Fragments Perdus, de Brice Milan :)

**********

  • Un univers assez original

Certains diront que l'univers imaginé par l'auteur ne sort pas des sentiers battus, que l'on retrouve ce que proposent de nombreux autres ouvrages du même genre... Cependant, il y a un petit je-ne-sais-quoi qui a fait toute la différence pour moi ! Bien que j'ai trouvé le schéma assez classique dans les mécanismes employés, je me suis véritablement prise au jeu de ce roman.

L'auteur a imaginé un univers Fantasy que j'ai trouvé original, créatif, assez unique par certains côtés. J'ai beaucoup aimé les noms imaginés par l'auteur pour les différents lieux propices à l'évolution de son intrigue : Espélia, Dunhevar, les Hisles et bien d'autres encore !

Les Terres d'Eschizath, bien qu'en proie à une terrible guerre, sont verdoyantes et accueillantes, elles respirent le bon air pur des montagnes et l'on peut admirer de magnifiques châteaux se dressant au loin... bref, c'est un monde riche, fourmillant de bonnes idées et vraiment bien construit ! 

**********

  • Une bonne intrigue de base

Du début à la fin, Brice Milan ne perd pas le fil, il ne s'embrouille pas dans les méandres de son histoire, qui est pour le moins passionnante, et réussit à captiver son lecteur. Pas le temps de s'ennuyer à la lecture de ce premier tome ! Le rythme est soutenu, voire même haletant, tant les aventures vécues par les personnages sont rocambolesques à souhait ! Nos jeunes héros vont de Charybde en Scylla, et peinent à trouver le repos, car l'auteur ne leur laisse aucun répit.

Plus l'histoire avance et plus l'action est présente, se faisant permanente jusqu'aux toutes dernières pages. Impossible pour moi de souffler, de lâcher ce livre, car je voulais connaître la suite ! La narration est addictive, fluide, épique, immersive et très agréable à suivre, nous offrant ainsi un véritable page turner. J'ai adoré cette avalanche de péripéties toutes plus éprouvantes et dangereuses les unes que les autres, qui mettent les personnages à rude épreuve tout au long des 346 pages que compte le roman !

L'intrigue de base est parfaitement maîtrisée, l'univers étant assez imposant de par ses nombreux recoins et personnages. Brice Milan réussit même à inclure des histoire à tiroirs au sein même de son récit originel, nous entraînant, tel un film de cape et d'épée, dans les pensées du plus vil des protagonistes, jusqu'aux actions d'une adorable petite fille. Se faisant à la fois narrateur et héros, l'auteur nous invite véritablement à plonger au coeur de cette histoire rocambolesque, à la frontière entre le roman de chevalerie et la Fantasy pure et dure.

De plus, que serait une bonne histoire sans de bons personnages ? Chacun d'eux, et ils sont plusieurs, apporte profondeur et charisme au récit, ainsi que force, indépendance, humanité, bonté, courage, honnêteté... Aucun n'a réellement attiré mon attention, mais tous sont essentiels à la bonne marche de l'histoire, donnant le ton, par la seule force de leur caractère, aux différents chapitres. Brice Milan fait vivre son intrigue à travers ses personnages, et non l'inverse, et je trouve que c'est un point positif non négligeable !

**********

  • Les points négatifs

Passons maintenant aux points négatifs de ma lecture ! Si j'ai bien aimé les personnages dans leur construction, j'ai moins apprécié les relations qu'ils entretiennent, notamment celle d'Oriana et Alceste, qui me semble peu crédible. La jeune femme est plutôt revêche et ne se laisse pas facilement apprivoiser par les hommes, suite à une expérience traumatisante dans son enfance. Cependant, Oriana tombe très rapidement dans les bras du jeune homme, ce qui m'a paru assez incohérent...

Par ailleurs, le rythme, bien que soutenu, demande, à mes yeux, à être retravaillé sur certains points, pour ménager malgré tout le lecteur. Pour ma part, j'aurais apprécié quelques cinquante à cent pages supplémentaires pour développer de manière plus crédible la relation d'Oriana et Alceste, et aussi pour décrire davantage les Terres d'Eschizath, que j'aurais souhaité mieux connaître. Ce sont là deux points importants, car j'ai trouvé que tout évoluait un peu trop rapidement, ce qui ne me permettait pas de découvrir de manière approfondie l'univers imaginé par l'auteur.

**********

En résumé, le tome 1 des Fragments Perdus est une bonne lecture, malgré les quelques défauts relevés ici et là ! Un habile mélange d'imaginaire et de Moyen-Âge, où la fiction côtoie la réalité, le tout servi par des personnages charismatiques, sans oublier une plume épique et fluide, doublée d'une narration rocambolesque... Que vous aimiez ou pas la Fantasy, c'est un roman que je vous invite à découvrir sans tarder :)

**********

Détails sur ce livre :

Les Fragments Perdus - Tome 1, auto-édité en ebook

Auteur : Brice Milan

Nombre de pages : 346 pages (au format numérique)

**********

Je vous dis à très bientôt pour un prochain article et je vous souhaite de faire de belles lectures.

Sue-Ricette

challenge

Challenge Lire des romans en 2018 ! - 70/50 livres lus

Posté par Sue-Ricette à 08:34 - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 2 janvier 2019

L'empreinte du passé

l-empreinte-du-passé- Camille est une jeune infirmière qui partage son temps entre son travail à l’hôpital et ses visites à ses grands-parents : Émile, qui vit seul dans son petit appartement, et Suzanne, atteinte de la maladie d’Alzheimer et placée dans un centre adapté. En quelques mois, son existence va être totalement bouleversée : belle rencontre, chagrins, révélation de secrets de famille… -

**********

Mon avis :

Je tiens à remercier Ninon Amey, l'auteure de ce roman, de m'avoir accordé sa confiance pour la lecture et la critique de son livre.

