sirius- Alors que le monde se meurt, Avril, une jeune fille, tente tant bien que mal d'élever son petit frère, Kid. Entre leurs expéditions pour trouver de la nourriture et les leçons données au petit garçon, le temps s'écoule doucement... jusqu'au jour où le mystérieux passé d'Avril les jette brutalement sur la route. Il leur faut maintenant survivre sur une terre stérile pleine de dangers. -

**********

Mon avis :

J'ai emprunté Sirius à la médiathèque en début d'année, après avoir lu et vu beaucoup d'avis positifs à son sujet. Je ne sais pas si j'ai placé la barre de mes attentes trop haut, mais ce fut une lecture assez décevante pour moi... Une lecture longue et plutôt laborieuse, dans laquelle j'ai malgré tout trouvé quelques points positifs !

Voici donc mon avis sur Sirius, de Stéphane Servant :)

**********

  • L'auteur avait de bonnes idées... mais n'a pas su les exploiter !

Stéphane Servant nous propose ici un roman post-apocalyptique, dans lequel évoluent les deux personnages principaux, Avril et son petit frère Kid. Le monde est dévasté, les hommes vivent dans la terreur et la violence, la faim, le froid... Malgré ces conditions de vie très difficiles, Kid et Avril arrivent à subsister, jusqu'au jour où leur abri est détruit et que le passé de la jeune fille la rattrape !

Ce sont les grandes lignes de Sirius, qui n'a pas réussi à m'offrir un rythme haletant digne d'un roman d'aventures, ni à m'éclairer sur certains points : beaucoup de choses sont en effet restées floues, et cela a quelque peu gâché ma lecture.

Stéphane Servant donne un fil rouge à suivre au lecteur, mais pour moi, ce fil a cassé à plusieurs reprises et je n'ai pas toujours compris où l'auteur voulait en venir. Quel rôle joue exactement le personnage de Sirius ? Qui est vraiment Avril ? Et Kid ? Pourquoi Kid adopte-t-il soudain un comportement étrange ?

Ce sont autant de questions auxquelles l'auteur n'a, à mon sens, pas su apporter de réponses ! Stéphane Servant a de bonnes idées de base, mais j'ai trouvé qu'il n'avait pas su les mettre en forme, et au bout du compte, certains sujets soulevés restent trop en surface... et c'est dommage !

**********

  • Des personnages assez creux et énervants

Autre point qui m'a agacée durant ma lecture : les personnages. Je n'ai pas du tout adhéré au caractère et à la psychologie des deux personnages principaux, j'ai trouvé Avril trop molle, trop secrète et assez creuse dans l'ensemble ; Kid m'a énervée, c'est un personnage auquel je ne me suis pas du tout attachée... En revanche, j'ai eu un gros coup de ♥ pour le Conteur, un vieil homme solitaire accompagné de son âne, contant des histoires des temps passés à qui veut bien l'écouter !

**********

  • L'éthique animale et le respect du vivant

Parmi les points négatifs que je viens d'évoquer, j'ai quand même réussi à trouver un point positif à ma lecture de Sirius ! Si Stéphane Servant n'a pas su exploiter les grandes lignes de son histoire et faire évoluer correctement les personnages, il a abordé avec beaucoup de justesse le sujet de l'éthique animale et du respect des êtres vivants !

C'est un sujet qui me touche énormément, et ici, l'auteur a écrit un véritable plaidoyer sur l'importance de prendre soin du monde qui nous entoure, de faire attention aux plantes et aux animaux qui peuplent la Terre, pour vivre dans un monde respectueux de chacun, qu'il soit homme, animal ou végétal :) Et en fait, ceci est la morale de cette histoire : regardez le monde avec les yeux d'un enfant, et soyez soucieux de laisser une Terre saine, verte et peuplée d'êtres vivants aux générations futures !

**********

En résumé, Sirius est pour moi une lecture mitigée. Si j'ai adoré la manière dont l'auteur a traité le respect des êtres vivants, j'ai en revanche moins apprécié les idées non abouties et les personnages qu'il a imaginés. Sirius est donc un livre qui m'a moyennement plu, il n'a pas su me convaincre autant que ce que j'espérais, mais je suis malgré tout assez contente de l'avoir découvert :)

**********

Détails sur ce livre :

Sirius, publié aux éditions du Rouergue

Collection : Épik

Auteur : Stéphane Servant

Nombre de pages : 474 pages

**********

Je vous dis à très bientôt pour un prochain article et je vous souhaite de faire de belles lectures.

Sue-Ricette

challenge

Challenge Lire des romans en 2018 ! - 3/50 livres lus