Inscrite depuis peu sur le site Simplement Pro, qui met en relation des auteurs et des éditeurs avec des chroniqueurs, j'ai tout de suite été séduite par le résumé de L'empreinte du passé, un roman contemporain dans lequel Ninon Amey nous propose une histoire passionnante librement inspirée de faits réels ! 

Voici donc mon avis sur L'empreinte du passé, de Ninon Amey :)

**********

  • Une histoire vraie

Ce roman se base sur des faits tangibles, comme l'explique l'auteure dans la préface. En 2016, une lettre datant de 1922 est découverte dans un bâtiment en chantier à Nice. Il s'agit d'une lettre d'amour, écrite par une certaine Antoinette à l'attention de son cher et tendre Ernest. Une trouvaille fort intéressante, puisqu'elle inspira par la suite Ninon Amey pour écrire L'empreinte du passé.

Si les noms des personnages ont été changés dans le roman, voire totalement inventés pour certains, l'auteure se prête au jeu de nous livrer une des versions possibles du vécu de cette lettre. Un passé pour le moins romantique et mystérieux, entouré par des secrets de famille auxquels la romancière a su donner une touche de tendresse, un soupçon de tragique, pour nous livrer de beaux messages sur l'amour, la famille, le temps qui passe...

Dès le début, j'ai adoré savoir que ce livre contenait une part de réel. J'ai également beaucoup aimé le fait d'imaginer ce qui a pu conduire à la rédaction de cette lettre, découvrir une de ces possibilités au travers de la fiction, et je me propose de vous dévoiler mon ressenti sur cet ouvrage riche en émotions !

**********

  • L'amour et la famille

Ce sont les deux grandes thématiques que je retiens de ma lecture. Ninon Amey met en scène des personnages très touchants, une famille soudée que j'ai eu plaisir à suivre tout au long de ces quelques 182 pages. De Camille, en passant par Émile et Paul, ou encore Jeanne et Suzanne, tous les protagonistes sont attentionnés, patients, aimants, compréhensifs... Leur existence n'est pas des plus faciles, car ils se voient confrontés au deuil, aux accidents, au doute qui assaille leur esprit, mais ce sont là des enseignements fort intéressants sur le courage qu'il faut pour surmonter les obstacles qui jalonnent notre parcours, l'amour et la bienveillance qu'il faut dispenser chaque jour aux personnes qui en ont besoin, et la présence réconfortante qu'il faut savoir offrir à nos proches vieillissants, malades...

C'est une magnifique leçon de vie que nous donne ici Ninon Amey, une leçon qui nous montre l'importance de la vie, de profiter de chaque instant et de montrer autant que possible aux autres que nous les aimons, qu'ils comptent pour nous et que nous ne les oublions pas. L'amour se trouve sous différentes formes, ce peut être le grand amour, celui que l'on découvre parfois là où l'on s'y attend le moins, ce peut être aussi l'amour de nos proches, d'un petit enfant, d'un animal... bref, si nous savons où regarder, l'amour n'a pas besoin que nous le cherchions, car c'est plutôt lui qui vient à nous !

**********

  • Ninon Amey : une belle découverte livresque

L'empreinte du passé est le premier roman de Ninon Amey que je lis, et ce ne sera sûrement pas le dernier ! Sa plume fluide et tout en nuances m'a conquise. J'ai adoré sa mobilité face aux différentes époques traitées dans son livre, la souplesse et la richesse de son écriture, les émotions qui s'en dégagent. C'est un style unique, auquel elle a su conférer une certaine authenticité, car il est le mélange astucieux d'une littérature fraîche et moderne, et d'une autre plus ancienne et classique.

**********

En résumé, L'empreinte du passé vient se rajouter à la liste de mes coups de ♥ de cette année 2018 ! Si vous êtes à la recherche d'un petit roman sans prétention, à la lecture duquel vous souhaitez passer un bon moment, découvrir des secrets de famille, faire connaissance avec des personnages sympathiques et attachants, et vous plonger dans une intrigue basée sur des faits réels, ce livre est fait pour vous :)

**********

Détails sur ce livre :

L'empreinte du passé, publié aux éditions Librinova

Auteur : Ninon Amey

Nombre de pages : 182 pages (au format numérique)

**********

Je vous dis à très bientôt pour un prochain article et je vous souhaite de faire de belles lectures.

Sue-Ricette

116742601_o

challenge

Challenge Lire des romans en 2018 ! - 69/50 livres lus

Posté par Sue-Ricette à 07:00 - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 26 décembre 2018

Où le cœur se pose

ou-le-coeur-se-pose- Février 1941. Julie travaille dans le quartier de l’East End, à Londres, quand un bombardement détruit la maison dans laquelle elle a grandi, anéantissant tous les siens, à l’exception de son neveu William, un nourrisson. Déterminée à tenir la promesse qu’elle a faite à sa sœur de veiller sur William jusqu’à ce que Bill, son père, rentre du front, elle accepte un poste de sage-femme à l’hôpital de Cliffehaven, sur la côte sud-est de l’Angleterre. La famille Reilly, qui dirige la pension du Bord de Mer, la prend sous son aile. Mais bientôt, Julie apprend que Bill est porté disparu... tandis que William tombe gravement malade. À son chevet, Julie craint de perdre ce petit ange qu’elle commençait à aimer comme son propre fils. -

**********

Mon avis :

Je tiens à remercier les éditions de L'Archipel de m'avoir accordé leur confiance pour la lecture et la critique de ce livre.

Où le coeur se pose est le quatrième tome de la saga La pension du Bord de Mer, écrite par Tamara McKinley. J'ai eu la chance de pouvoir découvrir ce roman quelques temps après sa sortie, en partenariat avec les éditions de L'Archipel. Un roman que j'ai adoré découvrir et qui s'est révélé être un énorme coup de coeur !

Voici donc mon avis sur Où le coeur se pose, de Tamara McKinley :)

**********

  • Un magnifique roman historique

L'intrigue de cette saga familiale se situe dans les années 1940, durant la Seconde Guerre Mondiale. Un cadre historique pour le moins triste et difficile à aborder, mais dont l'auteure a su se servir avec brio pour faire vivre son récit, pour le rendre plus vivant et authentique.

Tamara McKinley manie avec aisance cette période de tensions, ce passage majeur de l'Histoire, et nous plonge en plein coeur d'une Angleterre sombre et minée par les bombardements incessants de l'aviation ennemie. Le lecteur suit le quotidien de Julie, une jeune infirmière et sage-femme, qui côtoie chaque jour la misère humaine, le dénuement dans lequel évolue la population londonienne... Une situation révoltante, car les conditions de vie sont loin d'être idéales dans les quartiers les plus défavorisés de la capitale ! L'auteure s'applique à nous rendre compte de cette détresse, nous montre les ravages de la guerre en décrivant ici un bâtiment en ruines, là une masure insalubre dans laquelle une jeune fille met son enfant au monde.

Pourtant, bien que la vie dans les bas quartiers de Londres soit loin d'être facile, les gens semblent déterminés à être heureux, ils continuent à espérer et font preuve d'un courage sans faille ! J'ai adoré cette détermination qui est la leur, cette force qui émanait d'eux et qui les rendait très attachants. Où le coeur se pose est un roman historique riche, documenté et bouleversant de réalisme. Julie représente parfaitement cette Angleterre meurtrie par les combats, car comme son pays, la jeune femme a enduré beaucoup d'épreuves et surmonté nombre d'obstacles, sans jamais flancher ni perdre espoir ! Une métaphore profondément humaine sur le courage, l'amour, mais aussi la bienveillance et la solidarité, un message de paix et d'espoir.

**********

  • Les personnages

Les différents protagonistes de Où le coeur se pose sont terriblement attachants. Pour ma part, j'ai adoré Julie et Peggy, mais tous ont réussi à s'attirer ma sympathie, même les plus froids d'entre eux ! Le petit William et Madame Finch sont adorables, tandis que Ron, sous ses airs bourrus, se révèle être un homme au grand coeur, tout comme ses fils Frank et Jim, ou encore comme les autres pensionnaires de la pension du Bord de Mer, Rita, Suzy, Fran et les autres habitants de Cliffehaven, cette petite bourgade du sud de l'Angleterre.

En oubliant quelques instants la situation pour le moins dramatique partout dans le monde à cette époque, Cliffehaven est un véritable petit coin de paradis où il fait bon vivre ! Un bord de mer agréable, un air marin ressourçant, une communauté soudée... bref, c'est un endroit que j'aimerais beaucoup découvrir ! Tamara McKinley nous dresse le portrait d'une petite ville qui peut paraître insignifiante au premier abord, mais qui est en réalité un lieu charmant, un coin paisible pour passer des vacances tranquilles.

**********

  • La plume de l'auteure

Un petit mot sur le style d'écriture de l'auteure pour terminer, car sa plume mérite vraiment que l'on s'attarde dessus ! Fluide, émaillé de détails intéressants, entraînant et captivant de la première à la dernière page, le style de Tamara McKinley m'a beaucoup plu. J'ai adoré la limpidité et la simplicité des mots choisis pour retranscrire l'effroi, le chagrin ou encore la joie des personnages, mais aussi pour décrire la détresse de tout un chacun face à la guerre, l'impuissance et la rage s'emparant des hommes face à la perte d'êtres chers... Une plume saisissante et authentique pour un grand roman !

**********

En résumé, Où le coeur se pose fait partie de mes coups de ♥ de cette année 2018 ! Je ne saurais trop vous recommander de le lire, même si vous n'avez pas, comme moi, lu les tomes précédents. Il en vaut vraiment la peine, et je suis certaine qu'il ne laissera aucun lecteur indifférent :) Merci encore aux éditions de L'Archipel pour cette magnifique découverte !

*********

Détails sur ce livre :

Où le coeur se pose, publié aux éditions L'Archipel

Auteur : Tamara McKinley

Nombre de pages : 380 pages

**********

Je vous dis à très bientôt pour un prochain article et je vous souhaite de faire de belles lectures.

Sue-Ricette

116742601_o

challenge

Challenge Lire des romans en 2018 ! - 67/50 livres lus

logo-l-archipel

Posté par Sue-Ricette à 07:00 - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 19 décembre 2018

Frankenstein

frankenstein- Victor Frankenstein ! C'est l'inventeur, le savant maudit ! À quinze ans, il est témoin d'un violent orage foudre, traînée de feu, destruction d'un chêne... Son destin est tracé. Après des années de labeur, il apprend à maîtriser les éléments ; l'alchimie est pour lui une seconde nature. Bientôt il détient le pouvoir de conférer la vie à la matière inerte. Nuit terrible qui voit la naissance de l'horrible créature faite d'un assemblage de cadavres ! L'oeuvre de Frankenstein. Un monstre ! Repoussant, inachevé, mais doté d'une force surhumaine et conscient de sa solitude. Échappé des ténèbres, il va, dans sa détresse, semer autour de lui crimes et désolation. D'esclave qu'il aurait dû être, il devient alors le maître, harcelant son créateur. Il lui faut une compagne semblable à lui... Pour Frankenstein, l'enfer est à venir...

**********

Je dédie cette chronique à ma copinaute Adely, du blog Nos lectures pour les enfants et pour les parents, avec laquelle j'ai eu le plaisir de lire ce roman ! Merci à toi, j'espère que nous aurons l'occasion de partager d'autres lectures communes ^_^

**********

Mon avis :

Au mois de septembre, j'ai eu envie de me faire frissonner, et pour cela, j'avais prévu une PAL automnale que vous pouvez retrouver ICI et dans laquelle j'avais choisi de mettre Frankenstein, le célèbre roman de Mary Shelley. Lecture idéale pour la saison, n'est-ce pas ? À cette question, je réponds oui sans hésiter, car j'ai adoré cette histoire !

Voici donc mon avis sur Frankenstein, de Mary Shelley :)

**********

  • Une lecture, plusieurs messages

Dans notre esprit, Frankenstein est un monstre, un mort ramené à la vie par un savant fou. Mais en réalité, Frankenstein n'est ni plus, ni moins, que le nom du créateur de cet être hideux ! C'est à tort que la créature porte le nom de celui qui lui fit voir le jour, et c'est également à tort que nous en dressons un portrait infâme. En effet, bien que laid et repoussant, ce mort-vivant est doté d'une âme et d'une conscience.

Loin d'être le parfait zombie à tête vissée et le corps suturé de part en part (quoique Mary Shelley, par la voix de Victor Frankenstein, ne donne que peu de détails concernant l'apparence physique de cette créature), c'est certes un être abject, mais extrêmement intelligent, doué de sentiments et tout à fait capable d'apprendre et de comprendre.

Avec ce roman, l'auteure nous confronte dès le départ à plus qu'une simple lecture de revenants, comme le voulait le défi lancé par Lord Byron un soir, et qui fit naître Frankenstein dans l'esprit de la jeune Mary Shelley ! Nous voilà plongés dans la triste vie de Victor Frankenstein, sur qui le destin prend un malin plaisir à s'acharner, ne cessant de le tourmenter par les remords et les regrets de son existence paisible d'antan, une fois la créature conçue et bien vivante... 

Une lecture qui nous montre combien la démesure et l'ambition peuvent se révéler dévastateurs ! Frankenstein n'aspirait qu'à répandre le bien et à se rendre utile à la communauté, mais la frénésie face au pouvoir qu'il détient s'empare de lui et scelle à jamais son avenir. Il se retrouve esclave de ses noires pensées et peine désormais à entrevoir le bonheur auparavant si facile à trouver.

La créature, quant à elle, se révèle être un personnage à double tranchant, difficile à cerner. Sa difformité effraie les hommes, qui la rejettent et ne savent lui offrir que haine, mépris, rancoeur et injures ! Elle est pourtant pleine d'amour au fond d'elle-même et ne cessera jamais de vouloir faire jaillir cet amour, de vouloir le dispenser. Malheureusement, même l'homme le plus aveugle ne lui accorde pas une once de compassion...

Victime de la société, elle va accumuler en elle de la rage, de la colère et une soif de vengeance que rien, hormis la bienveillance de son créateur, ne peut étancher. Frankenstein accèdera-t-il à sa demande ? Va-t-il lui venir en aide ? Je vous laisse le découvrir en lisant le roman, mais s'il y a une chose que je retiens de cette lecture, c'est que les messages véhiculés par l'auteure sont profondément humains et réalistes.

Démesure, excès, ambition, pouvoir, connaissance de la vie et de la mort, rejet de la différence, haine et colère... Tous ces sujets sont abordés avec beaucoup de justesse par Mary Shelley qui, à travers la fiction, dénonce les défauts du genre humain, mais met également en avant sa capacité à pardonner, sa compassion et toute la bienveillance dont il peut faire preuve à l'égard des autres.

**********

  • Un excellent roman !

Frankenstein est avant tout un roman sur la tolérance et l'acceptation, et j'ai adoré la façon dont l'auteure amène ces thématiques sous les différents aspects dont j'ai parlé juste avant. Ce n'est cependant pas le seul point positif de ma lecture, puisque j'ai également beaucoup aimé le style d'écriture de Mary Shelley, que j'ai trouvé très moderne, visuel et addictif !

La narration est fluide, intéressante et très agréable à suivre. Pour ma part, je n'ai ressenti aucune longueur à mesure que les pages défilaient, je dirais même au contraire que la plume de l'auteure sert grandement le roman. Nos émotions sont mises à rude épreuve, oscillant entre tristesse, perplexité, effroi et frustration permanentes !

**********

En résumé, je ne saurais me prononcer sur l'éventuel coup de ♥ qu'est peut-être Frankenstein ! C'est une excellente lecture, à n'en pas douter, et il m'est difficile d'exprimer tout ce que j'ai pu ressentir à la lecture de cet incroyable roman. Quoi qu'il en soit, je ne peux que vous recommander de le lire :)

Si vous souhaitez lire l'avis d'Adely, cliquez ICI.

**********

Détails sur ce livre :

Frankenstein, publié aux éditions Le Livre de Poche

Collection : Les Classiques de Poche

Auteur : Mary Shelley

Nombre de pages : 345 pages

**********

Je vous dis à très bientôt pour un prochain article et je vous souhaite de faire de belles lectures.

Sue-Ricette

challenge

Challenge Lire des romans en 2018 ! - 43/50 livres lus

Posté par Sue-Ricette à 07:00 - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , ,


mercredi 12 décembre 2018

Twilight - Tome 1

twilight-1- Pour laisser à sa mère la liberté d'accompagner son compagnon dans ses déplacements, Bella décide de quitter Phoenix et s'installe chez son père, chef de la police de Forks, petite bourgade de l'état de Washington. Au lycée, ses regards se portent sur Edward Cullen dont la beauté et le comportement la terrorisent et la fascinent. La passion qui naît entre eux ne peut que l'exposer à de nombreux dangers car Edward n'est pas un humain et elle le sait. - 

**********

Mon avis :

J'avais choisi d'intégrer le tome 1 de Twilight dans ma PAL automnale, afin de me faire une petite relecture. Et quel bonheur ! Un vrai plaisir que de renouer avec cet univers, retrouver ces personnages que j'apprécie tant, retomber amoureuse encore une fois d'Edward Cullen...

Voici donc mon avis sur le tome 1 de la saga Twilight, de Stephenie Meyer :)

**********

  • Retour dans mes jeunes années...

Si je n'ai lu le tome 1 de Harry Potter que récemment, Twilight est en revanche une série de livres et de films qui a marqué mon adolescence. J'ai lu ce premier tome trois ou quatre fois, et c'est toujours la même fascination, le même émerveillement à chaque relecture, le même plaisir éprouvé face à la rencontre entre Bella et Edward !

Pour ma part, et je pense que ce doit être le cas d'autres lecteurs/lectrices, je trouve le roman bien meilleur que l'adaptation cinématographique, même si le film a clairement marqué un tournant dans ma vie... À mesure que les chapitres se succédaient, les images du film me revenaient en tête.

Tout est bien pensé, ce premier tome est tout simplement génial, addictif, bien écrit... Stephenie Meyer fait partie de ces auteurs qui sont des valeurs sûres pour moi, et même si j'appréhende ma relecture du tome 2 de Twilight, qui est le tome que j'apprécie le moins, je suis impatiente de poursuivre ma redécouverte de cette saga !

**********

  • Bella : un personnage en demi teinte

Bella a beau être l'héroïne de Twilight, il n'empêche que j'ai pris du recul sur son personnage par rapport à mes précédentes lectures. Elle est fleur bleue, un peu molle et niaise par moments, et si je redoute ma relecture du tome 2, c'est en grande partie à cause d'elle. En même temps, cette saga n'aurait pas connu le succès qui fut le sien si Bella avait été différente, un peu plus forte et indépendante.

C'est une jeune fille intelligente, ouverte d'esprit, compréhensive et tolérante, mais elle est insouciante, naïve, très sensible et elle se laisse porter par ses sentiments : la fascination prend le pas sur la raison. À mes yeux, Bella reste donc une héroïne en demi teinte, objective et perspicace certes, mais se laissant parfois trop aveugler par l'amour incommensurable qu'elle éprouve pour Edward.

**********

En résumé, ce premier tome est et restera un gros coup de ♥ ! J'adore me replonger dans cette saga romantico-fantastique culte, et je ne peux que vous recommander de la lire à votre tour. Du mystère, des légendes, une mythologie bien construite et revisitée, une histoire d'amour à faire fondre le coeur... bref, que du bonheur ! ^_^

**********

Détails sur ce livre :

Twilight - Tome 1, publié aux éditions Hachette

Collection : Black Moon

Auteur : Stephenie Meyer

Nombre de pages : 524 pages

**********

Je vous dis à très bientôt pour un prochain article et je vous souhaite de faire de belles lectures.

Sue-Ricette

116742601_o

challenge

Challenge Lire des romans en 2018 ! - 42/50 livres lus

Posté par Sue-Ricette à 07:00 - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 5 décembre 2018

Sois sage, Reine-May

sois-sage-reine-may- À dix ans, Reine-May quitte son île, La Réunion, pour être adoptée par un couple de Bretons dans le Centre Bretagne, à Sainte-Tréphine. Quelques années plus tard, elle reçoit une lettre. Elle doit venir régler des affaires dans l'Océan Indien. C'est un voyage dans le temps dans deux univers différents : la Bretagne et La Réunion. Reine-May a un secret que nous serons amenés à deviner et à découvrir... -

**********

Mon avis :

Je tiens à remercier Colline Hoarau, l'auteure de ce roman, de m'avoir accordé sa confiance pour la lecture et la critique de son livre.

Sois sage, Reine-May est livre que j'ai beacoup aimé lire ! Dépaysant, frais, simple, intéressant et bouleversant... C'est un roman plein d'émotions, riche d'apprentissages et de découvertes, un voyage aux sens propre et figuré qui nous amènera à suivre la jeune Reine-May et à découvrir son secret le plus profond.

Voici donc mon avis sur Sois sage, Reine-May, de Colline Hoarau :)

**********

  • Une plongée au coeur de deux cultures

Colline Hoarau, l'auteure, est née à La Réunion et a passé une partie de sa vie en Bretagne. Ses deux terres de coeur, qui ont grandement influencé ses écrits, dont Sois sage, Reine-May, un récit empreint de la magie de ces deux cultures que tout oppose et qui semblent pourtant se rapprocher !

À mesure que l'histoire avance, que l'héroïne nous dévoile son passé pour en revenir au moment présent, à ce jour où une lettre en provenance de La Réunion est arrivée, Colline Hoarau nous fait découvrir tout un pan des traditions réunionnaises et bretonnes !

Ce sont quelques mots de patois dispersés ici et là, des légendes narrées par l'attachante Mamm Gozh, des recettes de cuisines données en souvenir d'une terre qui a bercé l'enfance de l'héroïne et de sa créatrice... bref, ce roman est une magnifique escapade littéraire, qui m'a fait voyager sans bouger de mon lit !

**********

  • Un passé difficile...

Le secret de Reine-May est bien gardé par cette dernière, jusqu'aux toutes dernières pages. L'auteure a su maintenir son lecteur dans le flou et le mystère jusqu'à la fin, une chute poignante et bien amenée, un sujet fort, traité avec brio, qui m'amènera bientôt à lire la suite, Peut-on tout réparer ?, pour mieux comprendre le passé tumultueux de Reine-May, une jeune femme que la vie a rendu forte, qui a traversé bien des épreuves et surmonté beaucoup d'obstacles.

**********

  • La plume de l'auteure

Je me suis plongée les yeux fermés dans Sois sage, Reine-May, ce roman multiculturel invitant à la bienveillance et au respect. Cependant, si j'ai beaucoup aimé les messages délivrés par Colline Hoarau, j'ai un peu moins apprécie son style d'écriture, que j'ai trouvé trop direct, un peu trop percutant. Moi qui aime me perdre dans des narrations étoffées, longues et complexes, je suis restée un peu sur ma faim avec cette plume qui va à l'essentiel et ne s'encombre pas de descriptions foisonnantes, de dialogues à rallonge...

C'est assez particulier, il faut être amateur de ce genre de style, et pour ma part, même si cela est loin d'être un point négatif, c'est une note en demi teinte, car j'ai été quelque peu déroutée par ces phrases épurées, parfois très courtes, qui servent une invitation au voyage moderne, respirant l'air frais de la Bretagne et les parfums enivrants de La Réunion ! 

**********

En résumé, Sois sage, Reine-May est une très belle découverte livresque ! Une touche d'exotisme, un soupçon de traditions, quelques souvenirs de jeunesse pour une magnifique déclaration d'amour à ces deux terres que sont La Réunion et la Bretagne :)

**********

Détails sur ce livre :

Sois sage, Reine-May, publié aux éditions Dédicaces

Auteur : Colline Hoarau

Nombre de pages : 119 pages

**********

Je vous dis à très bientôt pour un prochain article et je vous souhaite de faire de belles lectures.

Sue-Ricette

challenge

Challenge Lire des romans en 2018 ! - 41/50 livres lus

Posté par Sue-Ricette à 07:00 - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 28 novembre 2018

L'homme qui voulait être heureux

l-homme-qui-voulait-etre-heureux- Imaginez... Vous êtes en vacances à Bali et, peu de temps avant votre retour, vous consultez un vieux guérisseur. Sans raison particulière, juste parce que sa grande réputation vous a donné envie de le rencontrer, au cas où... Son diagnostic est formel : vous êtes en bonne santé, mais vous n'êtes pas heureux. Porteur d'une sagesse infinie, ce vieil homme semble vous connaître mieux que vous-même. L'éclairage très particulier qu'il apporte à votre vécu va vous entraîner dans l'aventure la plus captivante qui soit : celle de la découverte de soi. Les expériences dans lesquelles il vous conduit vont bouleverser votre vie, en vous donnant les clés d'une existence à la hauteur de vos rêves. -

**********

Mon avis :

Au mois d'août, après avoir lu un certain nombre de thrillers/romans policiers, j'ai eu envie de me plonger dans des romans feel good ! L'homme qui voulait être heureux est un livre que j'avais déjà lu il y a quelques années de cela, et lorsque je l'ai vu dans ma bibliothèque, je n'ai pas pu résister et me suis offert une relecture de ce petit roman plein de sagesse.

Voici donc mon avis sur L'homme qui voulait être heureux, de Laurent Gounelle :)

**********

  • Le développement personnel par la fiction

Laurent Gounelle nous propose ici d'apprendre à redéfinir le bonheur, à le chercher et à en profiter dans les plus petites actions quotidiennes, que l'on en ait conscience ou non. Il nous apprend à mieux cerner cette notion abstraite qu'est celle du bonheur, à redécouvrir les plaisirs de la vie à travers des exemples concrets expliqués en termes clairs et concis par Maître Samtyang, l'un des personnages principaux de l'histoire.

L'auteur se sert de la fiction pour étayer son propos et lui conférer, grâce aux nombreux exemples imaginés, une dimension spirituelle profonde ! Nous voilà face à ce vieux sage, qui nous apprend que nous ne sommes pas heureux et qui se propose à nous aider pour retrouver cette joie de vivre enfouie au plus profond de notre être.

Cette façon d'amener les choses est une bonne manière pour le lecteur de mieux comprendre ce qu'il peut changer dans son quotidien, comment il peut percevoir le monde qui l'entoure, appréhender les réactions des gens qu'il côtoie, essayer de deviner pourquoi telle personne adopte tel comportement, et surtout, apprendre des autres et de soi-même pour ne pas se rendre malheureux.

Laurent Gounelle imagine donc un roman dans lequel fiction et faits réels se mélangent, pour donner vie à une histoire pleine de sens, qui nous montre combien, comme le dit si bien la couverture, ce que l'on croit peut devenir réalité !

**********

  • Comment nos croyances peuvent nous rendre malheureux

L'homme qui voulait être heureux nous explique qu'inconsciemment, ce que nous croyons peut ne pas toujours faire notre bonheur. Dès le plus jeune âge, nos parents nous inculquent des savoirs, puis ensuite le reste de notre famille, nos amis, nos collègues de travail... Tout ce petit monde nous conditionne et est lui-même conditionné pour croire certaines choses qui amèneront chacun de nous à façonner son existence d'une certaine manière !

Dit comme cela, ce n'est peut-être pas très clair, mais pour faire simple, nous sommes libres de choisir par nous-mêmes ce qui nous rend heureux. Ce roman nous apprend que si les personnes qui nous entourent peuvent émettre un avis sur nos projets, nos idées, nos rêves quels qu'ils soient, leur opinion ne doit en rien entraver nos désirs et entamer notre volonté de vouloir réaliser ce que nous souhaitons faire !

L'avis des autres ne doit pas devenir le nôtre, nous pouvons certes l'écouter, en discuter ensemble, mais pas l'intégrer. Car si nous partageons à contre coeur le même avis qu'une personne sur un sujet bien précis, nous ne sommes plus vraiment nous-mêmes, nous laissons les autres décider à notre place de ce qui est bon ou pas pour nous. L'homme qui voulait être heureux m'a donc appris que nous et nous seul(e)s pouvions décider de notre bonheur, en tenant compte ou pas des conventions, des croyances bien ancrées dans l'esprit collectif...

Nous sommes libres de construire un futur propre aux idéaux de chacun, si l'on se concentre davantage sur ce que nous croyons et pas seulement sur ce que pensent et croient les autres :)

**********

  • Un roman court et bien écrit

Le roman de Laurent Gounelle est court, idéal pour se détendre tout faisant travailler notre cerveau, bien écrit, dans un style clair, fluide et simple. Les nombreux exemples de Maître Samtyang tout au long de l'histoire sont exposés au lecteur de manière progressive, avec des mots soigneusement choisis, pour que la compréhension et le cheminement intérieur de tout un chacun n'en soient que meilleurs !

**********

En résumé, j'ai adoré me replonger dans ce petit livre aux grandes idées, qui pourrait changer le cours des choses si tout le monde le lisait ! J'ai passé un très bon moment, j'ai découvert de nouveaux éléments que je n'avais pas forcément bien compris lors de ma première lecture. Et pour terminer, je ne peux que vous recommander de lire à votre tour L'homme qui voulait être heureux, un livre feel good plein de sagesse :)

**********

Détails sur ce livre :

L'homme qui voulait être heureux, publié aux éditions Pocket

Auteur : Laurent Gounelle

Nombre de pages : 168 pages

**********

Je vous dis à très bientôt pour un prochain article et je vous souhaite de faire de belles lectures.

Sue-Ricette

challenge

Challenge Lire des romans en 2018 ! - 38/50 livres lus

Posté par Sue-Ricette à 07:00 - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 21 novembre 2018

Le Royaume des Loups - Tome 1

le-royaume-des-loups-1- Quand Morag met au monde un louveteau avec une patte courbée, elle est forcée par son clan de l'abandonner... Le petit est sauvé par Coeur-de-Tonnerre, une ourse désespérée de ne pouvoir être mère. Faolan grandit auprès de sa nouvelle maman. Jusqu'à ce qu'elle disparaisse. De nouveau seul, guidé par son instinct de loup, Faolan se demande si un jour il pourra lui aussi trouver sa place parmi les siens... -

**********

Mon avis :

En août, j'ai relu le premier tome de la saga Le Royaume des Loups, que j'avais déjà lue quelques années auparavant et que j'avais beaucoup aimée ! C'est donc avec plaisir que je me suis replongée dans l'histoire de Faolan, ce louveteau né malformé et condamné à mourir, mais qui survit miraculeusement et est recueilli par Coeur-de-Tonnerre, une ourse qui l'élèvera comme son propre petit.

Voici donc mon avis sur le tome 1 de la série Le Royaume des Loups, de Kathryn Lasky :)

**********

  • L'univers

Kathryn Lasky, qui est également l'auteure des Gardiens de Ga'Hoole, nous propose ici de partir dans le Par-Delà, où vivent plusieurs meutes de loups, ainsi que les ours et où les chouettes viennent s'approvisionner en charbon pour fabriquer de nouveaux objets dans leurs forges.

L'univers imaginé par l'auteure est vraiment bien construit, avec des traditions propres à chaque peuple animal, des divinités tels que Lupus ou encore Ursus, un vocabulaire spécifique à chaque espèce... bref, tout est vraiment bien pensé, le récit est très immersif et le lecteur est happé dès les premières pages dans ce monde sauvage, où le hurlement des loups chante en écho avec le hululement des chouettes et le grondement des ours !

J'ai adoré retrouver le Par-Delà, les hostiles et cruels Confins, les lacs, forêts, grottes et montagnes jalonnant le parcours de Faolan. Cette saga s'adressant plus particulièrement à un jeune public, les enfants et les adolescents se plairont à suivre le petit loup au coeur des forêts, à se rouler dans la neige avec lui, à parcourir d'un bout à l'autre le territoire des loups, mais aussi celui des ours et des chouettes.

**********

  • Les personnages

Faolan, le héros de cette histoire, est très attachant ! Sa vie est loin d'être de tout repos : arraché à sa mère dès la naissance à cause d'une patte malformée, il est abandonné près d'une rivière en crue pour y mourir. Cependant, il survit et la rivière l'amène auprès d'une ourse, Coeur-de-Tonnerre, qui deviendra sa mère de lait et lui apprendra tout ce qu'il doit savoir pour vivre comme un ours. Faolan grandit, mais le destin ne lui laisse aucun répit et le poursuit inlassablement, jusqu'à ce qu'il soit obligé de quitter cette vie qui était la sienne avec Coeur-de-Tonnerre, et qu'il rencontre Gwyneth, une jeune chouette qui deviendra son amie et lui prodiguera de sages conseils.

Ce sont les grandes lignes de cette belle et triste histoire, qui ne laissera, j'en suis certaine, aucun lecteur indifférent au sort de Faolan. Je me suis beaucoup attachée à cet adorable louveteau plein de ressource, bienveillant, gentil, intelligent... Mais aussi à Coeur-de-Tonerre, Gwyneth et tant d'autres !

**********

En résumé, une petite relecture plaisir que celle du tome 1 du Royaume des Loups ! Kathryn Lasky signe ici une saga pour la jeunesse fort sympathique et intéressante ! Les chapitres sont courts, le style d'écriture de l'auteure est fluide, agréable à lire, les personnages sont tous très attachants, l'univers est magique... bref, une lecture idéale pour les jeunes, et qui ravira également les adultes :)

**********

Détails sur ce livre :

Le Royaume des Loups - Tome 1, publié aux éditions Pocket Jeunesse

Auteur : Kathryn Lasky

Nombre de pages : 182 pages

**********

Je vous dis à très bientôt pour un prochain article et je vous souhaite de faire de belles lectures.

Sue-Ricette

challenge

Challenge Lire des romans en 2018 ! - 37/50 livres lus

Posté par Sue-Ricette à 07:00 - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 14 novembre 2018

Chroniques du Monde Émergé - Tome 1

chroniques-du-monde-émergé-1- Nihal est une jeune fille très étrange : oreilles pointues, cheveux bleus, yeux violets tout la distingue des autres habitants du Monde émergé. Fille d'un célèbre armurier, elle passe son temps à jouer à la guerre avec une bande de garçons. Mais la nuit, des voix plaintives et des images de mort hantent l'esprit de Nihal. Et lorsque le terrible Tyran envahit La Terre du Vent, elle comprend que ses cauchemars sont devenus réalité. L'heure du véritable combat a sonné. Nihal doit devenir une vraie guerrière et défendre la paix, à tout prix. Ses seuls alliés : Sennar, le jeune magicien, et une infaillible épée de cristal noir. -

**********

Je dédie cette chronique à ma copinaute Syl, avec laquelle j'ai eu le plaisir de découvrir le premier tome des Chroniques du Monde Émergé ! J'espère que nous aurons l'occasion de partager d'autres lectures ensemble ^_^

**********

Mon avis :

Chroniques du Monde Émergé est une saga dont j'avais entendu beaucoup de bien : une héroïne haute en couleurs et qui n'a pas froid aux yeux, une intrigue prenante et originale, un univers Fantasy bien construit... bref, ce premier tome avait tout pour me plaire ! J'ai donc proposé à Syl, du blog De la lecture, mais pas que !, une lecture commune sur Nihal de la Terre du Vent, qui s'est avéré être une lecture en demi-teinte pour toutes les deux...

Entre une histoire et un univers assez peu novateurs, une héroïne insupportable et des clichés disséminés un peu partout, voici mon avis sur le tome 1 de Chroniques du Monde Émergé, de Licia Troisi :)

**********

  • Un schéma Fantasy classique

En commençant ce premier tome, je ne m'attendais pas à découvrir une histoire qui sortait des sentiers battus, je savais que l'auteure allait plus ou moins rester dans un schéma classique et typique de la Fantasy. Mais je ne pensais pas que cet univers allait être aussi peu novateur, par rapport à tout ce que j'ai pu lire dans le genre !

Le lecteur se retrouve propulsé dans le Monde Émergé, où la guerre fait rage. Le Tyran, assoiffé de pouvoir, conquiert, les unes après les autres, toutes les terres libres de ce monde. Nihal, l'héroïne, vit dans l'insouciance de la jeunesse et ne pense qu'à se battre avec ses amis. Dans des circonstances que je ne vous dévoilerai pas, elle se liera d'amitié avec Sennar, un jeune magicien prodige, et apprendra les rudiments de la magie. En parallèle, Nihal s'entraîne au maniement de l'épée et devient une guerrière redoutable ! Jusqu'au jour où la Terre du Vent, là où vit l'adolescente, est attaquée par l'armée du Tyran, qui met la cité à feu et à sang...

S'ensuit alors une longue et périlleuse quête, qui mènera Nihal à découvrir ses véritables origines, à mieux comprendre qui elle est, à faire preuve de patience, de courage, d'obéissance, de maîtrise de soi... La jeune fille, pleine de rage et désireuse de venger tous ceux qu'elle a aimés et perdus, aura du mal à contrôler sa soif de vengeance et son irrépressible envie de tuer tout ce qui bouge !

En somme, ce schéma classique ne m'a pas tellement dérangée. C'était agréable à lire, sympathique à suivre, mais j'aurais apprécié que le scénario soit plus original, plus unique. C'est en quelque sorte du vu et du revu, l'auteure ne cherche pas vraiment à se démarquer des autres romanciers Fantasy, et c'est plutôt dommage...

**********

  • Les personnages

Second et dernier point plutôt négatif de ma lecture : les personnages. Là aussi, Licia Troisi s'enferme dans le cliché et nous sert une flopée de personnages stéréotypés, à commencer par Nihal, qui est un véritable cliché ambulant ! Nihal est assez peu féminine et adore jouer à la guerre, elle est hantée par des voix étranges et des cauchemars incessants, elle est différente physiquement, maîtrise l'épée mieux que personne, elle est courageuse, combative et déterminée, elle est plus importante qu'elle ne le croit, sa sécurité est ce qui importe le plus aux habitants des terres libres... bref, Nihal est un personnage comportant tout un tas d'éléments déjà abordés dans d'autres romans Fantasy !

De plus, elle est arrogante, puérile, égocentrique, peu réceptive et attentive aux conseils, elle n'écoute rien et n'en fait qu'à sa tête, croit tout savoir sur tout... Sa personnalité ne m'a pas vraiment plu. Elle est certes aux antipodes d'une héroïne fleur bleue et niaise à souhait, mais sa force réside dans son désir de vengeance et non dans son caractère naturel ! J'aurais aimé pouvoir m'attacher à son personnage, mais ce ne fut pas le cas.

Il y a ensuite Sennar, le second personnage principal de Chroniques du Monde Émergé, qui est peut-être moins englué dans le cliché que Nihal, mais qui reste malgré tout un protagoniste prévisible. Il est jeune, peu crédible aux yeux de ses semblables magiciens, son passé est triste et horrible, et il se lie d'amitié bien malgré lui avec Nihal, qu'il apprend à aimer et dont il tombe peu à peu amoureux.

Les autres personnages sont secondaires, cependant ils jouent un rôle assez déterminant dans la quête de Nihal. Fen est un beau et grand chevalier, Soana une magicienne de talent, Ido un gnome chevalier redoutable et insoupçonné... Ils baignent eux aussi dans une banalité affligeante !

**********

En résumé, ce premier tome de Chroniques du Monde Émergé fut pour moi une bonne lecture, mais sans plus ! Je pense toutefois que ce peut être un bon roman pour la jeunesse, avec de l'action, des héros auxquels les adolescents pourront s'identifier, une quête qui prend son temps et que l'on appréciera certainement de retrouver dans le second tome. Pour ma part, même si cette lecture est quelque peu mitigée, je lirai la suite pour voir si les choses s'améliorent, si le cliché est moins omniprésent à tous les niveaux et si les personnages gagnent en maturité et en sagesse :)

**********

Détails sur ce livre :

Chroniques du Monde Émergé - Tome 1, publié aux éditions Pocket Jeunesse

Auteur : Licia Troisi

Nombre de pages : 495 pages

**********

Je vous dis à très bientôt pour un prochain article et je vous souhaite de faire de belles lectures.

Sue-Ricette

challenge

Challenge Lire des romans en 2018 ! - 36/50 livres lus

Posté par Sue-Ricette à 07:00 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,